L'Ecologie de la politique (Humour)

Un petit peu d’humour… C’est libre de droit et de Pierre Minnaert :

L’Ecologistus vertus francus présenté comme en danger de disparition en 2007 voyait ses effectifs remonter dès 2008 et ils continuent à progresser. Cette espèce, récente dans l’histoire de l’évolution semble avoir trouvé son espace et s’acclimate bien en France et dans plusieurs pays d’Europe.

Mais la situation du Communistus occidentalis est grave. L’espèce a presque totalement disparu de ses territoires de prédilection en Europe, elle est éteinte en Grande Bretagne et en Italie, et on se demande si elle n’est pas passée en France en dessous du seuil d’effectif qui permettent sa survie, tous les 6 ans les terroirs où elle aimait nicher dans les banlieues des grandes villes se réduisent et c’est le sort du dodo qui se profile même si des variétés importantes subsistent dans des biotopes résiduels en Chine, en Corée et au Vietnam.

Celle du Centrus modemus, moins grave à l’échelle du continent est en France très fragilisée.
En Europe la famille des Centrae démocraticae christianae est souvent prospère mais en France la sous espèce Centrus modemus Biroute s’étiole d’année en années malgré les brefs espoirs de renouveau que les comptages des naturalistes du ministère de l’Intérieur avait laissé espéré en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.