Bussiere Boffy : sauver les yourtes

Samedi 14 Mars une marche rassemblant près de 500 citoyens venus parfois de loin est venu soutenir les familles menacées d’expulsion. La commune met en œuvre une politique d’exclusion à leur encontre en leur refusant leurs droits de citoyens, et surtout en menant une procédure visant l’expulsion de leurs habitats légers, car elles vivent sur des terrains agricoles leurs appartenant.

Malgré toutes leurs démarches administratives pour se régulariser, malgré leur apport culturel, social et économique à la commune (village repeuplé, école maintenue, projets locaux, etc.), et malgré leurs choix de vie en accord avec les directives européennes quant à l’environnement, la mairie persiste à refuser tout dialogue.

Extrait de la lettre du comité de soutien : Nous, comité de soutien, demandons aux acteurs publics (élus, institutions…) de prendre leurs responsabilités, afin d’engager une médiation en vue de la création d’une zone d’habitat collectif expérimental conforme à l’Article 3 de la Directive Européenne 91/271 : « Lorsque l’installation d’un système de collecte ne se justifie pas, soit parce qu’il ne présenterait pas d’intérêt pour l’environnement, soit parce que son coût serait excessif, des systèmes individuels ou d’autres systèmes appropriés assurant un niveau identique de protection de l’environnement sont utilisés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.