Nicolas sur un nuage

On reproche souvent à certains, et principalement aux écologistes (comme c’est bizarre), de faire quelques « bourdes » de communication. Un exemple notable repris et répété est par exemple le fameux « ce n’est pas une catastrophe écologique » de Voynet (suite à l’Erika) mais Celle ci aura l’occasion de s’expliquer (à suivre prochainement son interview sur le Politic Show). Et comme il y a 2 poids 2 mesures on oublie le rôle de Sarkozy lors du passage du nuage de Tchernobyl sur la France…

Cette info avait révelée par le réseau sortir du nucléaire en 2006:

Mensonge d’Etat – Passage du nuage de Tchernobyl sur la France : Nicolas Sarkozy doit s’expliquer

Le Réseau “Sortir du nucléaire” demande à Nicolas Sarkozy de s’expliquer sur son inaction à propos des conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France et sur sa part de responsabilité dans le mensonge d’Etat qui a été mis en œuvre à cette occasion et par la suite.

En effet, en 1987, quelques mois à peine après la catastrophe de Tchernobyl et la contamination de la France, M. Sarkozy était Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au ministère de l’Intérieur.

Est-il possible qu’il n’ait pas eu à travailler sur les conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France ?

M. Sarkozy, qui prétend dire toutes les vérités et briser tous les tabous, ne s’est-il pas de lui-même posé des questions ? N’a-t-il pas entendu parler du nuage de Tchernobyl ?

Quelques années plus tard, M. Sarkozy a occupé le poste de ministre de l’Intérieur de mai 2002 à mars 2004, puis en 2005 et 2006.

Il a donc eu largement l’occasion d’entrer en possession de toutes les informations sur le nuage de Tchernobyl et de les rendre publiques. Il n’en a rien fait.

Une telle mise au point est d’autant plus nécessaire que M Sarkozy s’est révélé être un infatigable promoteur de l’industrie nucléaire, que ce soit lors de son passage au ministère de l’économie (2004-2005) ou lors de diverses interventions en tant que Président de l’UMP.

Comme par hasard, cet épisode de la carrière de M. Sarkozy ne figure pas dans ses biographies officielles

Mais ne soyons pas médisant 🙂
En effet alors que le PS avait promis, il semblerait qu’on reparle finalement de l’EPR… Du moins Montebourg semble dire que… Argh…
Toujours en France vous aurez remarqué qu’on parle très peu des récents incidents dans notre plus vieille centrale nucléaire. Oh rien de bien grave c’est juste qu’on est obligé de l’arreter de temps en temps 😉
Tout le monde le sait en Europe, sauf nous.
C’est comme l’incident qui a eu lieu en Russie l’autre jour, l’information s’arrete à nos frontières apparement.

Une réponse sur “Nicolas sur un nuage”

  1. Coucou Florent!
    Pour le PS, Royal a démenti hier, mettant en avant le fait qu’elle n’était pas pour l’EPR en fait… Le parti dit oui, elle dit non… Que penser? Je ne sais pas trop…

Les commentaires sont fermés.