Bilan du Forum Social Limousin

Les Jeunes Verts étaient présents au Forum Social Limousin. Voici donc un petit résumé des rencontres qu’ils ont pu faire sur leur stand. Pour d’autres infos (bientôt des photos ?) rendez vous sur http://fslimousin.free.fr

D’une manière générale l’ensemble du Forum Social s’est bien passé. Débats, rencontres, repas, échanges culturels (bravo aux danseurs et danseuses, chanteurs…)

Nous étions présents vendredi et samedi après midi sur notre stand avec l’amicale aide de nos ainés Verts. Si le vendredi a été plutôt calme nous avons du faire face à de nombreux enfants qui allaient de stand en stand pour obtenir autocollants, ballons et autres accessoires. Certains sont même revenus le samedi.

Le Samedi a été plus riche en rencontres.

Un ancien camionneur expliquant l’amélioration de performance des camions (pour moins polluer, moins consommer) mais également témoignant de nombreuses absurdités dans son métier.
L’utilisation fréquente de semi remorque pour transporter seulement 2 ou 3 petits cartons alors que des petits camions suffiraient. Et la responsabilité du patron et/ou du client qui veut absolument un semi remorque (et paye l’employé en conséquence) pour le transport.

Une dame qui me demande « Pourquoi vous ne manifestez pas avec les agriculteurs, les transports… pour le pétrole ? »
Délicate question, je suis pret à discuter sur les revendications précises (prix du pétrole, suppression éventuelle des taxes ?…) lorsqu’elle ajoute « nous devrions d’ailleurs tous manifesté ! »
Elle continue « Et pas pour le prix du pétrole Mais pour Trouver des Alternatives ! »
Sans avoir eu besoin de sortir un argumentaire, elle m’explique ses solutions : elle ne croit pas à la suppression des taxes (car le pétrole va continuer à augmenter : et on le voit aux USA ce n’est pas une solution) , elle ne croit pas aux alternatives énergétiques (agrocarburant qui affame les populations…) , elle veut plus de transports en commun (fréquence, nombre… et souhaite le gratuité) , elle a également une réflexion sur une économie relocalisée…
Bref ses solutions sont finalement Nos solutions pour une grande partie.
Nos idées avanceraient elles ?

Un jeune homme qui se situe volontier entre la LCR et les Verts vient discuter un moment avec moi. Très attaché aux concepts, aux réflexions philosophiques il relève plusieurs éléments :
Pourquoi ya t’il une absence d’union à gauche ? Le socialisme ne veut plus rien dire et ne parle plus, l’anticapitalisme est un terme trop général, l’écologie n’est pas comprise comme elle devrait l’être… Ya t’il moyen d’être uni et sur quel base ?
Il attache une grande importance à la définition des mots : comment définir l’écologie ? comment faire en sorte de mieux communiquer ? (parler de santé, parler du quotidien des citoyens, de leur chez soit, du mieux vivre, de la qualité de vie…) comment démontrer l’interaction, la cohérence, la globalité du projet ?
Il critique les difficultés qu’ont les Verts pour communiquer mais également leur trop grande « pureté ». Pour rendre clair la globalité du projet…

D’autres proches sympathisants du département viennent également discuter sur le nucléaire, sur l’interet qu’ils ont pour les Verts (qu’ils ne connaissent souvent que par les défauts dévoilés dans les médias, et les qualités qu’ils aperçoivent…)  (on comprend ici qu’il faut absolument trouver un moyen de rencontrer nos sympathisants plus souvent : réunions ouvertes, débats, rencontres…)
On a également discuter de la relation entre Social et Environnement (ce qui donne, en simplifiant le projet de l’écologie) : il n’y a pas opposition entre Social et Environnement. L’écologie ce n’est pas rajouter une couche de peinture verte (exemple de panneaux solaires sur le toit d’un supermarché… alors qu’un supermarché en lui même n’est pas cohérent avec la globalité du projet politique de l’écologie) .
Un problème culturel entre la gauche (ne parlons même pas de la droite) et les écologistes ? Le problème du « consommer plus » et de la croissance… Du productivisme…
Comment avec la globabilité du projet démontrer que Social et Environnement ne s’opposent pas Mais fonctionnent ensemble ! Que l’un n’est pas une couche verte sur du rouge ou du rose… ou une couche rouge/rose sur du vert… Et qu’il y a nécessité de prendre l’ensemble des interactions et de la cohérence globale…
Nous en sommes même venu à parler du PIB et de la non prise en compte des coûts sociaux et environnementaux (être malade va créer des richesses et de la croissance ? oui ? mais seulement pour l’industrie pharmaceutique par exemple…)

Des rencontres très riches et dont il faut faire un bilan afin d’aborder l’avenir dans de meilleurs conditions…

4 réponses sur “Bilan du Forum Social Limousin”

  1. Je t’ai dis que les couleurs de l’hypermarché à coté de moi est de couleur blanche et verte, qu’ils recrutent pas mal et investissent dans les associations de mon quartier (où les difficultés sociales sont là). Plus généralement ceux qui y travaillent ne passent pas une heure dans les bouchons (= moins de personnes qui viennent en voiture)…sauf peut-être avec l’effondrement de la chaussée sur l’autoroute dans le coin de Schilik (à cause des orages…et c’est pas drôle je prend 30 minutes pour rentrer en bus du centre de Strasbourg alors que d’habitude le trajet se fait entre 10-15 minutes) et que leur « politique » privilégie les producteurs locaux? Cet hypermarché fait partie d’un groupe (Coop Alsace): des marchés, super, hypermarchés.
    Je ne te l’ai pas dit? Et bien maintenant c’est fait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.