Dany Super Star ? Cohn Bendit – Bové – Hulot et si ?

Unis dans la Diversité c’est mon expression du moment pour qualifier l’objectif que nous devons avoir pour réussir un rassemblement écologiste pour les européennes. Unis, Divers mais pas n’importe comment (quid de Lepage ou autres ecologistes de droite ou à encore gauche cherchant plutôt l’alliance à gauche de la gauche : LCR-NPA ou Appel de Politis…).

Après le manque d’enthousiasme autour d’Horizon Ecologie, Dany revient en force médiatiquement. Je vous invite à lire son “interview-chat”  qui cadre assez bien les choses. Du trio il était celui qui me laissait le plus sceptique : Mea Culpa , prudence mais enthousiasme à présent !

Grace à lui, mais également à une parfaite maitrise médiatique (bravo à ceux qui en sont responsables !) (et on peut dire aussi merci aux divisions au sein du PS) , jamais les médias n’avaient été aussi positifs envers les Verts.
Il y a peu considéré comme “laminés”, les Verts sont subitement présentés (avec le NPA) comme l’Alternative qui arrive en force… Amusant quand on y pense…

José Bové (qui pourrait devenir prisonnier politique ? )  a su faire des Mea Culpa que j’applaudis. Allant parfois à être plus vert qu’un vert. C’est une belle aventure, qui ne plait pas toujours à ses ” futurs ex amis”, qui s’annonce à présent.
Il y a environ 10 ans les Verts avaient su accueillir sur leur gauche l’AREV et à proximité immédiate CES (Mamère et des amis de Génération Ecologie pourtant en concurrence directe) : quelques temps après, fin des années 90 début 2000, les Verts remontaient la pente à une vitesse fulgurante après la fuite qui avait subitement et rapidement réduit leur rang d’une bonne moitié de militants dans les années 90 (départ de Antoine Weachter et création du MEI)

José Bové est il un nouveau Juquin ? En 1988 suite à l’échec de la candidature Juquin (dissident communiste soutenu par PSU, LCR, et futur AREV…) le PSU disparaissait peu après, l’AREV était fondé, Juquin rejoignait les Verts… Et un long chemin était donc entrepris qui allait donné naissance aux Alternatifs quelques années plus tard, et à l’accueil par les Verts de certains membres de l’AREV, CAP et de dissidents de Génération Ecologie…
Que deviendront ceux qui ont soutenu Bové ? Comité Bové, Alternatifs, dissidents divers ?
(On peut également rappeler qu’en 1995 le candidature de Dominique Voynet fut soutenu par AREV et CAP : je t’aime moi non plus… et une partie des étapes qui amena certains de AREV, GE et CAP chez les Verts…)

Hulot, représenté par Besset aux journées d’été mais dont on a quand même pu voir les “messages vidéos”, fait lui aussi ses Mea Culpa et avance vers nous de plus en plus. Il adopte une attitude toujours aussi étrange. Un pied dedans un pied dehors. Sans se presser, Hulot prend son temps, l’OPA à long terme est toujours dans un coin de mon esprit… Décidement son “calme” perturbe, il utilise des mots justes avec calme et philosophie tel un philosophe asiatique : comment parler d’urgence en restant aussi calme ? Serait il un écologiste “façon roseau” ? Qui plie sous le vent mais ne casse pas et poursuit son chemin… tranquilement… A méditer ?

Hulot un nouveau Lalonde ? 
Lalonde n’a jamais été chez les Verts et a été longtemps une figure écologiste via son action notamment au sein des Amis de La Terre et sa présence médiatique…
Il fonde en 1990 Génération Ecologie où on retrouve Borloo, Mamère et d’autres… Parti politique “inspiré par Miterrand” selon Mamère et visant à freiner l’ascension des Verts (score 1989) notamment grace au médiatique Lalonde… A plusieurs reprises ce nouveau concurrent des verts les empeche à plusieurs reprises d’obtenir des élus… Et pourtant “Dans le cadre de l’Entente des écologistes qui présente des candidats communs issus de Génération et des Verts, les écologistes obtiennent plus de 11% des voix aux élections législatives de 1993”

D’ailleurs je vous recommande chaudement la lecture de “Les Ecologistes dans les médias” en faisant une recherche sur Lalonde mais aussi les européennes de 1984 (listes ERE Versus listes Verts : l’histoire ne doit pas se répéter ? 😉 )
Tiens tiens “Europe Ecologie” était déjà le nom d’une liste dans le passé, on en apprend aussi un peu plus sur les difficultés des écologistes dans les médias, et la future fondation des Verts : Amis de la terre, MEP, …
L’histoire se repête ? L’écologie politique : la rencontre nécessaire entre “politique” , “associatifs” et “syndicalistes” ? Je t’aime moi non plus, on se tourne autour depuis plus de 30 ans déjà ?

Le calme de Hulot, l’énergie combative de Bové, savant mélange dont les Verts pourrait être un creuset ? Le mariage idéale entre associatifs et une partie de la gauche non socialiste : vers une refondation des Verts similaire au passé de tout les partis verts, dont français, dans le monde…

Le Grenelle a enfoncé des portes : au delà de l’écologie politique cette union pourrait aussi être une union composant aussi avec associatifs (symbolisé par Hulot),  syndicalistes (Bové)  , régionalistes (que les médias oublient trop souvent et qui sont un allié essentiel des verts) mais aussi eco citoyens (que l’on oublie que trop ?)
Il faudra faire avec nos différences, avec nos rancoeurs, voir nos divisions : Oui Hulot peut être considéré par un traitre par certains associatifs, oui Bové aussi par certains altermondialistes et syndicalistes , oui les Verts ont fait des erreurs…
Et alors ? Le monde change ? Non ? Chacun doit faire ses mea culpa, tout le monde a fait des erreurs à un moment ou un autre. Personne n’est meilleur que l’autre, personne n’est également moins bon. Personne n’a la pureté ecologiste ? Si ?
Profitons plutot de ce rdv, de nos force, mettons de côté nos faiblesses…
Et travaillons ensemble à un beau projet cohérent

L’une des premières étapes lors des universités d’été a été franchi : à revoir bientôt sur ce blog quelques vidéos d’une rencontre lors des universités d’été CAP21 en 2006 (permettant de voir certaines évolutions mais aussi des points déjà relevés…)

6 réponses sur “Dany Super Star ? Cohn Bendit – Bové – Hulot et si ?”

  1. Ce rassemblement est un souffle important pour l’écologie politique. Il faut certes être prudent mais un excès de prudence risquerait de nous faire rater le coche, ce qui serait une grave erreur je pense!
    Quand on voit les différentes sensibilités qui cohabitent depuis des années à l’intérieur des Verts, il n’y a pas vraiment de quoi avoir “peur” de Hulot ou de Bové! (de nombreuses personnes pensent comme eux et font déjà partie de Verts)
    Alors oui, les Verts vont être bousculés et peut être métamorphosés mais qu’avons nous vraiment à perdre? notre “intégrité” ou “pureté”?
    A partir du moment où ce rassemblement repose sur un programme clair, cohérent et qui va dans le bon sens (écologie, social, démocratie), j’en serai!

  2. Oui comme je le disais ailleurs : les Verts sont un peu le miroir de la sphére écologiste extérieur

    par contre pour moi ce n’est pas l’excès de prudence qui peut etre dangereux (il permet justement de fixer des cadres, de controler les débordements, y compris médiatique : et là on a très bien joué !)

    le danger c’est plutôt l’excès d’ouverture : quid de Borloo, Lepage, NKM, ou d’autres ? 😉
    il ne faudra pas céder aux “conditions” et autres chantages…

    dur et nécessaire équilibre

  3. Alain LIPIETZ (Vert) :
    “Un petit point m’a fait de la peine : à la fameuse tribune finale de ces Journées d’été, il y avait aussi… François Alfonsi, pour Régions et peuples solidaires, et tous les journalistes ont oublié d’en parler. Les régionalistes sont pourtant nos plus fidèles alliés, car eux savent bien ce que veut dire penser globalement et agir localement. Il n’y a pas trois, mais bien quatre composantes dans le rassemblement en cours.”

    http://lipietz.net/spip.php?breve312

    Il n’y a pas que les journalistes à voir trois personnes quand il y en avait quatre si j’en crois ton article …

    Les autonomistes sont eux aussi des “historiques” des combats anti-nucléaire, Larzac, développement local …
    Ne commencez pas à tirer toute la couverture …

  4. c’est justement ce que je dis régulièrement (mail, conversation privé…)

    et notamment dans cet article (et d’autres) en disant par exemple
    “”
    régionalistes (que les médias oublient trop souvent et qui sont un allié essentiel des verts)
    “”

    par contre je considère qu’il y a pas forcément de figure symbolique pouvant “symbolisé” tout les mouvements autonomistes,
    je n’ai pas insisté sur ce point en trouvant une “figure symbolique”

    si tu lis http://blog.vertchezmoi.net/politique/alors-ces-journees-dete-des-verts/

    tu verras que j’ai beaucoup apprécié les propos de Alfonsi

    “François Alfonsi revient plusieurs fois sur les thèmes communs aux Verts et à RPS : La Diversité est un mot clé ! Rappelons que Uni dans la Diversité est la devise européenne. Devra mieux être peut être la devise de probable Union Ecologiste (Verts, RPS, Associatifs, Ecocitoyens…)”

    (et encore je ne relève pas tout, mais lors du débat RPS-PCF-PS Verts, il a été le meilleur avec Cécile…)

    Inutile donc de dire que je cherche à tirer la couverture
    et que j’oublie “les amis”

    d’autant plus que j’aurai surement l’occasion de revenir sur ces sujets très prochainement… pour être plus précis sur “chaque composante” qui demande bien plus qu’une simple citation (chose que les médias n’ont meme pas fait)

    et considérant que cela fait du bien à la tête au milieu de partis politiques trop souvent jacobin

    (connaissant très bien Cyril Cognéras , ex POC et membre de la Commission Régions-Féderalisme des Verts
    je suis très ouvert à tout ça 😉
    je regrette donc que tu aies pris mal une absence relative dans cet article
    pour moi il s’agit d’une composante historique et naturel : mais complexe : pas facile de résumer ça en quelques lignes )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *