Le Chevalier Inexistant de Italo Calvino

Je sais pas vous mais il y a des livres qu’on nous donne à lire au collège ou au lycée et on les lit en sautant des lignes voir des pages… Le Chevalier Inexistant fut de ceux ci. Mais un jour je l’ai relu comme ça par hasard et j’ai bien aimé voir j’ai été bluffé par quelques trucs…

Italo Calvino est un écrivain italien et il nous sert avec « Le Chevalier Inexistant » un livre plein d’humour et aux détails nombreux et intelligents
Agilulfe Bertrandinet des Guildivernes n’existe pas. Ce chevalier à l’armure blanche n’existe pas. Tel est la découverte faites par Charlemagne alors qu’il passe ses chevaliers en revu : l’armure de Agilulfe est vide. Et pourtant : Cela ne l’empêche pas de combattre, de veiller à la discipline, de commander à son écuyer Gourdoulou (qui existe bien, mais ne le sait pas)
Une oeuvre à la fois ironique et burlesque. Nous partons dans un délire complet puisque l’armure pensante (mais vide de tout homme) que nous allons suivre prouve à chacun de ses actes son existance…
Une parodie du roman de moyen age délirante, très intelligente et surprenante…
Vous allez adorer les descriptions des batailles : entre les fantassins qui combattent et les interprètes qui traduisent au fil du combat les diverses insultes échangées
Ou encore notre narratrice, une nonne cloitrée dans son couvent et qui a bien du mal à décrire toutes ces horreurs…

Une réponse sur “Le Chevalier Inexistant de Italo Calvino”

Les commentaires sont fermés.