Programme Eva Joly 2012 : Une école de l’émancipation et de la promotion sociale

ecologie

A moins de 1 mois du premier tour des présidentielles je vais essayer de tenir la distance en vous proposant chaque jour un extrait du programme de Eva Joly candidate soutenu par Europe Ecologie Les Verts, le Mouvement Ecologiste Indépendant et Régions et Peuples Solidaires.

N’hésitez pas à visiter régulièrement http://evajoly2012.fr

Une « thématique » par jour : Une école de l’émancipation et de la promotion sociale

Pour les écologistes, l’éducation doit être au centre de la vie sociale ; elle concerne l’école comme les familles, et plus largement la société toute entière, qu’il s’agisse des relations entre générations, des rôles stéréotypés dévolus aux filles et aux garçons, de l’attitude face aux médias, du lien avec l’entreprise et le monde associatif. Aujourd’hui, l’école fonctionne en France sur des principes de sélection et d’exclusion : certains enfants n’ont même plus accès aux cantines scolaires ! Il faut lui donner la mission de former ensemble tous les jeunes aux fondamentaux d’une citoyenneté planétaire, par une pédagogie coopérative qui implique une réorganisation de l’Éducation nationale. Il faut mettre un terme à la suppression de postes et garantir que les enseignantEs absentEs soient remplacéEs. Il faut rétablir la confiance au sein de la communauté éducative (élèves, enseignants, parents et personnels) pour qu’ils œuvrent ensemble à la réussite de chacune et de chacun.

C’est à Epinay-sur-Seine que j’ai été soutenir des parents qui occupaient l’école de leurs enfants. Leur demande : que les enseignants absents soient remplacés ! Une maman a pris la parole pour exprimer son désarroi. Elle n’était certainement pas habituée à prendre la parole en public, mais elle a su trouver les mots et m’a touchée. Il faut faire confiance à la communauté éducative pour que l’école soit un lieu d’épanouissement. Une société qui sacrifie l’éducation de ses enfants est une société en perdition.

 

  • Créer l’École Fondamentale, regroupant les enseignements primaire et secondaire pour scolariser les enfants de 6 à 16 ans sans rupture ni sélection. L’enseignement sera organisé dans des unités pédagogiques à taille humaine.

  • Rétablir la formation initiale des enseignants, avec deux années en alternance associant les mouvements pédagogiques et d’éducation populaire. Recruter 20 000 enseignants et cadres éducatifs supplémentaires.

  • Modifier le système d’affectation des enseignants afin de permettre la constitution d’équipes stables, disposant d’une autonomie d’organisation dans le cadre d’un cahier des charges national.

  • Encourager et accompagner les innovations pédagogiques, permettant de mobiliser les élèves, de mettre œuvre des pratiques coopératives, d’inscrire l’école dans son environnement et de favoriser les activités artistiques et culturelles

  • Substituer à l’hégémonie des notes de nouveaux systèmes d’évaluation (évaluations collectives, unités de valeur) afin de valoriser les réussites, de personnaliser les parcours, et d’assurer le bien-être des élèves. Le dépistage précoce des élèves de même que les évaluations nationales visant à mettre les personnes, les écoles et les établissements en concurrence seront supprimées. Les enseignants construiront des outils d’évaluation adaptés à leur pédagogie à partir d’un cahier des charges national.

2 réponses sur “Programme Eva Joly 2012 : Une école de l’émancipation et de la promotion sociale”

  1. Où sont les tournesols de nos coeurs ?
    Les graines de nos espoirs ?
    Qu’est devenu l’arbre millénaire ?

    Envolez par la désespérance de notre temps.
    La désespéréance de nos âmes.

    Faut-il que le vent de l’espoir souffle à nouveau ?
    Que le souffle de la colère emporte tout ?
    Souffle, colère de mon coeur,
    Emporte tout !
    Afin qu’un monde enfin apaisé surgisse de nos coeurs.

    Le mien est mort.

    Il est trop tard mon amour sans ton amour.
    Sans un signe de ton espoir.

    Où es-tu mon amour ?
    Le ciel est noir, la nuit est froide, mon coeur est affamé.

    Le coquelicot est à venir,
    Dans ces merveilleux champs de printemps.

    Saurons-nous les semer ?

    Imagine ces champs merveilleux,
    Rougent du sang de notre amour.

    Enfin le tournesol sera là.

    Coquelicot et tournesol.
    Nous, dans un monde apaisé.

    Les arbres seront alors là pour des millénaires,
    Nous à leur pied,
    Humbles de nos erreurs passées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.