Régionales : les ecolos en tête chez les ouvriers ?

Les premiers sondages pointent le bout de leur nez et pour le moment tout le monde a surtout retenu l’avance de l’UMP (autour des 30%) , et les bons scores d’Europe Ecologie-Les Verts tout juste derrière le PS (autour des 20% pour sa part) . Pourtant une donnée a eu toute mon attention : un journal relevait qu’un part des ouvriers était pret à voter Ecolo. Un Quart ? C’est alors que j’ai réalisé : 1/4 = 25% . Et à regarder les détails d’un des sondages (CSA) de plus près : Les ecolos seraient même en tête , devant le PS et l’UMP, preuve que les écologistes représentent certainement de plus en plus un espoir. 26% chez les ouvriers pour une liste Europe Ecologie-Les Verts . 18% pour le PS, 15% pour l’UMP, 13% pour le FN , 11 % pour le NPA , …

* Les électeurs, leur travail et les ecolos

La différence entre « ouvriers » et « employés » est alors aussi à noter, puisque c’est ici que les ecolos font leurs moins bons % avec 16% derrière un PS et un UMP autour des 27 chacun.
On peut d’ailleurs imaginer qu’avec ces histoires de % de % la différence entre ouvriers et employés est trop importante (si on compare aux sorties d’urnes des européennes) : mais toutefois c’est interessant

D’autant plus que les ecolos arrivent 2nd sur toutes les autres « catégories » professionnels : 28% chez les cadres tout juste derrière l’UMP , 23% chez les professions intermédiaires derrière l’UMP et au coude à coude avec le PS.

Au coude à coude avec le Modem chez les « travaillants à son compte » (artisans, commerçants…) autour des 15% (derrière l’UMP à 46%)
Premier chez les salariés du secteur publique (27%) et au coude à coude avec le PS pour l’ensemble des salariés.
Côté « Actifs » les ecolos avec 21 % arrive 2nd derrière l’UMP et juste devant le PS là encore.
Mais côté « inactifs » nos % sont relativement faibles voir très faibles, surtout chez les retraités (9%) ou les femmes au foyer (6%) . Ils restent bien entendu supérieurs au « niveau » habituel des verts lors des précédentes élections…

Mais tout cela est à mettre en parallèle avec le niveau d’études : ainsi nous sommes le seul mouvement où le pourcentage progresse parallèlement au niveau d’étude (il est donc probable que des ouvriers et employés possèdent un bon niveau d’études ce qui est certainement la « nouveauté » qui fait que la « classe ouvrière » n’est plus la même)

Ainsi nous commençons à 8 % chez les « sans diplomes » et finissons à 31% chez les « supérieur » au Bac+2 (nous sommes même 1er de peu devant l’UMP) .
En passant par 16% côté BEP/CAP/BEPC .
Puis 18 et 20%  pour BAC et BAC+2 et au coude à coude avec  le PS

* Une histoire de Sexe ?
20 % chez les femmes , 14% chez les hommes

* Une histoire d’age ?
Premier à égalité avec le PS chez les moins de 30 ans : 24 % , mais il est inquiétant de constater que le FN est à 15 % chez eux (arrivant 3ème)
Second (devant le PS, derrière l’UMP) chez les
30 à 50 ans avec 22%
Mais malheureusement 3ème (suivi de pret par le Front de Gauche) avec
10% chez les + de 50 ans : si on regarde d’un peu plus près nous nous faisons même doublé par le front de gauche (14%) chez les 50-65 ans (nous sommes à 11%) et nous sommes à 9-10 % ensuite

Une Histoire Partisane ?

Les proximité partisanes jouent également leurs rôles .
Comme à leur habitude les « sans préférence partisanes » votent « plutôt ecolos » : 15%

Mais bien plus interessant (plus interessant encore que le fait de savoir si ils ont voté Besancenot, Bayrou, Royal en 2007 :
Nous sommes 1er à 25% chez les abstentions, Nul, Blanc de 2007 : ceux qui n’avaient pas voté , voteraient plus pour nous donc ?
Et il en est de même du côté des « abstentions,Nul, Blanc » de 2004 (précédentes régionales) : 21% même si l’UMP fait pour sa part 28%

Ceux qui n’avaient pas voté en 2004 ou 2007 voteraient donc plutôt UMP ou Ecolos (ou PS)

Que cela soit chez les ouvriers, chez les « plus jeunes », chez les femmes, ceux qui s’étaient abstenus précédemment nous sommes donc bien un vote d’espoir tout étant considéré certainement comme sérieux et une alternative par la plupart des catégories professionnels.
Nous sommes un vote qui rassemble : aussi bien l’ouvrier que le cadre ou le commerçant/artisan (…)
Principale faiblesse : les inactifs côté retraités (mais aussi côté femmes au foyer et chomeurs)
Il faudra donc continuer à faire le nécessaire d’autant plus que nous pourrions être dépassé par ces espoirs que nous ne devons pas decevoir…

D’une façon caricatural on pourrait caricaturer ainsi les électorats favorables ou défavorables :

Favorables : Femme Ouvrière plutôt de moins de 30 ans avec un plutôt bon niveau d’étude
Femme salarié du secteur publique de moins de 30 ans (ou même moins de 50 ans) avec un bon niveau d’étude
Femme « à leur compte » , cadres ou professions intermédiaires…

Plutôt défavorable : homme de plus de 50 ans ayant un faible niveau d’étude et encore « pire » : « plus de 65 ans »
Mais aussi les « inactifs » : donc plutôt chomeurs et femmes au foyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.