Toy Boy

Retombant sur la bande Annonce je me suis rappelé que je n’avais pas écris de petit article sur ce film à sa sortie.
Agréable surprise ce film aurait pu rester le guide parfait du parfait gigolo mais quelques détails permettent à Toy Boy de s’élever au dessus du très sympathique « Hors de Prix » (avec la charmante Audrey Tautou et Gad Elmaleh) et sortir de la simple petite comédie romantique.
La comédie se transforme même en drame.
Le beau gosse sans le moindre sou, des quarantenaires riches. Séduction, tromperie ect… Quand on est jeune et beau, peut-on tout se permettre et parvenir à chaque fois à ses fins ?

Toy Boy ou l’histoire d’un playboy à la conquête du rêve Hollywoodien est un film finalement terriblement réaliste et désenchanteur : l’humour et la comédie romantique allège heureusement un film qui aurait pu être beaucoup trop tourné vers le sexe, le glauque, le drame et l’immoralité…
Sexe, soirées, belles voitures, argent et encore sexe : mais jusqu’où ? Le film apporte quelques réponses…
Le réalisateur casse le genre en proposant via Toy Boy une fausse comédie romantique aidé d’érotisme mais je n’en dirai pas plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.