Quel Programme et quels partenaires pour 2012 ?

Alors que le PS a décidé de réserver ses propositions pour janvier prochain, Europe écologie de son côté fait le choix d’en débattre dès maintenant et publiquement en commençant à afficher les premières bases du projet : http://projet.europe-ecologie.net
But du jeu : assumer ses propositions et se différencier plutôt que de copier les partenaires

Les différents ateliers et débats plénières le confirmaient une fois de plus comme en témoigne cet article d’un « anonyme » sur le Post

Le lendemain, comme un signe que la prise de conscience est véritable, l’amphithéâtre accueillant l’atelier baptisé « Que ferait un écologiste au ministère de l’Intérieur » fait presque le plein

Certaines circulent depuis longtemps dans les rangs écologistes comme la « légalisation des drogues douces ». D’autres sont plus novatrices. Emilie Thérouin, adjointe au maire d’Amiens à la Sécurité, plaide ainsi en faveur d’une « amélioration de la formation » des policiers municipaux et un« recadrage » de leurs « missions »

L’occasion de revenir sur les premiers jalons du projet mais aussi sur les projets de partenariats…

Quels Partenaires pour 2012 ?

La composition de la tribune semblait déjà donner une réponse :

d’un côté CAP21 via Corinne Lepage ayant quitté tout récemment le Modem et ayant un parcours très particulier (ministre de Juppé)

d’un autre côté le Front de Gauche avec la présence du PCF et du PG tout 2 représentants à la fois la « vieille gauche » mais aussi un certain renouveau (le PG étant « divisé » entre vieux « républicanisme » façon Melenchon/Chevenement et « gauche ecologiste Rouge/Vert » façon Billard)

et en effet l’éternel grand frère le Parti Socialiste

Pourtant certaines réponses semblaient marquer d’éventuels divergences

Corinne Lepage tout comme Dany Cohn Bendit ont ainsi parlé, pour chasser Sarkozy, d’Arc Républicain et de dialogue avec tout les citoyens et leurs représentants qui seraient d’accord pour se rassemble « autour » d’une vingtaine de propositions

Moscovici du PS ne semblait pas forcément en désaccord tout comme le Parti de Gauche plutôt « muette » pendant que son camarade du PCF a tenté d’écarter cette perspective en prononçant plusieurs fois le mot « Gauches » et en rappelant avec raison l’exemple italien et l’échec d’un arc républicain (allant de la gauche au centre)

Corinne Lepage tout comme Dany semblent déjà aller plus loin que le rassemblement des écologistes et remettent une couche pour promouvoir l’idée d’un rassemblement rouge-vert-rose-orange ( http://www.le-rassemblement.fr ) qui pour le moment semblait pourtant être un bide (Robert Hue ayant préféré se réfugier dans les pattes du PS et le Modem ayant subi un gros échec en 2009 et 2010…)

Alors ?

Pour le moment chacun semble être d’accord pour travailler à son propre Projet et d’accord pour continuer de discuter et débattre, confronter les projets. Et éventuellement se retrouver d’ici 2012 pour se mettre d’accord sur 20-25 propositions , en tout cas selon Dany c’est ce que feront les écologistes en affichant clairement 20-25 propositions clées qui seront une base de discussion avec tout ceux qui voudront bien en discuter…

Pas de candidature unique, pas de programme commun, pas de gauche plurielle bis, mais des possibles accords sur des bases claires. même si certains comme Dany, à moitié convaincu par une candidature ecolo en 2012, continuera de promouvoir plutôt l’obtention d’un groupe parlementaire fort…

Pour ma part si je suis Ok pour parler avec Tout les citoyens , contrairement à Dany j’en ai un peu marre de parler à leurs « représentants » d’autant plus que beaucoup ne représente qu’eux même et n’est guère représentatif étant donné la participation 😉
Je préfère donc m’adresser et débattre/construire avant tout aux et avec les citoyens !

Enfin il convient de regarder qui était les absents à la tribune :

le NPA, Les Alternatifs (et d’autres de la FASE ?) , les divers mouvements décroissants… Il faudra pourtant faire avec eux ! Europe Ecologie tout comme le Front de Gauche ont tout interet à ne pas l’oublier (selon les régions les affinités sont diverses)
Et de l’autre côté (même si Lepage a fait des sous entendus) : le Modem et la droite Villepiniste (prete à quitter l’UMP ?) : non pas que je souhaite un partenariat avec eux, loin de là, mais finalement ce sont théoriquement des opposants à Sarkozy 😉

Quel Projet ?

Si on reprend la note de cadrage Premiers éléments programmatiques

Nous pourrions avoir 5 « grandes lignes » :

– Réduction de l’empreinte écologique »

– Économie

– Vivre-Ensemble

– Démocratie

– Transnational

Ainsi de nombreux ateliers et débats ont permis de discuter autour de plusieurs sujets entrant dans le cadre de ces possibles grandes lignes :

Chantier 1 « Réduction de l’empreinte écologique » … p.4
1. Rendre désirable la mutation écologique… p.4
2. Nos priorités sur la période 2012/2017… p.5
3. Organiser la mutation industrielle durable… p.6
4. Accélérer la mise en place d’une gouvernance mondiale pour réduire l’empreinte
écologique… p.7
5. La Biodiversité au coeur d’un nouveau modèle de société… p.7
Chantier 2 « Économie » … p.9
1. Croissance, décroissance, conversion écologique de l’économie : quelle macroéconomie
écologique ?… p.9
2. Travail… p.10
3. Des écologistes à Bercy : pour un projet de loi de finances écologiste… p.11
4. Crise Financière et gouvernance Économique Européenne… p.14
5. États généraux de l’emploi et de l’écologie… p.15
Chantier 3 « Vivre-Ensemble » … p.17
1. Quels objectifs et quelles mesures phares pour une nouvelle politique
éducative ?… p.17
2. De l’immigration à la mobilité : pour la liberté et l’égalité de circulation de tous les
humains… p.19
3. Pour un nouveau contrat social et de santé… p.21
4. Société écologiste, société de libertés… p.22
5. Logement… p.24
Chantier 4 « Démocratie » … p.28
1. Note générale sur le chantier démocratie … p.28
2. L’écologie pour résoudre la fracture urbaine : diversité et biodiversité… p.29
Chantier 5 « Transnational » … p.31
1. Note générale du chantier Transnational … p.31
2. Les outils d’une démocratie écologique mondiale … p.34
3. Sortir de la logique de la guerre sans fin… p.35
4. Note de cadrage Atelier 31 – TERRAINS MINES… p.37

Je fais donc un copié collé du texte qui s’adresse à chacun d’entre nous concernant la suite du programme :

A l’intention de toutes celles et tous ceux qui participent aux Journées d’été du

Rassemblement des écologistes édition 2010

Cher/es ami/es,

Pour le groupe « projet 2012 », chargé de proposer aux instances d’Europe Ecologie un projet pour les

échéances électorales de 2012, les journées d’été du rassemblement focalisées sur « l’écologie à

l’épreuve du pouvoir » sont une étape essentielle dans le processus de co-élaboration de nos

propositions. Des dizaines de débats sont organisés par celles et ceux qui participent aux travaux du

groupe, avec nombre d’intervenant/es extérieur/es :militant/es écologistes et sociaux, institutionnel/les,

citoyen/nes engagé/es, expert/es.

À ce stade de notre travail, soit le lancement du processus, il nous a semblé essentiel que des « notes de

cadrage » soient produites et rendues disponibles pour toutes et tous. C’est l’objectif de ce document où

figure une note sur chaque question structurante identifiée par les cinq chantiers qui composent le

groupe projet (empreinte écologique, économie, vivre ensemble, démocratie, transnational) et auxquels,

nous l’espérons, vous serez encore plus nombreux à vouloir apporter vos compétences à partir de ces

journées d’été1 .

Avant tout, ces notes sont provisoires et n’engagent pas le mouvement, mais simplement les premiers

collectifs qui ont participé à leur écriture.

Leur objectif est de structurer la réflexion et le travail d’élaboration du projet et de lancer le débat aussi

bien au sein du rassemblement qu’avec des expert/es, associations, institutionnel/les, citoyen/nes,

syndicalistes… Elles peuvent être sujettes à controverse, ouvrir des champs de réflexion, permettre de

nouveaux débats… Ce ne sont pas les lignes directrices d’un petit livre écolo mais celles qui doivent

permettre un nouveau questionnement, une démarche à la fois radicale et pragmatique pour gagner

2012 avec nos idées.

Les notes de cadrage que vous allez lire sont courtes : elles posent un premier diagnostic (de quoi parlet-

on, les éléments clés du défi auquel on veut apporter des solutions), mettent en avant les enjeux (les

objectifs poursuivis, les éléments structurants du débat) et proposent de premières pistes pour des

solutions écologistes.

Notons que nous avons décidé d’aborder certaines de ces questions de manière plus forte, plus visible

pendant les mois qui viennent, à l’image des Etats généraux de l’emploi et de l’écologie. Ainsi le

logement, les banlieues sensibles ou encore l’éducation et la formation font partie de ce que nous

appelons maladroitement les « focus visibles » et qui pourront faire l’objet par exemple de conventions

régionales/locales/nationales, etc.

Emparez-vous de ces notes, discutez-les, organisez des débats, faites des propositions ! Les JDE et les

multiples forums du groupe projet sont une belle opportunité pour cela. Vous pourrez y prendre contact

pour participer aux chantiers qui vous intéressent. Car il sera crucial de continuer le débat par la suite, en

particulier au sein des comités locaux EE et des régions. En effet, si en novembre prochain nous devrons

avoir un premier texte permettant de poser un projet de société clair porté par le rassemblement, nous

continuerons à affiner ce travail et le programme 2012 jusqu’à juin 2011.

Pour faire remonter vos propositions au groupe projet, vous pourrez dès la fin des journées d’été utiliser

le blog qui accompagne le projet : http://projet.europe-ecologie.net .

Bonne lecture et bienvenue dans cet immense chantier !

Yannick Jadot et Anne Souyris,

En charge de la coordination du groupe « projet 2012 »

Une réponse sur “Quel Programme et quels partenaires pour 2012 ?”

  1. Ping : Anonyme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.