Histoire de l’écologie politique en Limousin depuis 1989


Voilà enfin la suite du précédent article qui résumait l’histoire de l’écologie politique en Limousin de 1970 à 1989.

Basé sur un texte publié dans le journal “Limousin Ecologie” cet article retrace la période 1989 >

il sera également peu à peu complété et amendé/corrigé, après publication et commentaires, de quelques témoignages car chacun des acteurs a certainement un regard différent sur certaines périodes…
Extrait :

 

1992 :

Génération Ecologie est crée en Haute Vienne avec Bernard Devalois, Jean Luc Guerineau et d’ex PSU dont Marco Edeline

1 Elu Vert dans le 87 (Jacques Lamaud) 6,36 %

1 Elu Vert dans le 19 (Jean Claude Chataur) 7,1 %

1 Elu GE dans le 87 (Bernard Devalois) 6,51 %

(il y a donc un cumul écolo de 12,87 % en Haute Vienne en 1992 mais aucune liste Génération Ecologie en Creuse et en Corrèze :
on notera donc que le cumul ecolo de 2010 en Haute Vienne est assez similaire… et qu’il y a une relative progression en Corrèze et Creuse…)

André Humbert en Creuse n’est pas élu malgré 8,7 % 

Groupe commun Verts-GE mais relations tendus pendant 6 ans…

Aux cantonales les candidats Verts recueilleront plus de 10 % à Limoges (jusqu’à 18%) et de 4 à 8% en campagne

La même année les communistes se divisent entre ADS et PCF notamment en Haute Vienne…

 

1993 

Aux législatives un accord Verts GE permet un partage des circonscriptions…

En Haute Vienne : Josette Réjou (Verts) 9,03 % , Marcel Bayle (Verts) 9,38 % , Bernard Devalois 8,42 % , Bernard Soury 6,74 %

En Corrèze : Alain Colladant (Verts) 3,2 % , Anne Marie Beneix (Verts) 3,3% , Jean Pierre Massias 5,5 %

En Creuse : Jean Bernard Damiens (Verts) : 3,9 %  , Olivier Warin 4,5 %

 

1994 :

Nouvelles divisions une antenne du MEI est crée en Haute Vienne…
mais des dissidents de Génération Ecologie (notamment représentés par Hélène Mouty) rejoignent Les Verts

Aux Européennes les candidats locaux sont Josette Réjou, Jean Bernard Damiens et Nicole Boisseau

Aux cantonales les résultats sont moins bons avec 6 à 8 % sur Limoges et 3 à 6 % en campagne

 

1995 :

Nouvelles divisions où chacun aura une expérience différente sur l’épisode des municipales…

Selon le journal “Limousin Ecologie” :

Les Verts font liste communes avec le PS et le PCF  (ils obtiennent comme à Guéret 4 élus à Limoges sur la même stratégie) 

Bernard Devalois (Génération Ecologie) monte une liste “Osons” Limoges (2,7 %)

Des dissidents des Verts montent une liste écologiste avec Josette Réjou (2,6 %) 

 

La division entre de futurs anciens verts et verts que l’on retrouvera pendant + de 10 ans semble donc bien dater de cette période…
En effet en 2001 ceux qui avaient été élu en 1995 n’acceptent pas la stratégie d’autonomie et font à leur tour dissidence…

 

1997 :

Aux législatives Les Verts présents 4 candidats dont 2 soutenus par CES (dissidents de GE et militants de gauche)

Aline Biardeaud 3,98 % Jean Daniel 3,33 % Philippe Maréchal 3,69 % Jean Voeltzel 2,7%

Le MEI de son côté présente 4 candidats (réalisant 0,87 à 1,74%)

GE en présente 2 réalisant 1,39 et 1,71 %

On notera que le cumul écolo en Haute Vienne tourne autour des 5 voir 6 % selon les circonscriptions…

En Corrèze Jacqueline Caplat 4% et Philippe Bernis 4,4% tandis que François Hollande soutenu par les Verts fait 34,4%

En Creuse Fabienne Delpeut 3,9 et Jean Michel Peyraud 3,1 %

 

1998 :

Pour les élections régionales une (courte) majorité des Verts se prononce pour l’alliance avec le PS dès le premier tour…

Le MEI présente une liste en Haute Vienne réalisant 2,6% tandis qu’en Corrèze une liste pseudo écolo obtient 2,45 %

Avec cette stratégie les Verts obtiennent seulement 2 élus (1 en Haute Vienne et 1 en Corrèze)

Aux cantonales les résultats sont mitigés et plutôt médiocres en milieu rural : 7 à 9,5 % sur Limoges , en Creuse/Corrèze les résultats dépassent les 5 % sur les cantons urbains…

Une liste Alternative Citoenne (menée par le président de Corrèze Environnement) obtient 2,45 %

 

 

La suite n’est pas écrit dans ce numéro de Limousin Ecologie…
mais on peut noter qu’il conviendrait de parler des élections européennes de 1999 puis des élections municipales de 2001 ainsi que des années qui suivirent… 

 

RETOUR SUR 1989

Un article du 6 Février 1992 (de Jean Michel Thénard) dans Libération était consacré aux résultats des écologistes aux municipales de 1989 à Limoges… L’occasion d’y revenir très prochainement…

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *