Slaughter Night

De l’horreur aux pays de la bière et de la frite ? Et Oui c’est possible. La belgique ne produirait donc pas seulement des pédophiles (humour hein 😉 ) ou des conflits politiques entre belges ne voulant pas parler la même langue (humour Bis).
Pourtant ce film n’échappe pas aux caricatures puisqu’il se propose de nous plonger dans les mines belges…
Mixte habile entre films clostros (The Descent…) et films de possessions démoniaques.

Une jeune fille. Un héritage (son père faisait des recherches sur un type faisant de la magie noire) .
Un groupe d’amis belges…
Une mine abandonnée… Un ascenseur qui tombe en panne…
Un groupe qui se retrouve bloqué dans une mine…
Le carnage peut commencer…

Simple et efficace : acteurs convaincants, bonne maitrise de la caméra, morts divers et variées (un coup de pioche, décapitation, fusil à pompe…)
Et gore (juste ce qu’il faut)

Une bonne surprise pour un petit film sans prétention et qui ne se prend pas du tout la tête :

Merci les Belges !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.