Les Ecolos : une histoire similaire à la SFIO ?

Certains prétendent vouloir faire une sorte « congrés de l’Epinay » de l’Ecologie. Epinay étant pour les socialistes la fin de la SFIO et le début du PS (avec la victoire interne de Mitterand) . ce qui ne lui a pas empeché d’attendre dix ans encore avant de prendre le pouvoir en France… Personnellement je n’aime pas ce parallèle et je préfère comparer le parcours de l’écologie politique actuellement au parcours du socialisme il y a 100 ans avec ce qui a abouti à la création de la SFIO… Si je compare on constate même rapidement que les écologistes souvent montrés du doigt comme divisés sont pratiquement moins divisés que ne l’étaient les socialistes il y a 100 ans…

Même si on ne peut pas tout comparer, les époques n’étant pas les mêmes, et même si on ne peut pas tout simplifier je ferai quelques parallèles parfois simplicateurs…

Remplaçons les « premiers syndicats » par les « premieres associations écolos » , remplaçons les premiers petits partis socialistes par les premiers partis ecolos, regardons cette « division » « reformateur / révolutionnaire » (au sein des associations comme des politiques) et nous avons déjà des bases de comparaison…

Bien entendu je simplifie, puisque les syndicats continuent d’exister : on peut même imaginer une plus grande entente entre syndicats et associations ecolos… suite au Grenelle notamment… Et bien entendu les ecolos ne vont pas remplacer les socialistes (quoi que ? 😉 )

Par contre nous pourrions voir des lignes qui se bougent (finalement il y a 100 ans, il faut prendre les partis qui existaient (voici une liste de partis qui ont disparu…) certains finissent par disparaitre car pousser vers la sortie… Il y a des recompositions… Il n’y a plus de monarchistes 😉 et finalement les socialistes ont poussé les « radicaux » vers la sortie (radicaux qui dominent la gauche jusqu’en 1936) …

Poussons les parallèles (toute proportion gardée) encore plus loin :

* Commune de Paris (1871) < > Mai 1968
Toute proportion gardée évidemment mais on peut également faire des parallèles interessants, car ici la « révolte » n’était pas uniquement française, les effets culturels non plus, …

Pendant cette période vire naitre les prémisses des futurs syndicats… Et finalement il en est du même du côté des associations écolos…

* Une structure socialiste unitaire est créée en 1878 : la Fédération du Parti des travailleurs socialistes de France (FPTSF). Mais les congrès de 1880 et 1881 voient s’affirmer la désunion des socialistes. À partir de 1882, ils créent plusieurs partis représentant cinq grandes tendances du socialisme

Le parallèle est là aussi aisé avec le début de l’écologie politique… En France comme ailleurs dans le monde… Création des partis qui ameneront la création des Verts. Création d’autres partis écolos à côté : génération ecologie, mei, … Divisions internes aux Verts…

(pour un rappel sur les 5 tendances du socialisme il y a 100 ans c’est ici )

Pendant près de 20 ans (comme les écolos ?) il y a eu division, au delà même de la division « réformiste / révolutionnaire »

* La marche vers l’unité : les deux partis socialistes (1901-1905)
Ces courants s’opposent régulièrement, par exemple lorsque Millerand accepte d’entrer au gouvernement bourgeois, Guesde et Vaillant dénoncent cette prise de position en déclarant que cela discrédite le socialisme. Malgré ces rivalités, Vaillant prône l’unification

Là encore le parallèle est aisé : accepter d’entrer dans un gouvernement ou non… réformisme (et jusqu’où ?) ou révolution (jusqu’où ?)
En 1997 (mais les Verts ont commencé à gouverner localement avec leurs alliés de gauche avant ça) , les Verts entrent au gouvernement

C’est pendant cette période que certains écolos (ou proches écolos) se renforceront ou deviendront plus politique : Bové d’un côté , Lepage de l’autre, mais aussi des associatifs parfois très critiques… Sans compter bien entendu les Alternatifs par exemple…
En somme (et cela se vérifie aussi ailleurs dans le monde) : « réformistes » , « altermondialistes , « associatifs » même si on peut être les 3 à la fois chacun tire aussi de son côté parfois jusqu’à l’extreme…

Puis la création de la SFIO :

L’unification du socialisme français a lieu en 1905, au congrès du Globe à Paris, qui fait suite du congrès socialiste international d’Amsterdam de 1904. Le parti socialiste, section de l’Internationale ouvrière, plus connu sous le sigle SFIO, parti du mouvement ouvrier, est né.

Ce rassemblement est à la fois une victoire des révolutionnaires et une victoire des jauressiens. En effet, ils représentent le tiers de la direction, même si Jaurès lui-même n’y siège pas, car les élus ne peuvent en être membre…

Voit on en ce moment même (2008) avec le rassemblement qui s’opère au sein des Verts, et au delà Europe Ecologie, les débuts de cette unification progressive ? Et quand est il ailleurs en Europe ou dans le monde ?
Si c’était le cas, le timing serait finalement assez similaire à celui du socialisme il y a un siècle…

Verra t’on un « congrès » alors similaire rapidement ? Une « victoire » des uns sur les autres ? Et qui ?

Au delà alors (si le timing se vérifiait) quand serait il du Congrès de Tours (1920) qui divisa la SFIO et amena la création du PCF ?
Y aurait il un parallèle 100 ans plus tard ?

Pour rappel : l’assassinat de Jaurès puis la Guerre a beaucoup joué :

Le 28 juillet 1914, la SFIO publie un manifeste disant « A bas la guerre, vive la république sociale, vive le socialisme international ». Ce manifeste montre que les socialistes à ce moment étaient fermement contre la guerre. Trois jours plus tard, Jaurès est assassiné par un nationaliste. Dès le 2 août, il y a un basculement total avec le discours de Vaillant qui déclare « en présence de l’agression, les socialistes accompliront tous leur devoir pour la patrie ». Le 4 août, les socialistes votent les crédits de guerre, et le 26 août lors de la création du gouvernement les blanquistes et les guesdistes sont représentés dans le gouvernement de l’union sacrée.

Ainsi, en 1914 la grande majorité de la SFIO accepte de cautionner la guerre, contrairement à tous ses engagements antérieurs

Est ce que les écologistes devront vivre ce même type de parcours ?
L’urgence écologique peut il amener des divisions sur d’éventuels guerres, sur d’éventuels choix , par exemple l’union sacrée de tout les partis sur la question de l’écologie…
Qu’en sera t’il en 2015 – 2020 ? Puis après ? (Pas pour rien que j’ai osé parlé de SFIO)

Une réponse sur “Les Ecolos : une histoire similaire à la SFIO ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.