6 réponses sur “Grenelle : intervention de François de Rugy”

  1. @ david et metallah concernant REVER

    Cyril Barde, je ne connais pas mais Rever je connais et je peux vous en parler.
    Il s’agit d’un groupuscule créé par un mégalo exclu du MJS pour des raisons attaquables en justice. Le président en question, qui ne fait rien d’autre que de la politique du haut de ses 20 ans (sans bac, sans études) et a brillamment échoué lorsqu’il a tenté une OPA sur une fédé MJS lorsqu’il y était encore. Dans le Bureau National, 5 personnes (en gros tous leurs adhérents…) avec 3 jurassiens, 1 parisiano-breton frustré et donc ce Cyril Barde inconnu au bataillon dont le seul lien avec le président de ce truc est le Conseil Régional des Jeunes.
    Rever devait être un groupe politique interne au MJS. Il n’y a recruté que 3 personnes. Voyant que cela n’avait aucun avenir, il élargit en tentant d’en faire une organisation à part. Visiblement, il y a recruté 1 pigeon. Ca me rappelle vaguement Ségosphère à la différence que Ségosphère était soutenu par Royal en personne. Mais par contre, qui entend encore parler de Ségobulle ? Personne. Rever n’est soutenu par personne et on peut lui prédir le même avenir…
    Il existe des organisations politiques de jeunesse à gauche, il nous faut travailler à une plate-forme commune, avec des gens structurés politiquement (j’entends MJS-JC-Jeunes Verts-JRG)…
    La SGA de Rever a démissionné de sa responsabilité de groupe au MJS (groupe où elle n’a recruté personne) car elle passait en Terminale et qu’elle « n’avait plus le temps d’assumer cette responsabilité ». Quand on a déjà du mal à responsable de soi-même, imaginez être responsable nationale d’une pseudo-orga de 5 personnes ! Quant au trésorier, dont le père est aux Verts, il a été adhérent au MJS (il est parti tout seul) mais il est de droite (il a dû comprendre que la droite et le MJS n’étaient pas compatibles).
    M’enfin, ça fait rigoler 5 minutes ce truc, et après on passe à autre chose.

    Jeunes Verts, MJS, JC, JRG, nous avons la gauche à relever. C’est quelque chose de sérieux pour notre génération. Par ailleurs, Cyril Barde mérite certainement mieux que ça. Il est encore temps de corriger le tir avant d’être définitivement perdu dans la nature.

  2. Arno : je n’ai aucun avis ni aucun à priori sur REVER
    surtout en ce moment quand on connait les soucis actuels au niveau des MJS 😉
    je ne jugerai donc pas à partir des éléments que tu apportes

    je relève tout de même quelques points : avec des gens structurés politiquement (j’entends MJS-JC-Jeunes Verts-JRG)…

    je n’aime pas trop la chose présentée ainsi : cela ne ressemble que trop aux erreurs de la gauche de la gauche au cours de l’année 2007 : des « travaux » entre « structures »
    laissons les structures (et ceux qui « tiennent » ces structures) faire entre elle

    un peu comme si Utopia était également à jeter…

  3. Non, Utopia n’est pas également à jeter et il est même fort dommageable que ce groupe politique n’existe plus. J’ai beaucoup d’estime pour Franck Pupunat. Le seul espace politique occupé à la fin était celui des 32h et de la société du temps libéré, thèmes relayés par d’autres aujourd’hui parmis d’autres choses.
    Tu parles des soucis actuels au MJS ? Il y a un Congrès, de rassemblement, qui va avoir lieu dans 3 semaines et je peux t’assurer que tout se passe bien.
    Les jeunes engagés au MJS portent dans le cadre de ce Congrès un message d’unité et de rassemblement pour l’ensemble de la famille socialiste. C’est la 2ème fois depuis la création du MJS autonome que nous nous rassemblons de la sorte (la 1ère au lendemain d’une défaite puisque la dernière fois était en 2001, à 5 mois de la présidentielle).
    Au-delà de ça, le MJS a réuni l’ensemble des forces de gauche de la LCR aux radicaux lors de l’université d’été de La Rochelle. Je pense qu’il s’agit de la bonne voie pour créer une plate-forme commune de la jeune gauche. Quand je disais « structuré politiquement », j’entendais que Rever ne l’est pas ou l’est autour d’une personne peu fréquentable. Les orgas ont à rassembler et les orgas ont à travailler ensemble (à tous les niveaux, tant local que national)

  4. tout se passera bien (je l’espère) après le Congrès, mais actuellement dans plusieurs fédérations il y a des dents acérés et c’est loin d’être calme…

    oui je sais bien, tout le monde se rassemble, tout le monde s’invite, … tout est beau dans le meilleur des mondes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.