Amusants sondages : quand Besancenot perd 10pts en quelques mois…

IFOP devrait donner le NPA de Besancenot à 10% et peut être plus dans quelques jours. Pourtant parallèlement Besancenot a perdu 10pts de « bonnes opinions » en quelques mois : pourquoi 2 traitements de l’information Ou comment « construire des images » : Royal, Bayrou, …
Pourquoi un précédent sondage donnant le même résultat n’a pas été publié ? ( l’UMP décrocherait la première place (24,5 %) devant le PS (19 %), le MoDem (13 %) et des listes d’Olivier Besancenot 10% en janvier)
Le diable est dans les détails mais ça les « analystes » tirant des conclusions dans les journaux n’oublient souvent. Tout est dans la communication que l’on souhaite faire passer
En effet le plus important réside d’une part dans « la question posée » (précision de la question,…)
et surtout dans le « public ciblé » (exemple récent d’un sondage favorable à Sarkozy et Besancenot mais qui a oublié tout les sondés de plus de 60 ans…).
Amusons nous avec les derniers sondages IPSOS : car moi aussi je peux faire dire ce que je veux voir aux chiffres , la preuve par écrit…

Sondages de popularité :
on passera sur le fait que IPSOS oublie de demander si certaines personnes sont populaires (ces personnes disparaissent du tableau, reviennent … tandis que d’autres restent présents d’une façon très étonnante parfois : absence de Voynet / Mamère / du PCF… présence de certains membres du gouvernement)

IFOP a fait d’autres choix de son côté : je vous invite à regarder ça aussi 😉 . En Mars mais aussi Février pour comparaison…

Palmares des leaders Mars à Avril 2009

Interessons nous à des détails ( ensemble des sympathisants, sympathisants de gauche, sympathisants de droite) :

Plus grosse baisse « ensemble » : Olivier BESANCENOT (-4) Arnaud MONTEBOURG (-4) Jean-Marie LE PEN (-3)

Plus grosse hausse « ensemble » : Dominique STRAUSS-KAHN (+11) Martine AUBRY (+6) Daniel COHN-BENDIT (+5) Ségolène ROYAL viennent ensuite Michèle ALLIOT-MARIE et d’autres…

Plus grosse baisse gauche : Arnaud MONTEBOURG (-11) Brice HORTEFEUX (-7) Jean-Marie LE PEN (-6) mais aussi Olivier BESANCENOT (-4)

Plus grosse baisse droite : Bertrand DELANOE (-8) (vient plus loin Bachelot ou Borloo mais de façon étonnante les sympathisants de droite « reprennent confiance » en « tout les politiques » )

Plus grosse hausse gauche : Martine AUBRY (+12) François HOLLANDE (+10) mais aussi Daniel COHN-BENDIT (+3) ainsi que des personnalités de droite

Plus grosse hausse droite : Dominique STRAUSS-KAHN (+16) Laurent FABIUS (+10) François BAYROU (+8) et d’autres mais plus étonnant Daniel COHN-BENDIT (+4) Olivier BESANCENOT (+2)

Il convient alors surement de regarder les évolutions au cours des derniers mois pour certaines de ces personnalités
(on voit clairement une volonté de trouver des « leaders » pour les sondeurs  en multipliant les « personnalités » UMP et PS et en ignorant Les Verts, le PCF, … )

Octobre > Novembre > Decembre > Janvier >Février > Mars >Avril

(% opinion positive)

Olivier BESANCENOT 46 > 49 > 53 > 52 > 48 > 47 > 43
Malgré d’autres publications de sondage « favorables » le pic de « décembre janvier » semble entrainer une descente depuis… Mais il ne faut jamais s’inquiéter la remontée peut toujours être impressionnant (voir autres personnalités)

Jean-Marie LE PEN 15 > 14 > 16 > 12 > 10 > 14 > 11
Montagnes russes pour l’extreme droite

Bertrand DELANOE 63 > 58 > 60 > 59 > 59 > 56 > 59
Après des municipales favorables, Le congrès le fut moins pour tout le PS tout comme « la crise » mais une embélie semble surgir

Dominique STRAUSS-KAHN 57 > 53 > 58 > 50 > 53 > 48 > 59
De même pour le « patron DSK » la chute fut impressionnante jusqu’à la veille du G20 mais il remonte largement

Martine AUBRY 42 > 45 > 51 > 46 > 48 > 46 > 52
le PS tout comme Aubry fait des montagnes russes au rythme du congrès puis des évènements

Daniel COHN-BENDIT ? > ? > 36 ? > 30 > 34 > 32  > 37
Les Verts disparaissent et réapparaissent curieusement. Après quelques montagnes russes parallèle à la crise (comme tout les autres politiques) DCB remonte très vite

Ségolène ROYAL 27 > 32 > 37 > 34 > 29 > 32 > 32
L’ancienne « favorite » a bien baissé et fait aussi des montagnes russes… tout en stagnant

Laurent FABIUS 29 > 26 > 29 > 25 > 27 > 29 > 31
montagne russe pour Fabius qui n’est jamais très apprécié mais qui retrouve des niveaux équivalents à Royal

François BAYROU 42 > 49 > 50 > 46 > 45 > 46 > 46
Un des rares politiques (comme besancenot) qui avait progressé en fin d’année (décembre janvier) mais depuis une petite baisse il stagne

Conclusion relativement défavorable pour Besancenot (qui semble avoir atteint un « mur » infranchis) et Le Pen. Le PS malgré les difficultés et la crise se maintient voir certaines personnalités progressent. Dany Cohn Bendit progresse également mais toujours très curieusement Mamère comme Voynet (qui avaient des « bonnes opinions ») disparaissent des sondages… D’autres sont carrément absents !

Concernant les européennes IPSOS fait une interessante « comparaison » européennes 2004 , présidentielles 2007 , européennes 2009

Rappel Européennes 2004
%
Rappel Présidentielle 2007 (1er tour)
%
Certains d’aller voter, exprimés (1)
%
2,61,3 Listes Lutte Ouvrière2
4,1 Listes du Nouveau Parti Anticapitaliste9
5,91,9 Listes Parti Communiste et Parti de Gauche6
28,925,9 Listes du Parti Socialiste24
7,42,9** Listes Les Verts – Europe Ecologie9
12*18,6 Listes du MoDem10
16,631,2 Listes UMP – Nouveau Centre27
8,43,4*** Listes MPF et CPNT6
Listes Debout la République1
9,810,4 Listes du Front National5,5

Si le PS et l’UMP gardent des scores similaires aux présidentielles (malgré les « bons scores » de toutes les gauches non socialistes) , le Modem n’y parvient pas. Malgré tout il est peu probable que le PS et l’UMP obtiennent des scores similaires surtout si l’abstention est là
Le Front de Gauche tout comme le rassemblement Europe Ecologie multiplient par 3 le score des présidentielles :
1,9% pour le PCF en 2007 , Front de Gauche donné à 6% .
2,9% (Voynet + Bové) Europe Ecologie donné à 9%
Le NPA double plus ou moins le score de Besancenot (4,1 en 2007 . donné à 9% pour le moment)

Et une fois vue ces 2 types de sondage nous pouvons alors mettre en parallèle mes précédents commentaires sur les sondages, voir les évolutions parallèles (intention de votes pour des partis, popularité des « leaders identifiés…)

Précédent Tableau comparatif compléter et corrigé avec le dernier sondage IPSOS :


octobreFin Novembredébut janvierfin janvierfévrierMi mars

IPSOSIFOPifop non pubifopifopIPSOS
Total EG15,5161914,51617
NPA8,5810union eg99
PCF + PG445union eg46
LO344union eg32
PS21,5221922,52324
Verts10,5117779
Total G47,54945444650






Modem1112131414,510






UMP22,52224,525,52627
NC
2avec umpavec umpavec ump






FN676,56,565,5
De VILLIER8 ou 6,5 45 à 6656

On remarque tout de suite que le PS et l’UMP donné très bas en « octobre » par IPSOS ont nettement progressé. On peut supposer que par prudence IPSOS les avait donné bas pour « tomber juste » . On remarque également que pour tout les autres « groupes politiques » il n’y a guère d’évolution : légère baisse côté Modem comme Europe Ecologie. Légère hausse côté NPA : parallèle à une baisse de LO et une progression du Front de gauche : certainement des « corrections »
Les sondeurs s’accordent à dire que NPA, Europe Ecologie et Modem seront dans un « mouchoir de poche » perçus comme les alternatives aux 2 grands partis.
On peut enfin en conclusion s’étonner que pour le moment très peu de sondages aient été publié (juste IFOP et IPSOS s’y risque de façon très irrégulière…) : à croire que ceux qui les commandent ne souhaitent leurs publications que lorsqu’ils leur sont favorables (ou défavorables aux concurrents…) ?

Réponses très prochainement ? Avec la publication annoncée…

Exclu (je ne sais pas si c’est le sondage IFOP qui sera publié mais voilà ce que j’ai trouvé pour début avril) :
(je mets entre parenthèse le précédent résultat ifop de février )
Listes UMP : 26 % (26)
Listes PS : 23 % (23)
Listes MoDem : 12 % (14,5)
Listes Nouveau Parti Anticapitaliste : 9 % (9)
Listes Europe Ecologie : 8 % (7)
Listes Libertas (MPF-CPNT) : 6 % (5)
Listes Front National : 6 % (6)
Listes Front de Gauche (PCF-Parti de Gauche) : 5 % (4)
Listes Lutte Ouvrière : 2% (3)

3 réponses sur “Amusants sondages : quand Besancenot perd 10pts en quelques mois…”

  1. DEBOUT LA REPUBLIQUE (Nicolas Dupont-Aignan) est bizarrement exclu de vos classements… Ou apparaissant pour les « instituts » à 1%… Dans votre billet sur Le Post « Sondage : Pour qui allez-vous voter aux Européennes? »… Il est placé en 2ème position à plus de 20%…

    Vous ne trouvez-pas qu’il y a un problème quelque part sur vos « amusants sondages » BIDONS !

  2. Si cela vous amuse on peut rajouter en effet que DLR est à 1%

    Vous savez il est très facile d’arriver à 20% sur ce sondage en question 😉 : cela témoigne juste du « public actif » de « Le Post » mais aussi de l’activité acharné de certains à exister

  3. en complément Sondage. Sarkozy-Fillon en hausse Selon l’institut OpinionWay, 42 % de Français (+ 2) se disent satisfaits de Nicolas Sarkozy et 46 % (+ 1) de François Fillon. Dans le gouvernement, Jean-Louis Borloo 61% (- 2) caracole en tête devant Bernard Kouchner 59 % (- 2). Dans l’opposition, Bertrand Delanoë (PS) détient la palme avec 55% (+ 3 points) de satisfaction devant Martine Aubry (PS) 49 % (- 2) et François Bayrou (Modem) à 48 % (+ 1). Viennent ensuite Olivier Besancenot (NPA) qui chute de 9 points à 42 %, Dominique Voynet (Verts) à 44 % (- 3), Marie-George Buffet (PCF) 38 % (- 2), puis plus loin Ségolène Royal avec 34 % (=).

    (mais bon OpinionWay vaut guère mieux que les autres même si ces nombreuses chutes, qu’on avait constaté pour beaucoup en « décembre janvier », sont « interessantes »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.