Old Boy – Darkness


Une nouvelle semaine qui se termine et deux films à vous présenter. Old Boy un film coréen très sympa et Darkness qui fait parti de ces films espagnols qui sentent bons le fantastique… Et bien entendu on continue nos aventures libidineuses avec un petit extrait qui fait toujours plaisir à lire…


Chan-wook Park avec Old Boy nous offre un film devenu culte chez les amateurs de films asiatiques. Pourtant ce n’est pas un film facile à raconter ni à commenter. J’ai d’ailleurs quelques soucis de mémoire…
Ah oui, la mémoire… C’est un élément important de ce film… Essayons de résumer…
Dae-su suite à quelques mésaventures va se retrouver enfermer… Et cela pendant 15 ans… Quinze longues années qui vont l’amener à se forger et à vouloir se venger contre ses geoliers…
Mais un jour il se réveille dans une chambre en compagnie d’une jeune femme prete à se suicider… Là commence sa quête pour comprendre qui l’avait enfermé et pourquoi. Là commence la vengeance…
Délicat à aborder, Old Boy en reste tout de même assez jouissif et cela jusqu’à la fin malgré quelques petits points tendant vers le ridicule… La mise en scène est excellente et très intelligente, Tarentino peut prendre des leçons 😉 … Un film violent et poétique à la fois…

Darkness est lui aussi un film assez délicat à aborder. En effet par plusieurs fois il aurait tendance à se perdre en conjoncture et cela est bien dommage. Car Darkness fait parti de ces petites perles du cinéma fantastique espagnols. Des réalisateurs très doués qui ont tout compris au fantastique : dévoiler sans trop en montrer, jouer sur l’atmosphère, sur les bruits, …
Au début on aurait pu croire à un film de maison hanté des plus classiques mais cela va bien plus loin, peut être trop, car on finit peut être par s’y perdre… Petites doses par petites doses les effets s’installent… On pourrait des fois un peu penser à du Shining… Sauf que voilà nos petits espagnols ont quelques petits tours dans leurs sacs…