La Liste Europe Ecologie Région Limousin

Liste Europe Ecologie Région Limousin

La Liste Europe Ecologie Région Limousin a été dévoilée à la presse hier soir. L’occasion de faire quelques photos, de discuter des actions/rencontres à venir…

Je me suis permis d’ajouter quelques commentaires personnels ça et là…
On retrouve très vite des détails sur cette liste sur http://limousin.regions-europe-ecologie.fr

Mais je vous invite à lire le dossier de presse où certains candidats sont présentés.


Tête de liste régionale
Ghislaine Jeannot-Pagès, 53 ans conseillère régionale sortante, présidente du groupe des élus Verts au Conseil Régional, maître de conférence en droit.
(Sur Facebook)

Corrèze

1. Marc Horvat, 45 ans, militant de l’économie sociale et solidaire
(Marc est également un ex PS, parti qu’il a quitté il y a quelques mois déjà étant donné la surdité de ce mouvement sur certains thèmes : écologie, économie social et solidaire…)
(sur Facebook)

2. Odile Stefanini, 53 ans, ingénieur agronome génie rural eaux et forêt
3. Didier Lorioux, 59 ans, agriculteur bio, président d’une fédération nationale agri-rurale

4. Enora Teyssendier, 19 ans, militante altermondialiste, animatrice
(Il ne faut pas se fier à son jeune age, elle a déjà un parcours particulièrement interessant et en accord avec ses idées…)
(sur Facebook)

5. François Fardao, 55 ans, conseiller municipal d’Ussel, agent de prévention et de sécurité
6. Hermeline Diot, 31 ans, assistante sociale, militante associative domaine environnement et solidarité
7. Jean-Pierre Barret, 59 ans, conseiller municipal de Malemort, enseignant en Lycée agricole
8. Nicole Boisseau, 65 ans, retraitée, militante associative domaine de l’environnement

9. Jean-Philippe Fourches, professeur d’économie et de gestion, militant associatif et syndical
(Jean Philippe est également adhérent des Jeunes Verts, partagé entre le Limousin et une autre région de France où il tente de créer un groupe local)

10. Joëlle Moerland, 52 ans, professeur des écoles, militante de l’éducation
11. Philippe Bernis, 55 ans, adjoint au maire de Tulle, technicien à la direction du développement du territoire
12. Hélène Martinez, 37 ans, enseignante spécialisée

13. Nymool Sok, 27 ans, chef d’entreprise
(Un Jeune qui en veut ! Je ne vais pas le cacher sa « profession de vie » , rédigé comme un « parcours de vie » m’a particulièrement touché. Les Cités avec ses bons et ses mauvais côtés… Les études, les galères… puis malgré tout les réussites aussi… puis la création de sa propre entreprise où il applique ses propres idées… : entreprise qui a même fait des petits sur le territoire 😉 :
un de ses jours il faudrait d’ailleurs que j’aille gouter son travail 😉 )
(sur Facebook)

14. Michèle Aubrun, 55 ans, directrice d’une crèche familiale, militante dans le domaine de l’environnement
15. Vincent Maury, 43 ans, informaticien logiciels libres, associatif musicien de jazz
16. Murriel Padovani-Lorioux, 59 ans, conseillère régionale sortante, secrétaire des Verts Corrèze
(sur Facebook)

Creuse

1. Jean-Bernard Damiens, 57 ans, conseiller régional sortant, maire adjoint de Guéret

2. Catherine Moulin, 46 ans, maire de Faux la Montagne, agent d’une entreprise coopérative
(pour rappel Faux la Montagne est finalement une commune au centre même du Limousin)

3. Jérôme Orvain, 40 ans, agriculteur biologique, militant associatif et syndical
4. Fabienne Lecureux, 52 ans, infirmière, militante associative environnementale
5. Gérard Nicand, 57 ans, maire adjoint de Sainte-Feyre
6. Joëlle Auvillain, 49 ans, conseillère municipale de Measnes
7. Jean-François Pressicaud, 68 ans, militant associatif
8. Flavie Alves, 27 ans, enseignante, jeune écologiste

9. Gilles Clément, 66 ans, paysagiste, jardinier
(C’est un peu la « star » de notre liste… Gilles Clément est connu pour  ses réalisateurs notamment de « Jardin » avec notamment : Parc André Citroen, Jardins de la Valloires… Mais aussi pour ses reflexions sur « les paysages » et l’Ecologie…)

10. Pierrette Bidon, 56 ans, conseillère municipale de Maisonnisses

Haute-Vienne

1. Ghislaine Jeannot-Pagès, 53 ans, conseillère régionale sortante, maître de conférence en droit

2. Yvan Tricart, 63 ans, conseiller municipal du Palais sur Vienne, militant associatif, altermondialiste
(connu pour de multiples combats aussi bien sociaux que ecolos, ses coups de gueule, et récemment le combat autour de la LGV Poitiers Limoges…)

3. Dominique Normand, 58 ans, membre du conseil national des Verts, ancienne élue municipale Ville de Limoges
4. Didier Tescher, 46 ans, conseiller municipal de Rilhac-Rancon, secrétaire régional des Verts en Limousin
5. Estela Parot-Urroz, 35 ans, Partit Occitan, collaboratrice d’artisan
6. Benoît Brulin, 45 ans, conseiller municipal de Javerdat, assistant marketing
7. Moktaria Benchaïb, 49 ans, accompagnatrice de porteurs de projets, animatrice éducation populaire

8. Florent Mignot, 26 ans, entrepreneur nouvelles technologies, coordinateur régional des Jeunes Verts
(bon là c’est moi…)
(Sur Facebook)

9. Elisabeth Horrière, 37 ans, élève kinésithérapeute
(Sur Facebook)

10. Patrick Braeckman, 57 ans, jardinier
(L’un des animateurs, avec Patrick Besse, du groupe local de Germain Les Belles, particulièrement actif pendant la campagne des européennes)

11. Charlotte Berthou, 27 ans, animatrice jeunesse
(à noter son travail, notamment au niveau national, avec pas mal d’associations dans le domaine de l’environnement…)

12. Alain Dorange, 69 ans, gérant d’un éco-village
(faucheur volontaire, ancien responsable de la commission Energie des Verts…)

13. Noëlle Chamarat, 56 ans, militante associative domaine environnement
14. Pierre-Michel Perinaud, 50 ans, médecin
15. Colette Teillout, 53 ans, infirmière

16. Laurent Jarry, 37 ans, ingénieur développement durable
(Sur Facebook)

17. Marine Dally, 26 ans, militante associative consommateurs bio

18. Philippe Aubisse, 46 ans, conseiller municipal de Solignac, employé de musée
(qui est également le Sécrétaire départemental des Verts Haute Vienne…)
(Sur Facebook)

19. Dominique Rouws, 56 ans, militante associative environnement et solidarité

20. Patrick Besse, 50 ans, technicien, syndicaliste
(L’un des animateurs du groupe local de St Germain Les Belles-Sud Haute Vienne… L’un des plus actifs l’an dernier… Depuis les groups locaux se sont multipliés sur tout le territoire…)

21. Claudine Leymarie, 54 ans, enseignante, militante association de quartier

22. Jean-Louis Valette, 51 ans, conseiller municipal de Condat/Vienne, chef d’entreprise
(Sur Facebook)

23. Mireille Mazaud, 72 ans, retraitée, syndicaliste

5 réponses sur “La Liste Europe Ecologie Région Limousin”

  1. J’attends d’Europe écologie que ce parti prenne une position très nette contre l’automobile appelant à s’en débarrasser complètement (on peut vivre sans, même en province, même si on travaille, même si on est appelé à de nobles tâches à droite et à gauche); j’attends qu’Europe écologie fasse le boulot au lieu de laisser ça à une association sans moyen, je parle du boulot de lobbying pour que les élus se décident enfin à donner sa place au vélo en ville : une vraie place, la seule qui valent, la toute première. Le reste n’est que bla bla car à mes yeux, l’automobile est l’ennemi numéro un de la planète.
    Sans cette prise de position nette et courageuse, je devrai me faire violence pour voter pour vous.
    Cela dit en toute cordialité.
    Marie Wilhelm

    1. Marie, l’automobile est un thème parmi d’autre qui doit être pris dans sa globalité. De la « construction » à sa « place ». Les écologistes considèrent qu’il faut donc « reconvertir » l’économie liée à l’automobile (vers d’autres productions : transports en commun, …) . Concernant la place de la voiture elle doit être vu parallèlement à une critique de l’urbanisation actuelle (étalement urbain…) et pris dans la globalité des transports alternatifs : supprimer la voiture des villes tout en proposant et favorisant (et en les rendant prioritaire) les alternatives (transports en commun, vélos, piétons…) . Marie crois bien que nous essayons de faire du mieux que nous le pouvons à la hauteur des « moyens » (humains ou autres) dont nous disposons (« faibles » nous aussi)

  2. Ce qui m’étonne, c’est comment on peut accuser de tous les maux de la planète, l’automobile, l’alimentation carnée ou ce genre de choses… Pour moi, il n’y a qu’une seule cause, c’est l’ignorance. Parce que l’ignorance engendre la peur et la peur, avec la division et l’assistance, sont les trois outils qui permettent d’imposer un pouvoir. La peur est le seul ennemi de l’amour et, curieusement, il n’est jamais question d’amour dans les débats politiques. Est-ce que ce n’est pas pourtant la seule chose dont chacun à besoin? Qui aura le courage de soulever ce tabou, pour sortir du tas de boue?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.