Fievres sondagiques…

Vous connaissez peut être http://www.votez2007.com , un petit site où on peut mesurer l’activité cybermilitante d’une certaine manière (en effet il est facile de tricher) , mais malgré cela je trouve les résultats relativement plus proches des réalités (du moins pour Sarkozy, Le Pen, Ségolène) que nos sondages classiques… Je ne sais pas si vous avez remarqué mais finalement les sondeurs sont plus ou moins d’accord pour placer Ségolène à 25% et je dois dire que je suis moi même assez d’accord sur ce futur éventuel score… Reste alors des variations plus qu’étranges sur les autres candidats : notamment le gros score de Sarkozy, le très faible score de la gauche non PS, et la fulgurante progression de Bayrou…

Canard Enchaîné (du mercredi 14 mars 2007) qui en dit long sur les journalistes et l’utilisation des sondages :

« Sondage exclusif : 31% des Français insondables…

Ce sont les sondeurs eux-mêmes qui l’affirment : près d’un tiers des Français ne peuvent être joints par leurs enquêteurs ! Pourquoi ? La faute au téléphone portable, qui se répand de plus en plus. Or les instituts n’interrogent que des cobayes pourvus de lignes fixes. Leurs échantillons sont en effet constitués à partir des noms inscrits dans les annuaires téléphoniques.

Selon une enquête –jusque-là inédite- de la Sofres et une autre du bureau d’études le Credoc, 17% des foyers français ne disposaient pas d’une ligne fixe en 2005. Tandis que 14% des foyers équipés, eux, d’un téléphone « à fil » s’en servaient uniquement pour Internet. Autrement dit, eux non plus ne peuvent être contactés par les sondeurs.

31% des Français exclus des enquêtes, c’est beaucoup. Et cela complique le travail. Car, dans cette population insondable, la proportion des jeunes de 18 à 34 ans, toujours selon l’enquête Sofres, est très supérieure à ce quelle est dans l’Hexagone. Idem pour (dixit le Credoc) les ouvriers et les personnes à faibles revenus.

Conclusion : les jeunes et les catégories modestes sont plus dfficiles à atteindre que les autres, et la fiabilité des « échantillons représentatifs » risque, là aussi, d’en souffrir.
Comme si cela ne suffisait pas, les sondeurs se heurtent à un refus de réponse dans plus de 30% des appels. Enfin ils négligent complètement les DOM-TOM, qui représentent tout de même 2,3 millions d’habitants.
Les affres des sondeurs ne s’arrêtent pas là puisque, de leur propre aveu, 40 à 50% (suivant les instituts) des sondés qui consentent à répondre se disent indécis et capables de changer d’intention de vote au dernier moment

Il se trouve que le score de Sarkozy semble surestimé, jusqu’à quel point, nous le saurons prochainement, quand au score de Le Pen il est certainement sous estimé, même si il devrait tourner autour des 16 à 17% à mon avis (je suis finalement assez d’accord avec votez.com)

Passons à François Bayrou : passer de 6 à 7 % à plus de 20% en quelques semaines…
Voici la courbe de progression sur votez.com :

Regardons la courbe d’un peu plus près… Ne voyez vous rien d’étrange ?
Et oui il y a un « décalage »…
En effet François Bayrou est depuis pas mal de temps déjà très apprécié sur la toile, les cybermilitants sont très actifs, voir suractifs…
A mon avis les sondeurs ont du faire face à 2 soucis :
ils avaient sous estimé Bayrou : 7% était bien trop bas car en réalité il était déjà apprécié… ils ont donc voulu se rattraper, mais un peu trop vite…
ils ont certainement regardé d’un autre oeil les sondages qu’on pouvait trouver sur internet et où Bayrou passait régulièrement en tête…
Résultat : peut on se fier aux sondages sur internet comme aux sondages plus classiques : Pour Bayrou il semblerait donc bien que non… Puisque le cyberactivisme de ses partisans est très (très très même) important… je ne les accuse pas de triche (j’ai moi même réussi à voter Voynet une bonne dizaine de fois hier) mais bon, à mon avis son score est un peu au dessus des réalités 😉
Voilà de quoi relativiser alors les autres scores…
Les cybermilitants pro Le Pen sont nombreux mais finalement je ne pense pas que le score s’en trouve trop changé…
On peut également constaté que De Villier a eu une période sympathique :

Alors que le nombre de candidats a baissé (passant d’une vingtaine à 12) certains candidats ont baissé dans les sondages votez.com pendant que d’autres ont stagné ou progressé largement…
Je pense notamment à Bové :

Dont le pourcentage a grimpé (suite à la déclaration de candidature il me semble) , mais dont malheureusement les cybermilitants sont parmi les plus actifs sur la toile… Je pense tout de même qu’il est bien placé pour arriver en tête des candidats antilibéraux (et je lui souhaite histoire de moderniser ceux ci…) même si malheureusement cette tête sera certainement courte et les scores « divisés » (un 4 à 5 % ne permettant certainement pas à s’imposer à 2 ou 3 autres candidats (Buffet, Besancenot, Laguiller) tournant autour des 3 à 4 % )

Le score de Dominique Voynet semble régulièrement en progression même si finalement comme les autres candidats de gauche il fluctue beaucoup et est directement lié à l’activisme des autres militants…

Mais quelquepart je suis finalement assez optimiste et en partant de ces derniers constats je fais un nouveau pifomètre :
Royal : 25%
Le Pen : 17% (16-20)
Bayrou : 17% (12-20)
Sarkozy : 17% (17-20)
Voynet : 7% (4-8)
Bové : 5% (4-6)
Buffet : 4% (3-5)
De Villiers : 4% (4-5)
Besancenot : 3% (3-6)
Laguiller : 3% (3-6)
Nihous : 3%
Schivardi : 1%

Je pars toujours du 10 à 15 pts pour les antilibéraux désunis, 25% pour Ségolène (je pense qu’elle tournera autour de ce % , pas beaucoup plus et certainement pas beaucoup moins) , 16 à 20% pour Le Pen que je vais mettre à 17% pour couper la poire en 2…
Le reste au feeling (en 95 Chirac est passé de peu devant Balladur l’un à 18.5 et l’autre à presque 20 tandis que Le Pen était à 15 et De Villier à 4 et quelques) … et au feeling le toujours bien connu 45 gauche 55 droite (c’est meme un peu plus à droite qu’à gauche dans mon pronostic feeling…)

PS : Allez je vous propose un test : cette semaine et la semaine prochaine je vous propose de voter Voynet (histoire de faire un test et de vous montrer comme il est facile de faire progresser « massivement » un score dans ce genre de sondage)
astuce toute simple : utilisez mozilla, internet explorer (et plusieurs navigateurs) : l’histoire des cookies (il suffit de gratter un peu pour les supprimer) connectez vous et déconnectez vous histoire de changer votre ip
Et si les sondeurs se faisaient piéger ? 😉

6 réponses sur “Fievres sondagiques…”

  1. ça doit fumer sec le tournesol à limoges…7% pour Voynet, voilà bien de l’intox de militant ! Et prétendre que le vote Bayrou comme le vote Lepen est un vote de pure "droite", c’est malhonnete. J’ai entendu un mec du CSA dire qu’il pensait le vote vert surestimé (!), car parmi les fausses déclarations, il y avait des futurs abstentionnistes qui, plutot que de paraitre inciviques, déclaraient voter vert parce que c’était, pour eux assimilé à un vote "apolitique". Bonne journée, et bon courage

  2. le rapport 55 – 45 a toujours pris en compte l’udf et lepen de cette manière… quand au mec du CSA on pourrait se marrer étant donné qu’ils « coupent » les scores des petits candidats (dont les variations sont tellement grosses qu’elles en deviennent ridicules…) pour s’interesser aux scores et variations des 4 gros candidats….

  3. Besancenot et le candidat des chasseurs étaient souvent tout les deux à 0.5 % en 2002 dans les sondages , ils ont fait plus 😉 , les instituts de sondage ont toujours ignoré (ça fait pas vendre) les petits candidats et même utilisent leurs scores comme des variables d’ajustement afin de se concentrer sur les 2 premiers (ou plus histoire de jouer avec le 3ème homme parfois) , résultat on a toujours une surprise (le premier finit 2 ème voir 3ème) et la plupart des petits candidats n’ont jamais les scores prédis (Laguiller aussi basse c’est pas réaliste… à mon avis ils « montent » Besancenot car ils l’avaient sous estimé en 2002, et avaient « surestimé » Laguiller ) … un autre exemple : http://2007.tns-sofres.com/historique-election-presidentielle-2002.php (il y a quand meme de sacrés erreurs, et de sacrés variations…) … Oups le précédent commentaire a été supprimé lol (j’ai du faire le ménage dans un nombre incroyable de spam : sorry)

  4. Mon commentaire a "sauté" ? Merci de m’avoir censuré… ah ah ah ! Je ne pensais pas être si subversif… Tant pis, ce sera pour une autre fois… Sans rancune ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.