Imbécile vote utile

Le vote utile a existé bien avant 2002
Voilà le schéma
vote pour le gros candidat (PS)
puis
rattrapage aux élections suivantes : (accentué par déception vis à vis du PS qui fait s’abstenir les électeurs du PS…)
résultat alternance gauche droite gauche droite
un coup le PS fait un trop gros score , le coup d’apres les citoyens se rattrapent sur les « petits » alliés…
ça serait malin une PS présidente, et un parlement à droite parce que le PS a « méprisé » ses alliés…
C’est pas un vote utile c’est un vote faussement pragmatique (respectable mais…) , un vote mouton d’une certaine manière : une fois on vote utile (pour différentes raisons) , une fois on vote pour ses idées, amenant à diminuer le score du gros candidat (ça marche aussi à droite avec le combat UDF Vs RPR/UMP et autres candidats) , score qui diminue d’autant plus que les ex electeurs vont s’abstenir par déception…
Et si on votait toujours pour ses idées ? (oui c’est dur je sais)

16 réponses sur “Imbécile vote utile”

  1. En 2002 la gauche s’est pourtant bien fait plaisir : elle a voté pour ses idées.
    Résultat ?
    🙂

    Et pourquoi ne pas voter utile aux présidentielles ET aux législatives ?
    En attendant la proportionnelle pour rendre justice aux petits…

    Mais bon…
    Que personne ne se fasse d’illusion : on vote bien comme on veut !
    😉

  2. la gauche ? non la gauche sauf le PS, faut pas abuser si les électeurs socialistes partent ailleurs c’est bien qu’il y a un problème (les absents ont toujours tords)… oui enfin si on continue de voter « utile » moi je sais pas mais je suis sur que cela va amener des déçus, mais si on aime cette alternance gauche droite sans cesse renouveler à grande vitesse… surtout que le PS veut jouer avec le vote utile depuis 2002 (meme à certaines élections où là c’est du foutage de gueule : notamment les européennes) , enfin si on veut Royal puis un parlement rose ma foi pourquoi pas, mais les prochaines municipales, régionales, européennes (les élections continuent l’an prochain) vont faire mals… mais ma foi si le PS veut jouer aux paris… et si tu crois que la proportionnelle va venir comme ça… en attendant autant aller à la pèche 😉

  3. On ne peut pas dire que les déçus du PS partent ailleurs, et en même temps dire que la dispersion n’a pas joué de rôle dans la défaite du PS de 2002…
    Pas cohérent.
    😉

  4. ailleurs ça peut être l’UDF 😉 mais aussi et surtout « la pêche »… ceci dis si pour empecher qu’ils partent ailleurs tu préfères qu’il n’y a aucun autre parti à gauche ces memes personnes ont encore plus de chance d’aller à la peche, de voter à droite (voir pire) ou dans le meilleur des cas de voter pour quelques extremes gauches présents (c’est bien cette année il y a du choix) … si ils sont déçus ils vont pas se forcer à voter PS, même si on interdit la présence de tout autre parti 😉 mais là je suis géné par cette pensée qui me vient

  5. moi je suis factrice et j’ai distribué ce matin les cartes électorales , purée c’est monstrueux comme taf..bref ceci pour dire que tout le monde n’a pas sa carte loin de la et ça me fait peur et réflechir , avant toute campagne , il faudrait redonner aux gens le goüt de voter.bien sur ils sont grands, mais voila c’est une constatation….

  6. assez d’accord avec le fait qu’il faudrait ramener du monde aux urnes… je voulais préciser que quand je dis « l’imbécile vote utile » il faut comprendre que c’est le vote utile qui est imbécile, et non l’imbécile qui vote utile 😉 quoi que…

  7. Ton vote "inutile" n’aura de valeur que s’il y a suffisament d"’imbéciles" pour voter "utile".

    Il est directement dépendant des imbéciles.

    Sans eux il ne vaut plus rien, puisque en cas de vote "imbécile utile" trop faible, il faudrait alors que les Verts et les autres petits partis de gauche négocient leurs sièges avec Sarkozy…

    De quoi relativiser l’enthousiasme du militant qui veut rester réaliste…

    😀 😀 😀

  8. Le PS ne sait plus faire sans les imbéciles ? dans ce cas là il y a un réel problème, et les cartes sont entre les mains du PS, pas entre les mains des autres partis… je dirai que c’est pas un service à lui donner même 😉 , je rappele au passage que Buffet et Voynet avaient souhaité de mettre en place une grande coalition des gauches dès 2002 (au risque qu’on les accuse dans leurs partis de vouloir fusionner avec le PS…) afin de prendre en compte ce qui c’était passé et de trouver des solutions, le PS (traumatisé) n’a pas souhaité entamé les discussions… lettre morte… des demandes de débats ont été sans cesse repoussé mis à part quelques élus ça et là notamment aux régionales, on ne peut pas vraiment dire que le PS ait pris en compte ce qu’il aurait fallu prendre en compte, non il a préféré transformer ce traumatisme en nouvelle arme « électoral » pour mieux cacher son traumatisme, son déficite d’opposition et son flou programmatique ces dernières années (franchement nous faire le coup du vote utile à certaines élections comme les européennes c’est du foutage de gueule) … ça va un moment de tenir le PS à bout de bras alors que celui ci ne semble pas vouloir faire de grands efforts et se laissent même aller (la stratégie de Royal est même assez étrange je trouve je te conseille de lire : http://www.nuesblog.com/?596/Sarkozy-vote-Royal-et-Sego-vote-Nico (je suis pas d’accord sur tout mais c’est amusant et pas si loin de certaines vérités)

  9. et pour « clore » je respecte tout à fait le fait d’aller voter PS, mais qu’on ne me sorte pas le coup du vote utile ou autres et qu’on aille pas m’engueuler parce que je veux pas faire pareil et surtout qu’on cherche pas à me culpabiliser, car sinon j’irai pas voter sego au second tour (et si vraiment on me casse les couilles se sera Bayrou 😉 ) , on a que trop chercher à masquer des problèmes réels au PS (en interne comme dans leurs politiques) en accusant la dispersion (…)

  10. Je ne te suis décidément pas…
    C’est précisément parce qu’il y a des "problèmes", comme tu dis, au PS qu’il y a dispersion.
    La dispersion des voix du PS sur le reste de la gauche n’a rien d’une légende. C’est un fait.
    Qu’il ne soit pas le seul facteur à expliquer la défaite de Jospin en 2002 ni change rien.

    Que la dispersion des voix à gauche réduise les chances de succès du PS aux présidentielles est également un fait.

    Et que la défaite du PS nuise à la gauche tout entière est également vrai.

    Après tu n’as pas à culpabiliser, mais juste à prendre tes responsabilités.
    De toute manière en temps que militant vert, tu n’as logiquement pas vraiment à te prendre la tête sur un éventuel choix à faire…

  11. Et puis si tu te braques parce qu’un parti te demande de voter pour lui en tentant de "te faire culpabiliser" de voter pour les autres….
    Tu vas surtout finir par voter pour personne…
    😀 😀

  12. et c’est donc pour ça que je dis que ce n’est pas rendre service au PS que de voter pour lui quand celui ci tombe dans ce genre de travers : on tombe dans le serpent qui se mord la queue (on dirait presque une phase de survie)… que le PS ne trouve « que ça » pour qu’on vote pour lui et que cela soit ses alliés qui soient obligés de le porter à bout de bras c’est quand même dramatique… pourtant Ségolène aurait pu (et logiquement devrait) être la solution niveau enthousiasme à voter pour elle

  13. Non tu as raison : réduisons les chances de l’unique parti de gauche qui a une chance de l’emporter, et qui est le seul qui permettra éventuellement aux Verts d’accéder au pouvoir et donc de tenter d’agir.
    C’est effectivement un service bien plus grand à rendre au PS, aux Verts et à toute la gauche…

    Le PS est certainement critiquable, mais il a un programme qui comporte pas mal de choses intéressantes qui ne méritent vraiment pas d’être balayées d’un revers de main dans un élan d’intégrité bornée qui n’aboutira de toute façon qu’à propulser Sarkozy plus sûrement au pouvoir.
    Et le PS n’est certainement pas "porté par ses alliés" : des Verts avec un programme intéressant mais une puissance électorale quasi nulle, et des divers extrême-gauche au discours incompatible avec l’exercice du pouvoir dans une démocratie…
    Clair que ça ne porte pas grand chose.

  14. niveau borné nous pourrions alors reparler des législatives et des curieuses stratégies, mais je crains alors me repeter : rappelons tout de même que le PS propose à peine 10 circonscriptions alors qu’il en faudrait minimum 20… et que en plus de ça des députés PS ne veulent pas céder leurs places alors qu’il y a des circonscriptions où les verts sont bien mieux placés… le plus facile serait alors de ne pas participer au prochain gouvernement PS, tout simplement… Ce qui m’amuse assez c’est : et pour le second tour elle fait comment pour arriver à 50 si elle fait 20 à 30 (ou meme un peu plus) et que ses partenaires sont laminés ? enfin pour gouverner il faut un contrat de gouvernement, pour le moment on en es loin, et je vois d’un assez mauvaise oeil l’affolement de segolène et hollande (il parait que c’est la seule écolo… selon ses dires… il parait qu’il y a un accord PS-Verts : ah bon ?) : un Bayrou qui progresse, grace au vote utile, et les voilà qui s’affole…

  15. Que les Verts (et autres) méritent un meilleur traitement de la part du PS est excact.
    Le problème c’est que sans le PS il n’y aura même pas de bon ou mauvais traitement à espérer.
    ————————————————
    Tant qu’il n’y aura pas plus de proportionnelle aux législatives, les règles du jeux ne changeront pas.
    ————————————————
    On peut refuser de jouer ou botter en touche comme tu le préconises…
    Mais on prend juste le risque de tout perdre.
    ———————————————–
    Des candidats "viables" seuls Bayrou et Royal parlent de proportionnelle…

  16. meme sans proportionnelle on peut très bien faire des arrangements permettant de faire comme si il y avait des proportionnelles… Mais… voilà quoi 😉 ceci dis même si quelqu’un de droite (et pourquoi pas Le Pen) passe, il y a ces législatives, amenant meme si c’est Bayrou (ou sarkozy, ou le pen) à une cohabitation, à moins bien sur que le PS souhaite y aller seul appelant à la fusion ? les gens ne referont pas l’erreur des législatives de 2002 (bien plus fatale que les présidentielles en réalité) : manque également les autres élections qui ont une influence directe sur la couleur du sénat (sénat de moins en moins à droite mais qui l’est encore)… Si le PS et la gauche gagne les présidentielles il lui faudra gagner toutes les autres élections sinon on se mange un sénat qui reste à droite (et pour réformer c’est la merde) : malheureusement j’ai des craintes raisonnés sur ces autres échéances…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.