L’écologie prendra le relais demain ?

Il y a quelques jours Michel Rocard, qui ce week end est allé se faire voir chez les Gracques tenait des propos très cohérents :
Le PS ne parle plus de sa “dimension internationale” et “n’ose plus parler de capitalisme”, un système qui, selon lui “vit une crise foudroyante et suicidaire à moyen terme pour l’humanité”. Le Parti socialiste “est né en 1905 sur une ambiguïté qui n’a jamais été levée: il ne sait toujours pas s’il doit accepter l’économie de marché ou s’il veut tout casser”.
Certains ça et là notamment dans la nouvelle Think Tank Ecologie Nouvelle font aussi ce type de constat : Le projet socialiste, épuisée idéologiquement, apparaît à bout de souffle pour relancer le mouvement de la gauche. Une nouvelle gauche, d’essence écologiste, a devant elle l’opportunité historique de prendre la relève de la vieille gauche du XIXème et XXème siècle. La gauche du XXIème siècle sera écologiste ou ne sera pas ! Après tout, les socialistes n’ont-il pas pris le relais de la gauche des mains des républicains ?
Cela tombe bien c’était les journées d’été des Verts ce week end.


Vous trouverez au cours des prochains jours des témoignages sur les différents blogs Verts et d’hors et déjà quelques débats que l’on peut écouter en MP3 ici même. Ainsi que prochainement dans les commentaires certainement des liens vers des photos et d’autres infos 😉 .
Alors que du côté socialiste le drame semble continuer au point que les cadres boudent les universités d’été et que la “jeune” garde sort les dents impatient de virer les vieux, les Verts de leur côté ont semblé se resaisir. Les débats étaient nombreux et différents, avec comme “stars” médiatiques les réformes du parti et le fameux Grenelle.  On notera aussi d’autres débats dont on reparlera certainement.

Sur le Grenelle on peut rappeler que plusieurs responsables et élus verts, dont la sénatrice du Nord Marie-Christine Blandin et le député de Loire-Atlantique François de Rugy, participent aux groupes de travail mis en place avant l’été par le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo pour préparer ce rendez-vous.
“Notre place est double, un pied dedans, un pied dehors”, dit Cécile Duflot, qui explique que si les Verts ont accepté de participer aux débats, ils restent vigilants.
“On n’est pas naïfs. Jean-Louis Borloo a confirmé que les projets seraient soumis à l’arbitrage du président donc on ne se fait pas grande illusion”, dit la secrétaire nationale.
C’est pourquoi, ajoute-t-elle, les Verts et plusieurs associations ont mis en place un groupe de suivi chargé d’analyser au jour le jour ce qui se prépare et d’élaborer, le cas échéant, des contre-propositions.

Mais réflexions faites : Et si sans le vouloir ce Grenelle amenait les Verts, d’autres écolos, et les associations écolos à se “réunir” plus facilement. Il y a quelques mois l’Alliance naissait (avec ses tumules internes il est vrai liés aux aventures de Bové, Hulot, Rebelle et d’autres qui essayent de faire croire que comme ils sont “différents ou dans des associations ils ne font pas de “politique” “politicienne”…).
Et si la prochaine étape pour la refondation de l’écologie était cette alliance de circonstance entre les Verts d’un côté les associations de l’autre (et je l’espère les citoyens et les autres écolos).  Si cet événement était un moyen pour les écolos de se retrouver ? Voir un moyen pour travailler avec le reste de la gauche et la contaminer de nos idées ?

Comme dit sur le site du Think Tank Ecologie Nouvelle : La gauche du XXIème siècle sera écologiste ou ne sera pas ! Après tout, les socialistes n’ont-il pas pris le relais de la gauche des mains des républicains ? De toutes époques, les valeurs fondamentales de la Gauche, comme l’humanisme, la liberté, la justice, l’aspiration égalitaire, l’idée de l’individu autonome, libre et responsable, sont partagées et communes à ses différentes incarnations historiques. Elles le seront par une nouvelle gauche écologiste.

La secrétaire nationale des Verts a également tenu des propos que je ne peux que relever :

Cécile Duflot a invité dimanche les différentes formations de gauche à se réunir pour travailler “sur chacun des thèmes du Grenelle de l’environnement” pour préparer “des propositions alternatives”.

“Je sais bien que chacun a du souci chez soi”, a-t-elle dit à la tribune, citant les dirigeants socialiste François Hollande, communiste Marie-George Buffet et altermondialiste José Bové. Mais “nous devons parler et agir” parce que “nous n’aurons pas d’excuses si une nouvelle défaite se profilait”. “N’ayons pas peur de causer de nos désaccords”, a-t-elle ajouté.

Aux Verts réunis en Bretagne, elle a proposé de se “confronter” à la fois “avec la gauche radicale qui se réfugie dans un antilibéralisme pur et sans avenir” et “avec une gauche molle qui a renoncé à changer la société”. “Le défi pour Les Verts, c’est de contaminer la gauche de nos idées, de nos projets”, a-t-elle lancé.

Notons enfin que Karima Delli des jeunes Verts sera une des invités de ça vous dérange sur France Inter demain mardi 28 Aout entre 12 et 13h. Si vous le ratez l’émission est bien entendu réécoutable, on en reparlera surement prochainement.

petit rajout notons également que le site de Horizons écologie voit le jour :  bien que personnellement je suis moins interessé malgré quelques bonnes idées on y retrouve je vous rappele Cohn Bendit et certains de ses  amis ou encore Yves Cochet qui ne sait peut être plus où allait…
Ya pas à dire les think tank, associations, clubs de reflexion et autres rencontres écolos fleurissent en nombre ces derniers temps. On peut également relever ce que fait Corinne Lepage de son côté ou d’autres. Espérons juste que ces “clubs” n’aboutissent pas à de nouveaux partis, divisions, ou même courants mais bien à des réflexions multipliées et interessantes voir des moyens détournés de ramener du monde vers l’écologie (et pas que pour sa Chapelle perso ! comme l’ont fait ou le font malheureusement ceux de Cap21 pour le Modem 🙁 ) …

2 réponses sur “L’écologie prendra le relais demain ?”

  1. enfin !! quelqu’un ose soulever le grand problème du Parti Socialiste : l’urgence qu’il y a de se renouveler !! et d’intégrer comme un projet majeur celui de notre planète donc de l’écologie !!! il serait temps de s’en rendre compte avant qu’il ne soit trop tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *