Lorie Playback : Là où elle passe, les élèves trépassent

Comme chaque vendredi, histoire d’égayer ma soirée, et après l’épisode de Plus Belle la Vie, me voilà pret à regarder Star Academy. C’est toujours un grand moment : des artistes mal à l’aise, des élèves qui font ce qu’ils peuvent, du bon et du grand n’importe quoi. Hier soir heureusement Lorie, ma chère Lorie, était là également pour rendre cette soirée inoubliable.
Kevin Moulback que j’ai découvert via Yahoo livre régulièrement, et surtout après chaque prime, son avis sur Star Academy. Et quel avis ! Je suis à chaque fois plié devant le talent de conteur de ce Kevin. Tout est tellement vrai, les mots souvent acides, sonnent justes malgré la caricature. Le Pauvre Jury en prend plein la gueule, et souvent avec raison.

Voici un exemple de sa prose : “Hagrid lui reproche d’avoir chanté faux du début à la fin”. En regardant les 3 personnes composant le jury, on devinera qui est Hagrid, du moins si on connait Harry Potter…

Et comme je suis assez d’accord sur ses propos sur Lorie voici donc un autre extrait :

Lorie-playback s’attaque d’abord au “Jerk”, le tube inoubliable qui propulsa Thierry Hazard au sommet du Top 50 en 1989. Surexcité, Nikos invite Chimène Badi à danser ; elle accepte… et reste assise. Sur le plan sonore, c’est très bizarre. Apparemment, Lorie chante sur un enregistrement de sa propre voix. Quand Lucie manque le début de ses couplets, puis oublie complètement le découpage des paroles, il n’y a rien à faire et ça devient vidéo gag. Lorsque la caméra fixe les pitreries de Nikos ou les choristes plutôt que les interprètes, on sait que ça va vraiment très mal. Lucie se fait assassiner par le jury, qui la gratifie d’un petit 10 à l’unanimité, et c’est amplement mérité. Outre ses problèmes de texte, elle se trémoussait sur scène d’une façon étriquée et plutôt ridicule tandis que Lorie jouait les showgirls juste à côté.

Lorie-playback reviendra plus tard pour passer aux choses sérieuses : son nouveau single, “Je vais vite”, qu’elle interprète en duo avec Eva. En combinaison rouge, Lorie fait toujours semblant de chanter en direct et aussi un peu semblant de danser la tecktonik. Elle va peut-être vite mais pas suffisamment pour de la tecktonik. La danse aux mouvements désarticulés repose en effet sur la rapidité de l’exécution, comme une pantomime débridée et frénétique. On en est assez loin malgré les efforts des danseurs. Cela dit, la chanson est quand même bien rythmée (j’ai d’ailleurs toujours la mélodie dans la tête) et nul doute qu’elle fera un carton dans les cours d’aérobic. Mais voilà que la malheureuse Eva, qui chantait vraiment, elle, se fait assassiner à son tour par le jury : 8,7 de moyenne, la pire note de la saison. Sauf que là, c’est vraiment très injuste. Hagrid lui reproche d’avoir chanté faux du début à la fin. Ce n’est pas vrai : non seulement elle a chanté juste mais elle m’a semblé, pour une fois, parfaitement à l’aise. Nikos conclut en espérant que cette note ne pénalisera pas la malheureuse pour les évaluations. Ben tiens, une note comme ça, je ne vois pas pourquoi ça la pénaliserait…

Hillarant n’est ce pas ?
Et tellement vrai… Je vous recommande chaudement de suivre ce Kevin régulièrement et de regarder quelques fois l’émission 😉

2 réponses sur “Lorie Playback : Là où elle passe, les élèves trépassent”

  1. à lire votre blog je crois que vous êtes vous même au top
    allez c’est de bonne guerre…
    il y a des moments où il ne faut pas se prendre au sérieux : je suis sur que vous êtes un grand amateur du curé chez les nudistes et autres humours des années 70-80 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *