Vers une alternative en Haute Vienne ?

Les militants EELV de Corrèze et de Haute Vienne (à l’unanimité) s’y étaient montrés favorables il y a quelques semaines lors de leurs AG départementales.
Les forces du Front de Gauche, d’Europe Ecologie Les Verts et de Nouvelle Donne du 87 ont annoncé il y a quelques jours qu’ils présenteraient des candidatures ensemble dans 17 des 23 cantons de Haute Vienne.
Une alliance inédite qui aurait pu voir le jour plus tôt (en 2011 les négociations n’avaient pas abouti et seule une candidat non encarté avait été soutenu par EELV et le FdG sur Bellac) et qui a été possible en 2015 pour différentes raisons (alliance gagnante à Rilhac Rancon, défaite à Limoges…) sur lesquelles je ne reviendrai pas.

Une alliance à gauche qui espère bien obtenir la majorité au conseil général de Haute Vienne.
Majorité actuellement socialiste mais que le PS pourrait perdre au profit de la coalition UMP-UDI qui a déjà ravi Limoges et d’autres communes lors des municipales de 2014…
Refusant que la majorité du 87 passe à droite, notre alliance FdG EELV Nouvelle Donne souhaite donc reprendre en main le département plutôt que de voir le 87 basculer…

Retour sur la situation force par force

Le Parti Socialiste et apparentés dispose de 24 élus (sur 42 sièges) et a jusqu’alors pour allié le groupe ADS/PCF (11 élus)
Depuis quelques années l’édifice s’effrite comme je l’avais déjà signalé lors de précédents billets.
Jusqu’alors c’est le groupe ADS/PCF qui en a profité bien heureusement…

Mais en 2014 cela est devenu plus inquiétant après les victoires aux municipales de plusieurs candidats de droite avec Limoges bien entendu mais aussi Aixe sur Vienne ou encore Bellac qui sont des communes pouvant aussi faire basculer des cantons tout entiers…

Bien que les résultats (à relativiser vu l’abstention) sont plus rassurants aux européennes, le PS pourrait très bien perdre une grande majorité des cantons de Limoges et probablement Aixe sur Vienne… Une perte d’une dizaine d’élus au profit de la droite qui empecherait le PS d’obtenir la majorité seule… voir qui permettrait à la droite de gagner le département…

Le Front de Gauche et ses partenaires dispose actuellement de 11 élus…
Deux forces se partagent le territoire : le PCF d’un côté et l’ADS de l’autre grace à un réseau d’élus locaux qui lui a permis de gagner de petites communes mais également des plus grosses.
Depuis longtemps parfois (St Junien, …) ou plus récemment (Ambazac, Rilhac Rancon…) notamment en adoptant de nouvelles stratégies lui permettant de reprendre des communes qui avaient été communistes par le passé…
Après les bons résultats de 2010, les années 2011 puis 2014 ont d’ailleurs démontré que le Front de Gauche pouvaient être gagnant (récupérant des communes et des cantons… surtout au détriment du PS…) en s’appuyant sur de nouvelles stratégies…
Et l’alliance nouvelle avec Europe Ecologie Les Verts et le petit nouveau Nouvelle Donne peut lui permettre d’aller plus loin…
En effet si le FdG peut gagner là où il dispose depuis longtemps de réseaux militants et d’élus, une alliance est indispensable ailleurs.
EELV a démontré en 2011 que son poids n’était pas anodin : svt à égalité (voir devant) sur une grande partie des cantons de Limoges et son agglo, les écologistes ont également progressé partout ailleurs en Haute Vienne (aucun % inférieur à 5% et dépassant parfois les 10%)
Reste à savoir si 1 + 1 peut faire 2 (voir plus ?) ?
Si tel était le cas la coalition FdG-EELV-Nouvelle Donne pourrait bien ravir plusieurs cantons et ainsi empecher la droite d’obtenir la majorité…
La coalition pourrait même très bien passait devant le PS…

 

La Droite
Si la droite dispose de peu d’élus au conseil général… les gains de 2014 lui permettent de s’imaginer ravir beaucoup plus de cantons (et d’élus) : pourquoi pas la moitié des cantons de Limoges (voir plus) mais aussi probablement Aixe sur Vienne et les deux cantons du Nord de la Haute Vienne (Bellac d’un côté et Chateauponsac de l’autre)

L’UMP a su s’unir avec le Modem et l’UDI même si ils espèrent bien gagner les cantons gagnables à Limoges et a su se les réserver… mais ailleurs ce sont bien des élus UDI qui auraient le plus de chance avoir les victoires de Aixe sur Vienne et Bellac…
Reste l’inconnu Couzeix… le maire de la commune et nouvellement sénateur ne repart pas… et surtout son canton fusionne avec des communes beaucoup plus à gauche…

 

L’Extreme Droite

Que dire de l’Extreme Droite ? Son score aux municipales et européennes avait été très alarmant (17% à Limoges) et pourtant nous avions déjà été prévenu lors des cantonales de 2011 où le PS avait été en duel face à lui sur plusieurs cantons (où la droite était elle très faible)

Que nous réserve donc le FN ? Il semble vouloir avant tout ravir un canton… celui de La Bastide à Limoges…
Son poids ailleurs pourrait seulement lui permettre de provoquer des duels inédits où il pourrait être parfois présents…
On peut toutefois espérer que la coalition FdG EELV Nouvelle Donne donnera de l’espoir aux citoyens et réduira le % du FN partout… Je le souhaite !

 

Enfin pour ma part je ne vous cacherai pas que vous me retrouverez en effet dans cette coalition…
Plus d’infos bientôt notamment sur twitter et facebook

Une pensée sur “Vers une alternative en Haute Vienne ?”

  1. Bonjour,

    D’accord avec votre analyse. Sauf que je vois davantage Couzeix à la droite, sauf si l’alliance FDG-EELV arrive à etre présente au second tour et profiter de son opposition à la LGV.

    Pour Aixe et Bellac, tout dépendra aussi des candidatures à droite: si les nouveaux maires n’y vont pas, les cartes seront rebattues.

    Pour le FN à la Bastide, tout dépendra de la configuration du 2ème tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *