La plage sanglante – Dagon 1


On finit la semaine avec le traditionnel billet films. La plage sanglante qui nous offre un mix entre alerte à malibu, les dents de la mer et dune… Puis Dagon un film qui adopte un peu de Lovecraft pour le plaisir… Tiens coincidence les deux films sont très marins…

La plage sanglante peut être rangé dans les films à voir pour être pris de fou rire incontrolé… Pourtant cela n’était pas gagné et on pouvait s’emmerder ferme pendant une bonne partie du film.
Mais maintenant que l’on est forgé à ce genre de spécimen les éclats de rire permettent d’agrémenter un film pendant lequel on s’emmerde ferme…
On se surprend ainsi à remarquer des détails qui permettent de redonner une importance au film (ceci dit en passant on ne peut pas faire cela avec tout les films : la passion du christ de ce cher mel gibson est particulièrement douloureux par exemple car on s’emmerde d’un bout à l’autre…)
Alors que dire sur ce film ?
Les détails ne manquent pas mais malheureusement j’en ai certainement oublié beaucoup (contrairement à ceux de Fantom Kiler qui reste LE film culte)
D’abord l’histoire qui vire au pseudo original : nous avons un remake des dents de la mer sauf que cette fois la bête, mystèrieuse bête, se situe sous le sable… ah ah ah misérables bronzeurs ne vous croyez pas à l’abri sur le sable chaud…
Les dents de la mer vous avez fait peur et vous le vouliez plus vous baigner ? Et bien ici le sable n’est plus un refuge !
Quel plaisir de voir ces pauvres gens se faire happer et être aspirer par le sable… Et ce pauvre chien… ah ah ah
Non franchement vous allez rigoler, je ne sais plus trop pourquoi mais par exemple vous aurez la surprise de voir le monstre à la fin, il vaut le coup d’oeil… Et bien sur il y a un espèce de professeur qui nous livre ses théories incompréhensibles… Du coup on ne sait pas trop si c’est parodique ou quoi mais en tout cas il y a de quoi dire
Puis bon c’est toujours un plaisir de voir les habits des années 70-80… Que de souvenir…

Passons à Dagon…
Cette infidèle adaptation d’une (voir plusieurs) oeuvres de HP Lovecraft et certainement l’une des meilleurs actuellement… Des naufragés involontaires s’échouent dans un curieux village portuaire. Imboca. Les rues sont déserts, l’atmosphère est fantomatique… Ils trouvent finalement quelqu’un à l’église, un curieux prêtre et rapidement ils réalisent que les habitants de ce sinistre village sont forts différents… Imboca se révèle finalement peu à peu dans une ambiance pesante et humide…

Tout passe à travers l’atmosphère, les choses entrevues ou aperçues… Nous sommes baignés dans une ambiance humide et surnaturelle qui referme peu à peu son piège
Une bonne surprise pour ce qui aime le fantastique tout en nuance, avec son côté envoutant et surnaturel…


Dagon (2001) (trailer)
envoyé par luchagringo. – L'actualité du moment en vidéo.


Commentaire sur “La plage sanglante – Dagon

  • Un Konu

    tiens interessant, alors que je suis en plein dans ma periode Lovecraft, voila que je découvre un des quelques films sur le theme du mythe
    (je te conseille Necronomicon pour ta collection de film de serie B)

Les commentaires sont fermés.