Les fourmis de Bernard Werber

Bernard Werber en quelques années est devenu un auteur français les plus appréciés par les jeunes et le reste de la population. Ces livres sont même pour certains étudiés au collège ou au lycée. Malheureusement et d’après ce que j’entends dire les thèmes deviendraient peu à peu répétitifs… Enfin… Voilà le seul livre que j’ai lu de lui : Les Fourmis…

Les fourmis de Bernard Werber présentent plusieurs originalités interessantes. Deux aventures sont mis en parallèle : une famille d’humain qui emménage dans une nouvelle maison, des fourmis qui vivent leurs vies de fourmis.
La deuxième originalité est bien entendu de raconter avec précision mais romancé la vie d’une fourmilière. Bien avant Fourmiz ou Mille et Une Pattes
La troisième originalité est la présence d’extraits d’un « Encyclopédie du savoir relatif et absolu » , un livre bien mystérieux…

Un livre donc à cheval entre aventures, fantastique et conte philosophique. Aventures voir même récit épique par moment : j’ai le souvenir par exemple de description de batailles entre fourmis particulièrement bien écrite, réaliste et imagée. Fantastique n’est peut être pas le mot même si… enfin bref… Quand à la philosophie elle est bien présente, je dirai même que ce livre est écologique par certains côtés…

Ce livre eut deux suites : le jour des fourmis et la révolution des fourmis. Le jour des fourmis a même obtenu le Grand prix des lectrices de Elle et le Grand prix des lecteurs du livre de Poche en 1995…

7 réponses sur “Les fourmis de Bernard Werber”

  1. Le meilleur livre de Werber (du moins sur les 4 livres que j’ai lu de lui). Moi qui avait un problème avec les fourmis, je l’ai un peu résolu grâce à ce bouquin. Je recommande aussi la suite des aventures des fourmis.

Les commentaires sont fermés.