Europe Ecologie : ERASMUS pour tous

Europe Ecologie : une proposition par jour. Mes remarques, mes attentes, mes amendements mais aussi ce que j’entends autour de moi, vos commentaires…  Aujourd’hui on passe au chapitre 5 « une Europe de la culture et de la connaissance » , et à la proposition 16  Eramus pour tous .

Remarques en italique, en mettant un peu de gras, puis je ferai suivre quelques commentaires…

Une Europe de la culture et de la connaissance

Dans une société confrontée à la rareté et l’épuisement des ressources naturelles, à l’accroissement des inégalités et à la précarisation du travail, notre modèle de développement doit être repensé et reposer sur un programme majeur d’investissement en matière d’éducation, de formation et de recherche adapté aux nouveaux enjeux. Mais penser et vivre une nouvelle société, relancer le rêve européen, réussir la transformation n’est pas possible sans développement de la culture.

Culture et création

Le développement d’une culture commune est un impératif pour la réussite du projet européen. Une culture qui se construit avec tous les apports de la diversité européenne, notamment la protection du multilinguisme et des langues régionales, et non contre eux.

L’enjeu aujourd’hui est aussi de permettre aux différents secteurs d’activités de s’épanouir en Europe : cinéma, théâtre, musique… le soutien à la création et les initiatives comme le prix LUX y participent. Mais lutter contre la précarité de tous les acteurs et corps de métier de la culture pour que chacun puisse continuer à s’y consacrer est un impératif.

Enfin, notre conception de la culture et de la création doit évoluer. Internet n’est pas un simple nouveau canal de distribution. Nous nous battons pour  un internet actif, où chacun est à même de télécharger ou de déposer le contenu et les applications de son choix et contre une transformation de l’internet en « TV-on-Demand » filtrée et surveillée. Internet bouleverse certains paramètres de l’économie de la création, mais le partage libre est au principe même d’une culture commune.

Nous nous opposons à la ratification d’ACTA, un Traité International sur la contrefaçon, négocié secrètement, qui sous prétexte de lutte légitime contre la contrefaçon, tente de légaliser le filtrage et la surveillance généralisée du réseau. Le texte de ce Traité doit faire l’objet d’un débat public.

Education et formation

La politique européenne en matière d’éducation et de formation concerne tous les niveaux d’éducation, de l’enseignement préscolaire et initial primaire et secondaire jusqu’à l’éducation des adultes tout au long de la vie en passant par l’enseignement supérieur. Le programme qui couvre la période 2007 – 2013 est doté de près de 7 milliards d’euros.

L’éducation et la formation européenne doivent répondre dès à présent aux besoins d’un futur soutenable, cela passe notamment par :

  • Information et formation sur les enjeux environnementaux majeurs et prise en compte concrète de la réduction des impacts environnementaux.
  • Préparation de la participation de la société civile aux choix et décisions économiques, sociales, environnementales et scientifiques par une information et une formation objective et pluraliste, formelle, informelle et non formelle. Valorisation de l’expertise citoyenne.
  • Développement des compétences clés pour le Green Deal et les futurs emplois.
  • Le renforcement des moyens permettant la mutualisation des savoirs à l’échelle européenne et mondiale.

>> Là encore nous retrouvons des propositions interessantes dès l’introduction !!

Proposition 16 – ERASMUS pour tous

Chaque citoyen doit avoir la possibilité de vivre, étudier ou travailler à l’étranger. Nous proposons que les dispositifs de type ERASMUS soient renforcés avec comme objectif que chaque étudiant européen ait au moins une opportunité de partir pendant sa formation, quelle que soit sa situation financière et son niveau linguistique de départ (formations accélérées avant départ par exemple).

Par ailleurs, des dispositifs similaires doivent être mis en place et financés pour les personnes en formation, qu’elle soit initiale ou continue.

débattre de cette proposition

Remarques :

Personnellement je trouve les propositions donnés dans l’introduction plus interessante que « Eramus pour tous »…  Notamment en terme d’éducations à la vie citoyenne, à l’environnement (…) : j’insisterai également sur une meilleure connaissance de l’Europe (et de ses institutions…)

Une réponse sur “Europe Ecologie : ERASMUS pour tous”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.