Europe Ecologie envoie 14 députés au Parlement Européen

Europe Ecologie envoie donc 14 députés au Parlement Européen et notamment Karima Delli ex secrétaire fédérale des Jeunes Verts qui sera parmi les benjamines

Stop Barroso : comme annoncé pendant la campagne des verts européens Dany Cohn Bendit fera le nécessaire pour que l’actuel président de la Commission europenne ne soit pas reconduit… Il a d’ailleurs pris la « tête » , suite à l’affaiblissement de l’ALDE et du PSE au parlement, d’une campagne « Stop Barroso » visant à trouver des « alliés » pour éviter la reconduction du commissaire Barroso.
Par la voix de François Bayrou, le MoDem a annoncé mardi 9 juin son ralliement à l’alliance avec les Verts et les socialistes au Parlement européen pour proposer un autre candidat à la tête de la Commission.
Toutefois le Modem comme le PS français auront fort à faire avec leurs « groupes » , le PSE et l’ALDE (libéraux) étant divisé sur ces questions…
Reste à savoir qu’elle sera l’attitude des autres « groupes »


Comme l’annonce Hervé Kempf dans le journal Le Monde : les écologistes souhaitent à présent s’atteler à plusieurs dossiers et bien entendu celui de Copenhague sur du sommet sur le climat à la fin de l’année

« bouclier social européen » sera la deuxième priorité selon Dany Cohn Bendit : « Nous allons proposer une législation sur le salaire maximum et le salaire minimum. » Karima Delli, la plus jeune élue (28 ans), et par ailleurs membre du collectif Sauvons les riches, a précisé que « le revenu maximal admissible est une des mesures phares d’Europe Ecologie. On va s’y investir à 100 % »

Les écologistes pousseront aussi à l’instauration d’un « revenu de transformation » destiné aux salariés des industries en transition telles que l’automobile.

Une commission d’enquête sur les paradis fiscaux est un autre objectif. Elle serait confiée à Eva Joly, pour qui, « sur cette question, le G 20 a été très insuffisant, notamment en ce qui concerne les pays en développement ».

M. Cohn-Bendit et M. Bové ont indiqué comment ils entendaient concrétiser leur idée d’une nouvelle Constitution européenne exprimée dans un article du Monde du 29 mai.
« Nous allons lancer une initiative citoyenne, une pétition d’un million de signatures qui demandera au Parlement et à la Commission d’envisager la Constitution. »

Europe Ecologie entend aussi obtenir qu’aux prochaines élections européennes, les députés puissent être élus sur des listes transnationales, dont les têtes auraient vocation à postuler comme président de la Commission

Autre projet : mettre en route une directive qui permettrait aux Etats de construire des réacteurs nucléaires que s’ils peuvent prouver qu’ils ont une solution pour les déchets radioactifs. « Pour aller vers une sortie du nucléaire, a complété Jean-Paul Besset, tête de liste dans la région Massif central-Centre, il faut organiser une majorité d’idées sur une diminution de la consommation d’énergie drastique, de moitié. »

Si les écologistes comptent s’investir dans les commissions Environnement, Energie et Agriculture – pour pousser à une réforme de la politique agricole commune -, le leader d’Europe Ecologie se verrait bien présider la commission culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.