Préparer les Européennes en 2009

Après l’absence de succès de « Horizon Ecologie » Cohn Bendit (et son frère) remet le couvert et commence déjà à se faire désirer par les Verts. Au menu http://www.onatoujoursraisondinventer.eu une alliance Cohn Bendit, Hulot, Bové (…) à la tête des Verts… Mamère And Co en remet également une couche avec http://www.rassemblerlesecologistes.eu (que je trouve déjà mieux ficelé) et autres appels.
(Hulot vient annoncer qu’il ne souhaitait pas y participer finalement)

J’avais déjà montré ma perplexité face à Horizon Ecologie et une écologie au centre d’une alliance PS-Modem
L’objectif semble avoir changé : arriver premier aux européennes en utilisant la notorieté de Hulot, Cohn Bendit et d’autres
Sont ils encore des hommes de notorieté ? Est ce que Hulot est reconnu ? Et Cohn Bendit ?

Soyons honnête Cohn Bendit avait profité certainement de son passage télé chez Drucker il y a 10 ans (tout comme Laguiller) et cela avait certainement joué sur son score de 1999. Cela sera d’ailleurs certainement le cas de Besancenot en 2009.

Ne tombons pas sur le retour des « has been »
Hulot n’est déjà plus à la mode, c’est trop tard : les regards se détournent déjà vers Besancenot…
Bové s’est flingué aux présidentielles et sait pourquoi
et Cohn Bendit après ses multiples tentative de retour ne semblent plus réellement séduire : la pétition de son frérot stagne d’une façon admirable, sa tentation de refondation a fait du surplace surtout depuis que certains ont rejoint le Modem ou le PS…

Je suis donc relativement d’accord avec Duflot : pas de coup médiatique !

En plus on est pas là pour faire l’erreur du PRG avec Tapie en 1994 ! Si c’est pour faire un super score sans s’inscrire sur la durée ça sert à rien !

Pourtant il y a peut être moyen d’adopter une stratégie gagnante si nous arrivons à maitriser les médias des « personnes » en elle même…

Je suis donc sceptique voir très sceptique et opposé à cette solution
Mais je pense aussi qu’un plan de secours pouvant comporter cette stratégie est possible… A condition de la préparer avec soin…
Les personnes ne font pas tout… Ce sera le moment de faire preuve à nouveau d’ouverture : l’ouverture aux citoyens, au monde associatif, aux autres mouvements…

Ainsi une possibilité est certainement de ne pas forcément attribuer la tête de liste à Bové, Hulot, Cohn Bendit ou bien d’autres…
Prendront ils le risque d’être sur une liste dont ils n’ont pas forcément la tête ? Mais qui profitera de leur notoriété…

Oui les listes ne devront pas être Vertes : mais Vertes, associatives, alternatives et citoyennes ! Il faudra certainement forcer la main à des personnes que l’on retrouve au sein de l’Alliance pour la Planète, mais aussi au sein de collectifs où nous nous retrouvons souvent tous : je pense peut être à Sortir du Nucléaire par exemple…

Est ce que Bové, Hulot ou d’autres (la question se pose peut être moins pour Cohn Bendit ?) veulent réellement être député européen ? Alors pourquoi ne sera t’il pas 2nd ? voir 3ème voir dernier comme soutien fort et symbolique à une liste ?

Retour sur Hulot et Bové…

Retour sur le phénomène Hulot :
En février 2007 je présentai les oraux des candidats. Fin janvier je revenais sur certains hasards et une interview de Nicolas Hulot .
Plus tôt avec d’autres freemens je lançai un appel eco citoyen pour ramener à la raison Nicolas Hulot et inciter Voynet et Lepage à discuter et aller plus loin. Plus tôt encore je me demandais si Nicolas était vraiment Ecolo.
A 90 jours du premier tour Hulot renonçait à être candidat : un moment clé et un discours plus politique qu’il n’y parait.
Voilà d’ailleurs ce que je disais sur ce discours :
Le discours et sa non candidature est cohérent, osé, culotté, provoque le trouble. L’écologiste qu’il est est pacifiste et comme il est pacifiste il ne combat pas ses “adversaires”. Il ne va pas au combat. Non il est beaucoup plus intelligent que cela. Et seul Lui, qui n’est pas (apparement) dans la politique pouvait se le permettre.
La symbolique, la stratégie est grande : chapeau ! et il l’avoue dans l’interview : j’y vais pas, et ce sont Eux les politiques qui sont au pied du mur ! Eux qui ont sur les épaules le boulot qu’il y a à accomplir !
Grand stratège va Nicolas ! Je sais pas si les politiques ont tout compris à tes méthodes, Mais si c’est pas le cas, tu es encore plus malin qu’eux, toi et ton équipe. Certains pourtant auraient bien voulu que tu y ailles pour que tu fasses foirer l’écologie et que tu retournes nous faire des émissions de télé. Manque de pot non tu ne prends pas ce risque…
Bravo également pour l’OPA à retardement sur l’écologie ;) volontaire ou involontairement…
(en à 1 an de 2009 et ces nouveaux appels, on voit que Hulot est finalement « toujours là » )
Machiavel et Lao Tseu devraient être lu plus souvent : en communication et en politique c’est essentiel… Il y a sinon Sun Tzu évidemment…
Non franchement chapeau ! J’ai adoré ton discours, mais comme j’avais du mal à m’endormir, j’ai réfléchi, pendant plusieurs nuits : au delà du discours je suis sur le cul (pourtant je l’avais secrètement espéré et vaguement imaginé) : quel stratège !
Et je parle même pas du timing, des “expressions” que tu as su récupérer ça et là, la manière dont toi et ton équipe avaient su être des observateurs de tout ce qui se disaient ça et là… Chapeau !
Faudra que je revienne sur Lao Tseu un de ces 4…

Plus tôt en décembre 2006 je me demandais déjà si Hulot avait réellement réussi : 350000 signatures me semblaient peu, d’ailleurs malgré un mauvais score Voynet a fait mieux (en voix, en un jour : il est pourtant plus facile de cliquer que de voter ? non ?)…
Le Million de signatures n’est toujours pas là à la fin juillet 2007… Pire début 2008 le pacte stagne à moins de 800000 signatures (en 1 an moins de 10000 personnes ont signé le pacte depuis) …

Bové
Deux cartes à étudier de près : le Vote Voynet et le Vote Bové

Meilleurs scores Voynet: Alsace , Bretagne, France Comte , Ile de France (dans la moyenne) , Lorraine , Basse Normandie , Rhone Alpes, St Pierre et Miquelon, Nouvelle Calédonie + des pointes dans des villes ça et là

Meilleurs scores Bové : Alsace (dans la moyenne) , Aquitaine, Auvergne, Bretagne, France Comte, Guyanne, Languedoc Roussillon, Limousin, Midi Pyrénée , Basse Normandie , PACA , Réunion , Rhone Alpes, St Pierre et Miquelon , Nouvelle Calédonie

Bové fait 2 bons scores : St Pierre et Miquelon , Nouvelle Calédonie (5% ) et semble suivre les scores des Verts là où ils sont forts. Mais il semble faire apparaitre un vote « Bové » (non lié aux Verts) notamment dans le sud ( Languedoc Roussillon, Aquitaine, Midi Pyrénée, PACA) et une partie du centre de la france (Limousin et Auvergne)

Et c’est là où il convient certainement de mettre en relation Vote Verts et Vote CPNT (vote « anti ecolo », plus conservateur et souverainiste méfiant envers l’europe… et qui a pour ainsi dire disparu… peut être « repris » par Bové et De Villiers pour une part ? )

La carte ci après permet d’apprécier 2 votes en opposition: le vote CPNT et le vote Verts aux européennes de 1999.

Les années 90 et particulièrement les années où les Verts entrèrent au gouvernement furent marqué par la montée en puissance de vote des « pseudos écologistes ruraux anti européens » avec CPNT.
Après avoir réussi à s’appuyer sur plus d’un million d’électeurs CPNT semble perdre son influence depuis les années 2004.
Ce clivage citadins / ruraux doit cesser (c’est d’ailleurs une particularité typiquement française) . Je vous invite à lire l’étude publiée ici même à ce sujet.
Bové peut il être un élément pour faire cesser ce clivage ? N’y a t’il pas moyen de réfléchir à un travail commun avec un monde rural plus « conservateur » et plus méfiant envers l’Europe ?
N’y a t’il pas moyen également de travailler avec nos camarades de la Confédération Paysanne ?
Je pose donc également la question : ok il y a Bové, pourquoi pas ? Mais pourquoi pas également nos amis de la Conf ? Nos amis au sein de Attac ?
Si nos listes doivent être ouvertes, alors oui soyons le jusqu’au bout et profitons de nos réseaux !! Et de tout nos collectifs proches (attac, sortir du nucléaire, les associations écolo, des syndicalistes, …)

Et le Programme Alors ?

Au delà des personnes (et d’ailleurs pourquoi ne pas parler aussi de E. Morin et d’autres « proches » ?) il conviendra aussi d’explorer des pistes du projet européen pour 2009. Au delà de l’ouverture (médiatique mais aussi réelle) il faudra certainement revenir un moment sur ce que nous voulons :

La Phase Non au TCE, et Traité de Lisbonne sont derrière nous. Nous devons poursuivre. La meilleure manière est certainement de s’emparer efficacement de ces maigres outils. Que nous étions pour le Oui ou pour le Non, nous restons uni sur un sujet : « c’est insuffisant ! »
Il faut donc s’emparer de ces outils pour les modifier : des « amendements » , des « modifications » de ce nouveau traité doivent être au programme des Verts en 2009 ! Pour que les nouveaux parlementaires s’en emparent !
C’est la partie « Démocratique-Institutionnelle »

L’europe face au changement climatique : c’est également une des clés.
Cela est évident ! Tellement évident que tout les partis vont s’en emparer. Il faut donc montrer que nous sommes et restons les experts.
Mais ne pas s’arreter là !
Environnement + Social = Ecologie !
D’une façon un peu schématique c’est ce lien que nous devrons utiliser et démontrer.
Il ne s’agit pas de seulement du changement climatique. Il s’agit aussi et surtout de « la vie de tout les jours et le futur proche » de nous tous, et particulièrement les plus pauvres…
Il s’agit aussi des produits chimiques, des conditions de travail, de la qualité de vie, (…) Bref !

Il faudra Absolument faire le lien. Et prouver que l’Europe doit faire un bond en avant Social Et Environnemental , donc Ecologique… L’adoption récent d’un début de droit pénal européen sur l’environnement est certainement une piste à renforcer…

Et peut on imaginer la naissance des premiers vrais services publics européens ? Qui reprendrait le meilleur de nos expériences et ferait mieux à des niveaux où nous avons été faibles (démocratisation, rôle du citoyen…)

Voici quelques premières pistes…

(Ah oui je n’ai pas reparlé de Cohn Bendit : même si j’ai une forme de respect pour lui, je considère aussi que c’est malheureusement un « has been » , et c’est malheureusement l’épine de ce trio… Bien entendu Mai68, le passé de DCB font qu’il a peut être encore un public en France, mais je serai très prudent…)

7 réponses sur “Préparer les Européennes en 2009”

  1. une autre reflexion me vient :
    Et si on refonder l’écologie avec les éco citoyens ?
    (certains reparlent d’assises de l’écologie politique en ce moment)
    Et si on réussissait là où les antilibéraux ont échoué ? En faisant participer tout les sympathisants écologistes à la réalisation et la constitution des listes européennes ?
    Des primaires populaires de l’écologie…
    Il ne s’agit pas de déterminer un Gagnant unique, qui s’imposerait à tous, lors de ses primaires MAIS la composition d’une équipe, le poids relatif de chacun (…) je reprends finalement une idée que j’avais eu pour des primaires à gauche.
    Ce serait alors peut être ça la refondation des Verts et de l’écologie ? La participation des citoyens à cette refondation…

    Mais j’y reviendrai prochainement avec mes reflexions sur l’écologie politique, les verts, et leur rapport avec le reste de la gauche…

  2. En tant que proche tu sais ce que je pense de toi (enfin je pense)…En tant que socialiste par contre: grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!!! En plus çà veut dire que yu oses envisager de me tromper, et là c’est le drame, le vase se brise. Lol.

    Plus sérieusement pour les services publics européens tu as 3 options:
    – soit on va nous pondre un texte très général et consensuel (directive) qui se résumerait dans le fond: tant que çà ne nuit pas aux principes fondamentaux de l’Union Européenne, chaque Etats aura la liberté de définir les services qu’Ils considèrent comme étant d’intérêt général. En gros: le business n’avance pas vraiment mais çà pourrait se faire immédiatement
    – soit tu attends que les systèmes administratifs (en gros les services des personnes publiques) convergent en Europe sâchant qu’il y a au minimum 3 modèles et que ce n’est pas le modèle qui va primer et que le texte européen valide çà. C’est un peu ce qui arrive, mais il faudra être un peu patient et pas sûr que ce qui se fait dans chaque pays soit tip top
    – soit on laisse trainer cette affaire longtemps et qu’au bout d’un moment ce n’est plus possible et donc les gens du Conseil décident entre eux (dans l’hypothèse où le Parlement Européen reste un parlement symbolique uniquement) et là ce ne sera pas du tout folichon.
    -après les miracles existent: que le texte contente tout le monde et que çà avance dans l’intérêt de tous les droits des citoyens européens

    Rappel: c’est l’euroenthousiaste qui parle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.