Vendez tout, achetez du pétrole

Panique sur les marchés, une fois de plus nouveau krach en ce moment même sur les marchés mondiaux : moins 9% à l’ouverture à Paris, moins 5 à 10% à Londres, Francfort… Après un lundi noir, puis un mercredi et jeudi noir, c’est un vendredi noir qui commence. Et pourtant, malgré la mondialisation, malgré l’information (et la désinformation ?) on peut s’étonner du « calme » relatif de tout un chacun. Personne ou presque ne semble frapper à la porte de sa banque pour retirer ses économies… Jusqu’à quand ? Pourquoi faire Vendre tout pour acheter une « valeur sure » : le pétrole ? (qui continuera à grimper : le calme relatif du prix du baril est d’ailleurs inquiétant : chacun fait ses réserves…) Je nous vois déjà payer en « verre de pétrole »…

Retour sur le fameux Krach de 1929 qui eu lieu également en octobre :

Quelques jours avant le krach (les 18, 19 et 23 octobre), les premières ventes massives ont lieu
Le jeudi 24 octobre (jeudi noir ou Black Thursday) marque la première vraie panique : À midi, l’indice Dow Jones a perdu 22,6 %
Le marché rebondit légèrement à la nouvelle que les banques vont intervenir pour soutenir les cours
Les cours se redressent rapidement, et la baisse pour la journée est limitée à 2,1%
Les cours restent stables le vendredi 25 (Dow Jones : 301,22) et samedi 26 (avant guerre, il y avait une demi-session le samedi)
Le cycle s’emballe le lundi 28 qui restera dans les mémoires comme le « lundi noir » : L’indice Dow Jones perd 13 % , un record qui ne sera battu que par lors du krach d’octobre 1987
Le 29 octobre, le mardi noir , L’indice Dow Jones perd encore 12 %
Puis la « Grande Dépression »…

Jeudi et Vendredi Noir en 2008 ?
La Bourse de New York a connu jeudi une séance cauchemardesque, la pire depuis le krach d’octobre 1987, le Dow Jones plongeant de 7,33% (soit -678,91 points) et atteignant son plus bas niveau depuis cinq ans. Les places asiatiques ont suivi : à Tokyo, l’indice Nikkei s’est effondré de 9,62%, sa pire baisse en une séance depuis 21 ans, tandis que Hong-Kong chutait de plus de 7% à mi-séance…
Cette matinée du Vendredi présage un Vendredi Noir
Les marchés financiers se sont effondrés vendredi en Asie puis en Europe, paniqués par la chute de Wall Street.
Londres, Paris et Francfort perdaient toutes plus de 10% dès les premières minutes de transactions.
Une heure plus tôt, Tokyo avait perdu 9,62% dans le sillage de Wall Street où le Dow Jones avait cédé 7,33% jeudi,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.