Législatives 2007 les candidats de Haute Vienne


Petit tour d’horizon des candidats de Haute Vienne pour les législatives 2007. Et tout particulièrement les candidats de la 3ème circonscription dont je viens de recevoir les professions de foi… ainsi que ci joint une vidéo des 3 candidats que l’on retrouve pour les Verts sur ce département hautement socialiste…


22mai-présentation candidat haute Vienne
envoyé par les_verts_limousin


La Haute Vienne est un département hautement socialiste et je présenterai rapidement les candidats de la 3ème circonscription. L’actuelle députée ne devrait pas avoir trop de mal à garder son siège. La 1er Circoncription par contre risque d’être mouvementé puisque le candidat UMP Alain Marsaud pourrait bien perdre sa place au profit de la socialiste si on croit les résultats des présidentielles avec les scores de Royal sur cette circonscription.
Mais revenons à nos candidats de la 3 ème circonscription.
3 candidats d’extreme droite ou de droite nationale
3 candidats du centre, centre droit et de la droite + 1 candidat CPNT
2 candidats de l’extreme gauche et 1 candidat communiste
1 candidate socialiste et 1 candidate verte
et en 1 candidat sans parti (ou plutot un Alternative Libéral , plutot de droite, qui se cache…)
Soit 13 candidats. Et on remarque tout de suite que certains ont cherché volontairement à se faire concurrence, tout particulier la droite, puisque je vous rappele que chaque voix compte. En effet au delà d’une place de député c’est également un peu plus de 1.5 euros par bulletins de vote qui permet de financer chaque parti.
Les candidats socialistes et verts s’en sortent pas si mal à priori puisque mis à part le candidat communiste il n’y a pas de réel concurrence et on remarque qu’il n’y a pas d’autre candidat écologiste
On retrouve donc à nouveau comme en 2002 , 13 candidats sauf qu’il n’y a pas de 2ème candidat écolo ni de divers gauche mais un candidat inconnu et un candidat centriste (surtout là pour emmerder le MoDem naissant)
Les scores ne devraient pas tellement variés par rapport à 2002 même si on doit certainement les mettre en parallèle avec ceux des présidentielles. Ainsi CPNT aura certainement du mal à remonter la pente. Une certaine concurrence devrait s’établir entre LO , PC et LCR au profit de ce dernier, idem du côté de MNR, FN et MPF.
L’inconnu résidera finalement dans le pouvoir de nuisance du Nouveau Centre et du Modem. Qui piquera à qui ? Le Modem arrivera t’il à renouveler l’exploit de Bayrou en piquant un peu à droite et un peu à gauche et le Nouveau Centre arrivera t’il à piquer au MoDem au passage ?
En 2002 les scores avaient été de 41,92 pour le PS, 29,58 pour l’UMP et 5,17 pour l’UDF.
Aux présidentielles sur le département les scores avaient été de 31,46 pour le PS , 25,10 pour Sarkozy et 17,76 pour Bayrou. Si ces mêmes scores se renouvelaient une triangulaire pourrait très bien avoir lieu… Le but du jeu pour la droite semble être non pas de gagner mais bien de nuire à ses concurrents les plus proches…
Après cette analyse un peu longue de la situation passons à un tour rapide des candidats.
Marie François Perol Dumont pour le PS. Actuelle députée elle n’aura certainement aucun mal à se faire réélire même en cas de triangulaire. 41.92 % au premier tour en 2002. Des rumeurs ont circulé un temps sur le fait que Royal voulait la mettre en avant pendant la campagne présidentielle…

Francis Dauliac pour le PCF et l’ADS. Le PCF continue sa chute partout en France et a été pas mal victime du vote utile et de la présence de la LCR aux présidentielles. Toutefois la région garde une présence communiste. Pourra t’il revenir au 5% où devra t’il se contenter d’un 2 à 3 % ?

Béatrice Martineau fidèle au poste pour l’UMP tentera une fois de plus de ne pas se faire distancer. Avec pratiquement 30% au premier tour de 2002 elle avait fait un score supérieur à celui de Sarkozy sur le département.

Nadine Rivet pour le Modem-UDF tentera de renouveler les exploits de Bayrou dans la région. L’UDF plutôt mal implanté du côté de chez nous et plutôt habitué aux 5% voir moins (se faisant parfois doubler par les Verts) aura bien du mal à tripler son score. Surtout avec le nouveau Centre dans les coins.

Drifa El Harouat pour le nouveau centre alias le parti social libéral européen tentera certainement de barrer la route de l’UDFModem : y arrivera t’elle sans grapiller un peu trop sur l’UMP au passage ou fera t’elle un score tout petit petit ?

On passe à l’extreme gauche avec Daniel Mournetas de Lutte Ouvrière. Dès 2002, LO malgré son bon score aux présidentielles s’était fait doublé par la LCR, aux présidentielles de 2007 avec la retraite de Laguiller la chute se poursuivait… Vont il redresser la barre ?

Jean Pouyet pour la LCR devrait profiter des scores de Besancenot faisant au passage baisser ceux du PCF et de LO. Le vote utile étant moins présent pour ces législatives la LCR peut arriver sans trop de difficulté à doubler son score des législatives de 2002 soit au minimum dans 4 à 5 %

On remarquera sur la feuille du MPF (de Villiers) que le nom de la candidate est absente. Argh… Cela semble une habitude pour certains partis (FN, MPF, LCR, MNR…) de mettre en avant leur tête national connu… Mais bon à ce point. Pourtant le MPF pourrait sans difficulté profiter de la faiblesse (passagère ?) du FN et du MNR…

Le MNR justement nous fait croire qu’il est pour une union des patriotes, comme il dit. Avec une bonne grosse tête de Megret pour agrémenter le tout. Ce sera certainement moins de 1% pour lui comme en 2002.

Quand au FN avec Nicole Daccord c’est al France et les français d’abord. On ne change pas une recette qui marche. Mais qui marche moins du côté de chez nous. Puisque le FN avait fait 6.43 dans la circonscription en 2002 et Le Pen en 2007 sur le département 8.56 : cela ne présage rien de bon pour le FN…

Comme je l’expliquerai plus bas CPNT avec Raymond Desenfant aura certainement beaucoup de mal car on se demande bien où était ses habituels électeurs aux dernières présidentielles. Passant de 4,23 à 1,15 au niveau national , sur le département le score est passé de 5.24 à 1.41 (faisant moins que Voynet) sans que cela ne profite réellement à Sarkozy ou d’autres candidats apparement… Au dernières législatives de 2002 c’est 2,56 qui avait du contenter CPNT…

On passe justement à leurs “ennemis”, les Verts avec Ghilaine Jeannot Pages (et son suppléant Cyril Cognéras) . Comme partout en France les Verts nous offrent une jolie profession de foi où on peut au passage constater leur alliance avec le Parti Occitan. Quelquechose me dit que je sais déjà pour qui je vais voter, mais j’en reparlerai avec un article plus détaillé sur les législatives chez les verts…
La circonscription est difficile pour les Verts puisqu’ils n’avaient fait “que” 2.29 aux législatives de 2002. Je voterai sans difficulté pour eux, le vote utile ne servant à rien, surtout que le PS ne court aucun risque chez nous. Ce sera toujours une voix de plus et donc un peu plus de 1.5 euro de plus dans la poche des Verts…

Rappelons que Mamère avait fait 4.42 (5.25 au niveau national) , Voynet 1.42 (1.57 au niveau national) tandis que CPNT passe de 5.24 (4.23 ) à 1.41 (1.15 ) . Comme je l’avais déjà remarqué là où les scores font des scores plus bas que la moyenne ils ont peu baissé voir ils sont restés stables au cours de ces présidentielles… Serait ce synonyme d’un début de petite implantation locale ça et là en France ? En tout cas sur la circonscription ils devraient profiter de l’absence d’autres écologistes (et de l’absence de candidat pro Bové…)

on finit avec l’inconnu de ces législatives : Thierry Villeger , directeur régional de Sté d’équipement automobile supervisant 11 PME… Curieux candidat, associé avec un hotelier restaurateur de Bellac comme suppléant… Qui nous fait du ni droite ni gauche, limite tous pourri… Mais une fois ce “poujadisme” passé, et la feuille tournée, nous sert finalement quelques propositions et remarques pertinentes.
Renseignement pris et cherchant un peu plus on se rend compte que Thierry Villeger, même si c’est pas marqué, fait ou faisait parti de Alternative Libérale (ce cher Fillias qui n’a pas pu se présenter). Et un peu plus tôt de Démocratie Libérale ? En tout cas on peut également remarquer que le candidat aux cantonales de CHATEAUPONSAC avait réussi à obtenir un 20% “faisant élire” ensuite de par une triangulaire le candidat socialiste… Cela fait donc, même si il se présente sans étiquette un candidat de droite (libéral de plus).

En résumé 13 candidats , 3 d’extreme droite, 2 d’extreme gauche, 1 communiste, 1 socialiste, 1 vert écolo, 1 cpnt, et 4 candidats de droite et de centre droit. Pour en savoir plus sur les autres candidats sur d’autres circonscriptions je vous invite à lire cet article chez un blog du MoDem .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *