Bellacio et Figaro assument la censure ?

Tout récemment le Bellacio a publié un article rendant public ce que nombre d’entre nous savions déjà :
Bellaciao France ne soutient et ne soutiendra officiellement AUCUNE des listes « de gauche », ni NPA ni Front de Gauche, notamment.
Certes : aucun étonnement et les militants et rédacteurs pourront pondre nombre d’articles « pro » ou « anti » et s’insulter réciproquement via les commentaires : pour les « front de gauche » Besancenot et ses amis sera le traitre, pour le NPA ce sera « le front de gauche » : et bien entendu tous seront contre tous ceux qui sont pas avec eux : tout le reste y compris leurs « proches » et anciens proches…

Mais on lit aussi : nous refusons la publication de messages concernant la liste « Europe Ecologie ».

La censure est assumé même si on la connaissait déjà depuis longtemps. En effet les articles « Anti Verts » et à présent « anti ecolos » sont nombreux sur le Bellacio. Et si les commentaires anti verts (même insultants) sont approuvés ceux qui seraient « pro verts » argumentant, répondant sans insulte aux insultes, sont méthodiquement supprimés, censurés.
Le Bellacio « pro communiste » mais ne pouvant assumer de position définitive pro NPA ou pro Front de Gauche , assume pleinement la censure. Il n’y a plus qu’à laisser « entre eux » ces « militants » qui pourront s’insulter « entre eux ». Pas étonnant que les « traitres » se fassent si nombreux : tels Bové ou d’autres qui ont défendu le Non. Mais qui préfèrent aller voir ailleurs…

Il est à parier qu’avec autant de division : LO, Front de Gauche, NPA… Tout cela vire rapidement au n’importe quoi une fois de plus : en effet les censeurs étant de plusieurs « familles » différentes, ils vont se censurer entre eux… ça risque être drole…

Mais pourquoi je parlais du Figaro dans mon titre ? Parce qu’il en est de même du côté des « libéraux » : les messages insultants fleurissent dans les commentaires, mais les commentaires argumentés (et trop pro Verts-Europe Ecologie) sont censurés.

Bellacio – Figaro même combats ?

Elections européennes : la prime aux nouveaux partis, rassemblements, alliances ?

Je commencerai avec une note amusée : regardez attentivement les « logos » des différentes formations politiques pour ces élections européennes… L’étoile ou les étoiles semblent au rdv : Front de Gauche , Libertas , … tous s’y mettent.
De l’extreme gauche à l’extreme droite, de gauche à droite, ces élections européennes sont marqués par des alliances, rassemblements, et « nouveau parti ». Et en effet suivant les cas ces choix pourraient avoir des impacts différents.
Dany Cohn Bendit revient régulièrement sur le choix fait par Europe Ecologie : celui du rassemblement des écologistes. Rappelant qu’un rassemblement ce n’est pas une « mobilisation » mais bien une addition de personnes différentes autour d’un projet commun.
Unis dans la diversité en clair. Continuer la lecture de « Elections européennes : la prime aux nouveaux partis, rassemblements, alliances ? »