Motions chez Les Verts

Les choses se précisent donc avec plusieurs motions… Cedric (qui lui a signé « RECV ») propose une petite analyse de ces motions, et comme il le remarque habilement : La dispersion ou l’éclatement de certains courants donne des choses amusantes: on retrouve certaines expressions ou formulations dans 2 textes différents… Certaines propositions font l’unanimité (création d’une fondation ou d’un think tank) ou presque: le dépassement des Verts dans la foulée du rassemblement…

Mon décryptage des 6 motions, dont vous pouvez déjà avoir un aperçu ici même :

* Rassembler l’écologie : l’espoir en actes (dont je suis signataire) (+pratiquement 650 signataires)
Candidats au CE : (pour la suite j’ai mis en gras les candidats qui étaient déjà au CE)
1. Cécile Duflot
2. Jean-Vincent Placé
3. Catherine Grèze
4. Jérôme Gleizes
5. Flora Boulay
6. Alexis Braud
7. Elise Lowy
8. Silvain Pastor
9. Emilie Therouin
10. Daniel Rondepierre
11. Nicole Kiil Nielsen
12. Bernard De Veylder
13. Danielle Persico

Motion principament issue de EEA on y retrouve aussi quelques nouvelles têtes issus de UE, EP…
Quelques signataires: Cécile Duflot, Jérôme Gleizes, Jean-Vincent Placé, … , Cyril Cognéras…  Moi :p
Ce courant est plutôt issu de la gauche des verts et il revendique l’autonomie par rapport au PS. Derrière lui une longue histoire de recomposition de motions de la gauche du parti, notamment depuis 2001-2002 et également la question de la candidature Lipietz aux présidentielles de 2002 et les questions de « légitimité » (le côté « gardiens du temple » : ce sont d’ailleurs majoritairement des membres de EEA qui tentent de cadrer le rassemblement ecolo des européennes) …

* Ouverture, Audace, Imagination (environ 600 signataires )
1 – Jean-Louis Roumégas
2 – Anne Souyris
3 – Mickaël Marie
4 – Nicole Dedébat
5 – Didier Quéraud
6 – Marie Bouchez
7 – Frédéric Benhaïm
8 – Laure Curvale
9 – Bernard Despierre
10 – Isabellle Nouvellon
11 – Pierre Hémon
12 – Jeannick Deltour
13 – Patrick Chaimovitch

Principalement issus de 02R et de Audaces, on y retrouve principalement des fidèles de Voynet et des défenseurs d’un partenariat « équitable » avec le PS. On remarquera que Alain Lipietz les a rejoint lui qui avait été dans les motions les plus à gauche du parti avant de créer « Audaces » avec Noel Mamère…

Quelques signataires: François de Rugy, Alain Lipietz, Dominique Voynet, …
Cette motion a pour objectif principal de transformer la gauche par l’écologie… On remarquera que les 2 têtes de liste sont les 2 actuels porte paroles

* Urgence Ecolo ! Urgence Sociale (près de de 350 signataires)
1-Jean-Marc Brülé
2- Laurence Abeille
3-David Cormand
4-Béatrice Chasle
5-Thierry Pradier
6-Brigitte Brozio
7-Alexandre Jurado
8-Isabelle Maupin
9-Jean-Pierre Lancry
10-Hayat Lotfi (qui était 2nd sur la liste des Verts aux municipales à Limoges)
11-Jacques Papon
12-Arlette Zilberg
13-Hugues Stoeckel

Principalement issus de UE (les dits « environnementalistes) on y retrouve aussi d’ex 02R critique (qui n’avait pas voté les accords avec le PS aux législatives) et quelques EP

Quelques signataires : Jean-Marc Brûlé, Thierry Pradier, Jean Desessard…

Le texte affirme dès le départ sa volonté de mettre “l’urgence écologique au coeur des Verts”. Comme chez UNIR, on trouve l’expression “décroissance solidaire et démocratique”. La revendication d’une “écologie populaire” révèle également une présence importante de membres du courant “écologie populaire”.
UEUS s’oppose à la fois à la droite et à la gauche “traditionnelle” tout en refusant “un retour au ni-ni” (alors que la branche « Ecolo » a toujours été « proche » du « ni ninisme » voir du « et et »…)

* Face à l’Urgence, Unir les Ecologistes (un peu moins de 300 signataires)
1 – Denis Baupin (IDF)
2 – Maria Portugal (IDF)
3 – Patrice Pollet (Languedoc Roussillon)
4 – Mireille Ferri (IDF)
5 – Pierre Kermen (Rhône-Alpes)
6 – Clarisa Carillo (Auvergne)
7 – Alain Bucherie (Poitou-Charente)
8 – Françoise Coutant (Poitou-Charente)
9 – Ferdinand Richard (PACA)
10 – Mireille Guénée (Aquitaine)
11 – Daniel Beguin (Lorraine)
12 – Sabrina Schliwanski (Nord PDC)
13 – Stéphane Bigata (Bretagne)
Le couple Baupin Cochet semble avoir semé la zizanie dans leurs anciennes tendances qui ont littéralement explosé. On retrouve ainsi des fidèles de Audaces et de Urgence Ecologie.
Je serai tenté pour présenter cette tendance comme une motion « Audace » nouvelle version (Audace avait été l’union « improbable » de Lipietz Mamère et Baupin)

Quelques signataires: Denis Baupin, Pascal Canfin, Yves Cochet, Mireille Ferri, Maria Portugal, …
L’un des points clefs de ce texte est le dépassement des Verts, voire leur dissolution dans une nouvelle organisation…

* Altermondialisme, décroissance et écologie populaire : répondre aux défis (environ 250 signataires )
ADEP est principalement issus de Alter Ekolo et Ecologie Populaire
1. FRANÇOISE ALAMARTINE
2. YVES CONTASSOT
3. ANNETTE RIMBERT
4. BENOIST MAGNAT
5. MARIE-ELISABETH ALLAIRE
6. MUTTIAH YOGANANTHAN
7. KIM-HANH NGUYEN
8. SERGIO-PABLO CORONADO
9. ANNE-MARIE DECLERCQ
10. ALAIN COULOMBEL
11. CHRISTINE FAUCHE
12. JEAN-MARC TAGLIAFERRI
13. FRANCINE BAVAY

– Quelques signataires: Francine Bavay, Martine Billard, Yves Contassot, Manuel Domergue, …
ADEP penche plus du côté Bové (voir du pcf, la lcr…) que du côté Hulot du rassemblement… C’est la motion la plus à gauche chez les verts, proche de l’Appel de Politis, des altermondialistes…
On pourrait caricaturer ainsi : OAI (Voynet…) veut nous rapprocher (fusionner ?) avec le PS. ADEP veut nous rapprocher de l’extreme gauche (NPA ou Appel de Politis)

* Rassembler Les Ecologistes (environ 200 signataires)
Bernard Jomier (IDF)
Djamila Sonzogni (Alsace)
Toufik Zarrougui (Aquitaine)
Nabila Keramane (IDF)
Guillaume Fillon (IDF)
Joëlle Boulay (Paca)
Karim Laanaya (Centre)
Pascal Bonniel-Chalier (Rhone-Alpes)
Jean-François Coriolle (IDF)
Catherine Hervieu (Bourgogne)
Philippe Lenice (Champagne Ardennes)
Raliba Dubois (Réunion)
Clément Rossignol (Aquitaine)

Des nouvelles têtes, mais aussi des « fidèles de Mamère » (les médias se plaisent déjà à présenter cette motion comme les « mamériens sans Mamère »et pas mal d’adhérents d’IDF… On pourrait tout aussi bien remarquer des « fidèles » de Cohn Bendit ? 😉

Quelques signataires: Guillaume Fillon, Bernard Jomier, Dan Lert, Djamila Sonzogni, Toufik Zarrougui, … Mais aussi Michelle Rivasi, François Duthu (passé par EP) ,  Dutrey René, …

Pour éviter de mettre en péril le rassemblement des écologistes en cours, Rassembler (dit aussi RECV) ne fait pas du poste de secrétaire national l’enjeu principal du congrès. Mamère qui n’a pas signé cette motion estime même de son côté que «la direction sortante n’a pas démérité»

Le processus de rassemblement enclenchera un processus de changement des Verts afin de créer d’une force écologiste capable de peser dans les futures élections nationales. Cette force sera créée par une “assemblée générale constituante”.
Les signataires de RECV souhaitent instituer une “fête du Tournesol qui deviendra annuelle et réunira l’ensemble des acteurs de l’écologie lors d’un grand moment festif et solidaire.” (une motion ponctuelle a été déposée à ce sujet)

Pour ma part comme signalé plus haut j’ai signé Rassembler l’écologie : l’espoir en actes

J’ai également signé côté motions ponctuelles : La Charte entre les Jeunes Verts et les Verts , et le texte Pour une fête du Tournesol… D’autres textes m’ont paru également interessants je pense à « réussir la transcroissance des verts… » (qui essaye de voir plus loin pour une sorte de « refondation » de l’écologie… ou du moins travailler avec la galaxie écolo…)

Lors des contributions des journées d’été mes textes préférés avaient été :
“Utopie et Réaliste” (Espoir en Actes)
et
“Ecologie Populaire et Altermondialiste”
(Ecologie Populaire) et
« Face aux urgences : une écologie radicale et concrète »
(futur UEUS)

A présent mes textes préférés sont dans l’ordre : EEA puis UEUS puis RECV et ADEP.

UEUS reprend plutôt les bons points des textes de EP et UEUS m’ayant séduit lors des journées d’été.
ADEP (fusion Alter Ekolo, EP) me semble moins interessant que la contribution (“Ecologie populaire altermondialiste”‏) qui m’avait séduite. La motion semble avoir beaucoup plus basculé du côté « Construire avec les Verts une gauche de transformation ecologique et sociale » (Alter Ekolo) .
Je reste sceptique pour UNIR et OAI que cela soit pour la relation avec les autres partis de gauche mais également le curieux attelage Cochet-Baupin (sans compter le côté « dissolution des Verts ») …

De manière générale je remarque également un plus grand renouvelement (age, nouveaux adhérents, …) plutôt du côté des motions EEA , UEUS et RECV, que du côté UNIR ou OAI.
On remarquerait presque un clivage entre la « nouvelle génération » et les « fondateurs/têtes connues des Verts » , entre les trentenaires et ceux qui avaient 30 ans lors de la fondation des Verts…
Un clivage qui présage « l’affrontement » entre EEA, UEUS et UNIR, OAI avec pour arbitre RECV et ADEP (penchant pourtant à gauche du parti et « contre » la trop grande proximité de OAI avec le PS)  : EEA et OAI étant les 2 principales motions en terme de poids des signataires…
A moins que ceux qui avaient été « laissé » sur la touche lors du précédent congrés (UE, AlterEkolo et EP) souhaitent sortir les sortants (EEA, Audaces, O2R) mais pour celà une alliance UEUS ADEP et RECV serait alors indispensable. Mais pas sur qu’un parti divisé soit également le souhait de la majorité d’entre eux…

Une autre solution pourrait également ressortir : l’alliance très large de toutes les motions, la reconduite de Cécile Duflot au secrétariat national
(voir la reconduite de la plupart des membres du CE ?)

Rappel des précédentes AG, remontons à présent dans le temps pour comprendre certaines histoires… :

2006 :
EP ! Ecologie populaire … 10,57%
Urgence Ecolo … 16,40%
– Verts et forts, forever ! …  6,17%
– Audaces !… 13,40%
Ouvrir, réformer rassembler les Verts 25,74%
– Pour des Verts utiles…  1,06%
– L’écologie : l’espoir en actes … 17,41%
– Alter Ekolo… 8,73%

Au second tour :
– EP + ALTER EKOLO : 18,39 %
– Urgence Ecolo : 23,55 %
– Audaces+O2R+Espoir en acte : 54,75 %
– PVU : 0,62 %
– Abstention :2,69 %

ADEP étant une fusion de EP et Alter Ekolo ils peuvent espérer un score de 15 à 20 % (certainement plus proche de 15 voir 10% étant donné les défections de EP vers EEA ou UEUS)

EEA sort certainement renforcé, c’est l’une des rares motions a n’avoir pas eu des défections notoires, et peut espérer sans difficulté un score identique (18 %) voir bien supérieur (25 % et plus ?) avec quelques défections UE et EP en sa faveur…

02R devenu OAI peut éventuellement espérer un score identique (malgré quelques défections vers UEUS) grace à la venue de quelques Audaces en sa faveur : 25 % ?

La situation est bien plus compliqué pour les motions UEUS, RECV et UNIR
Audaces a explosé entre RECV, UNIR et OAI, les fidèles de Baupin rejoignant plutôt UNIR, ceux de Lipietz plutôt OAI et ceux de Mamère plutôt RECV
UE a explosé entre UEUS et UNIR, les fidèles et « nouveaux fidèles » de Cochet se suivant à UNIR
UEUS a été rejoint par quelques anciens O2R et anciens EP

UEUS peut certainement espérer un score relativement identique à ses précédentes AG : 16 à 20 % ? mais certainement plus proche des 20%
UNIR et RECV pourraient alors espérer des scores tournant chacun autour des 10% (15 % maximum ?)

Autres précédentes AG :

2004 :
– Changer et unir Les Verts, agir avec la société : 17,52 % (« ancêtre » de ADEP)
– PVU : 01,35 %
– Rassembler : 35,82 % (Voynet, Mamère, Cochet…)
– Regain décidement Verts : 25,42 % (« ancêtre » de EEA)
– Écolo, réaliser l’écologie : 19,89 % (« ancêtre » de UEUS)

Les motions de 2006, EEA, Alter Ekolo et EP furent issus des fusions et explosions de Changer blabla (dit AOC) et RDV (Duflot) …
Rassembler rassemblait Voynet, Cochet, Baupin, Mamère… qui avait explosé en 2006 entre Cochet rejoignant UE, Audaces (Baupin, Mamère) et O2R…

Sachant que les 6 motions de cette année pourrait se rapprocher d’une certaine manière de ces 4 motions principales. Rassembler étant divisé entre OAI (25% ?) , UNIR  et RECV. ADEP a été affaibli tout comme UEUS, on peut imaginer une confirmation des prévisions données plus hauts…

Remontons plus loin encore :  En 2000 et 2002 (on peut également en lire un peu plus ici)

La difficulté cette année est que nous avons 6 motions , dont 2 « grosses » (EEA et OAI) , 2 « moyennes » (UEUS et UNIR) et 2 « plus petites » qui peuvent éventuellement créer des surprises (ADEP et RECV) contrairement aux années avec des motions faisaient « seulement » 1 à 5% , donc certainement 2 motions entre 20 à 30% , 2 autour des 15 %  et 2 autour des 10 à 15%

On remarquera également qu’historiquement il y a toujours eu des recompositions autour du pole le plus à gauche… et autour du pôle le plus « pro alliance PS » (notamment avec Mamère qui en part, y revient puis repart…) .
De ces recompositions, des alliances pour fonder une majorité ont également eu lieu de façon cyclique : soit entre « Ecolo » et « Gauches des Verts » , soit entre « Pro alliance PS » et « Gauches des Verts »

à suivre…

Et pendant ce temps d’autres « scoops » sont en train de fuiter dans les médias (avez vous été attentif ? 😉 ) : le rassemblement pour les européennes se poursuit, officiellement lancé dans quelques jours…

9 réponses sur “Motions chez Les Verts”

  1. hahaha je suis loin de partager ton analyse, surtout en ce qui concerne EEA et OAI. Pour moi les plus farouchement opposés au rassemblement étaient quand même les cadres EEA (sauf Jean-Vincent Placé) jusqu’à ce que Cohn Bendit se fasse acclamé à Toulouse. Je me souviens de quelques articles dans votre journal, c’était pas franchement pro rassemblement.
    Et dire que OAI représente les vieux du parti c’est totalement faux, il n’y a qu’à regarder en pays de la loire, la 2ème région de France en termes d’adhérents, et largement acquise à OAI (en nombre de signatures).
    Pour moi, EEA rassemble en son sein tous les petits barons locaux qui par leurs pratiques locales empêchent les verts de grandir en agissant comme des repoussoirs (j’ai plusieurs exemples…). Mais heureusement vous êtes pas tous comme ça.

  2. pour le rassemblement on va pas refaire l’histoire Mais côté « cadres » et « barons » c’est plutôt OAI et EEA qui étaient sceptiques voir opposés (pas l’un plus que l’autre : les2 😉 pour des questions différentes d’ailleurs)

    quand je parlais de « vieux » je parlais plutot des cadres (et non des nouveaux adhérents 😉 )
    ce que j’appelerai d’une certaine manière les « gardiens du temple »

    coté repoussoir je crois qu’on peut en connaitre cotés de toute tendance…
    et dire que EEA rassemble tout les petits barons locaux est un peu fort en cacao 😉

    je pourrai tout autant dire (sans être caricatural)
    EEA se tappe tout les trucs un peu ingrats (mais vitaux pour le parti)
    est la motion a avoir le moins d’élus (on notera d’ailleurs que souvent les « meilleurs ennemis » se font de sacrés arrangements 😉 )
    et surtout est la Seule tendance a ne pas avoir d’élus nationaux :
    côté députés nous avons : Mamère , Cochet, Billard, De Rugy
    côté sénateurs : Alima, Dominique, Dessesard, Blandin, Muller
    pas mal de UNIR 😉 , ADEP et OAI, et un UEUS
    (et si on rajoute les députés européens…)

    je dis ça mais je dis rien
    ça charge de revanche 🙂

  3. Si t’es pas chez les Verts et que tu lis cet article, tu prends tes jambes à ton cou et tu ne reviens plus jamais.
    C’est cela que j’aurais du faire quand, naïve, j’ai adhéré aux Verts à leur création en 1984 et que j’ai eu la faiblesse d’y rester depuis.
    « Attache ta charrue à une étoile », qu’ils disaient!
    J’ai toujours la charrue mais l’étoile a disparu.
    Bon, rapidement: c’est pas la faute à la Dom, mais en Aquitaine OAI etr Rassembler les Ecologistes—— j’arrête, je vais deviendre grossière.

  4. En revanche, des difficultés sont souvent apparues avec la troisième composante de la majorité sortante (« Espoir en actes »), dont la plus spectaculaire fut le vote du 13 mai 2007 et la résolution selon laquelle « les Verts n’avaient plus d’alliés privilégiés ». Avec des conséquences bien concrètes comme la participation de dirigeants de ce courant à des listes municipales que l’on aurait jugée impensable pour des Verts il y a encore deux ans, telle qu’une liste conduite par un chevènementiste et allant jusqu’au Modem. Là dessus, nous attendons de nos amis EEA une clarification…
    http://ouvertureaudaceimagine.typepad.fr/mon_weblog/2008/10/pourquoi-jai-si.html#more

  5. hum hum un peu facile , sachant ce qui a été fait du côté de OAI
    je rappele également que dans ce cas là (il faudrait au passage être concret en précisant de quel municipalité il s’agit) que bien « souvent » malheureusement on ne peut pas faire de liste autonome si il n’y a pas assez de militant localement. Soit on participe alors à une liste de gauche soit on ne fait rien.

  6. Quand j’ai adhéré en 84, je lisais les motions en cachant la liste des signataires pour ne pas être influencée.
    Ensuite, j’ai lu les textes et les noms des signataires.
    Maintenant, je ne lis plus les motions et je me jette sur la liste des signataires.
    Et là, je me rends compte que dans chaque liste, il y a des gens avec qui je n’irais jamais boire un verre . C’est moi qui vieillis ou c’est le monde qui se désenchante? Les deux, mon capitaine?
    Euh–, oui, effectivement, vert chez moi et OAI, en Aquitaine—– « C’est à Ba Ba , c’est à Ba Ba, c’est à Ba Ba, c’est à Bayonne, qu’on se bi bi, qu’on se bibi, qu’on se bibi, qu’on se bidonne ».
    Documentation sur la question sur simple demande. Et avec le sourire.

Répondre à Vert Chez Moi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.