Gauche Pot Pourri Vs Ecologie Politique

J’hésitais entre deux sujets puis finalement je vais faire un mix afin d’opposer une gauche qui se cherche (autant au parti socialiste, l’ancienne gauche plurielle, que chez ceux de la gauche de la gauche alternative) et une gauche plus moderne et particulièrement celle de l’écologie politique. Ce week end avait lieu une réunion qui aurait pu être qualifié d’historique par certaines personnes présentes mais qui n’a absolument pas été médiatisé : hulot, cap21 et Verts se cherchant mutuellement… Dans un autre coin, j’écoutai Jospin, Montebourg et d’autres socialistes tourner en rond autour de l’ex gauche plurielle et le futur de leur parti…

Les vidéos étant diffusées certainement en fin de semaine je n’ai pu que me fier à quelques articles trouvés sur internet et à l’enthousiasme de Nicolas Voisin. Je pense notamment à ces articles ci après :
http://www.nuesblog.com/?314/La-politique-de-demain=
http://lemondecitoyen.com/2006/09/08/verts-de-rage
Aucune médiatisation de l’évènement et pourtant il semble historique (tout ayant commencé par l’entrée en jeu de Nicolas Hulot puis le rdv à Coutances à l’université d’été des verts). Nicolas Hulot, Dominique Voynet, Corinne Lepage, une fois de plus ensemble. Chacun y allant de ses propos, s’affirmant, se positionnant : écologie sera la principale mouvance politique d’ici 20 à 30 ans…
Nicolas Hulot se positionnant finalement pour une sortie en 20-30 ans du nucléaire (ça tombe bien les méchants écolos que sont verts ou sortir du nucléaire parlent de la même chose !)
Ce même Nicolas qui on le sent bien utilise la tactique : je vous dirai quand j’irai, tactique propre à Jospin ou Bové et qui permet de bénéficier de la sympathie des médias… Parions ici qu’il n’ira pas et qu’il utilisera son poids utilement en pressant les autres partis à se positionner et en soutenant ceux qu’il estimera les meilleurs (il l’a dit déjà plusieurs fois : Verts et Cap21)
Un moment historique ? Une future entente sans fusion ? Tout semble à présent possible ! Et pour ma part je me positionne : oui à une plateforme commune et à un mini programme commun, sans fusion ni en allant plus loin ! Chacun séduira ensuite ses électeurs ! Non à une candidature commune ! Pas de Hulot, pas de Voynet, pas de Lepage tout(e) seul(e) mais deux candidates qui pourront séduire à droite ou à gauche.
Plaçons l’écologie politique au centre du débat. Je l’avais dis plusieurs fois lorsque je me suis retrouvé séduit par Cecile Duflot pour la campagne interne des Verts. Ne nous déchirons pas ! Cherchons nos points communs sans pour autant ignorer nos différences (bien vu Dominique Voynet) il ne faut pas tomber dans le même vice que la gauche plurielle qui refusait de voir ses différences…
Mais ce qu’il faut (et je l’ai dis dans d’autres commentaires ailleurs) c’est un projet de société. Il ne faut plus non plus chercher la pureté écologique ! Nous avons besoin de tout le monde ! Arretons de nous chamailler pour des détails, discutons, débattons oui mais ne nous crachons pas à la figure, ne nous séparons pas sur des « détails ». Ne cherchons pas une pureté écologique qui n’existe pas. Il n’y a pas une écologie pure ! et d’autres…

Je dis cela parce que chere Corinne Lepage mais aussi chers amis plutôt à la gauche des Verts (…) il faudrait arreter de vouloir faire du centrisme écolo ou du communisme écolo. Arretons d’importer d’ailleurs des idées et de nous chamailler. Ce qui nous manque, mais pourtant nous ne sommes pas pas si loin, c’est ce projet de société. Alors arretons de nous refugier dans notre forteresse, qu’elle soit centriste écolo, ou à gauche. C’est tous ensemble que nous devrons certainement travailler ! Et pour cela il va falloir arreter de vouloir absolument une pureté idéologique et de se refugier derrière certains thèmes (on pensera notamment à nos divisions sur la laicité ou sur l’économie…)

J’ai finalement été un peu long mais passons à quelques notes sur ce que je nommerai la gauche pot pourri. Cette gauche qui se cherche.
Que ça soit la gauche, à la gauche de la gauche, où Bové, Besancenot, Autain (dont vous entendrez prochainement parler), Buffet et bien d’autres se cherchent mais ont bien du mal à accorder leurs violons.
Que ça soit au PS : les Jospin, les Montebourg, la Segolène, … Mais également les Delors et Rocard cherchant vers le centre droit…
L’idée de l’article met venu en lisant ce que disait Montebourg sur Segolène : « L’ordre juste qui est un concept que Ségolène Royal a injecté dans le débat public (…), c’est un thème que Jean-Pierre Chevènement avait pris à son compte », a-t-il observé. « L’excellence environnementale et la question de la fin du pétrole, c’est un point qui parle là aussi à des gens qui ont soutenu Dominique Voynet ou Nicolas Hulot », a-t-il constaté, sans oublier « les radicaux de Christiane Taubira », sensibles à la question de « la révolution démocratique » et de la réforme des institutions.
Mais en meme temps le concept de gauche plurielle sur certains points n’était il pas foireux ?
En effet comment arriver à faire entendre un Chevenement très républicain, très ordre juste… et un Vert plus souple dira t’on ?
Comment faire entendre une gauche des fois conservatrices, nostalgique ? et une gauche plus moderne ? (ça marche pour plein de points)
Comment faire entendre une gauche lié au productivisme et la croissance et une gauche cherchant autrechose ?
Ne prends t’on pas le risque de voir une nouvelle gauche plurielle mais Pot pourri ? plein de bonnes choses mais aucune réelle harmonie, projet d’avenir commun ?
En effet comment arriver à faire une gauche cohérente si la gauche devient l’ajout de plusieurs bonnes idées. Mais que dans le même temps il y a manque de projet d’avenir, manque de cohérence, et surtout réelles oppositions sur plein d’autres points.
Car il ne s’agit pas de contenter chacun. En effet la gauche plurielle a eu un défaut c’est de vouloir faire plaisir à tout les représentants. Mais en faisant plaisir à un, on se met à dos un autre. Voilà le défaut de la gauche plurielle façon pot pourri. Voilà la crainte que j’ai pour l’avenir de la gauche mais également l’avenir du PS plus spécialement…
D’ailleurs vous pourrez constater, et avouer, que le projet du PS dans sa dernière version est un peu cela, un projet qui cherche à faire plaisir à un tel ou un tel mais qui est peu ambitieux…
Je dis ça pour le PS mais il en serait de même du côté de Bové et ses amis. Que ne ferait on pas pour faire plaisir à ses amis communistes (je pense à la question nucléaire) et présenter ici aussi un pot pourri guère cohérent

Alors finalement ce qui reste à ces gauches (PS ou gauche de la gauche) pour se faire remarquer c’est quelques coups médiatiques…
Bové qui vient et repart, alors que cela certainement Clementine Autain la candidate unitaire de la gauche de la gauche…
Jospin qui fait le yoyo, Segolène qui énerve et amuse la galerie, alors que le duel opposera certainement Hollande à Fabius…
Reste plus qu’à Hulot de faire de même chez les écolos pour essayer de braquer le projecteur sur eux, enfin nous… Mais c’est apparement mal parti, les médias étant surement en vacances ? Dommage car il semblerait que ce projet d’avenir, même si il est encore qu’un projet, il se dessine peu à peu, bien loin des caricatures que l’on a preté aux Verts et autres écolos. Mais bon que voulez vous les médias préfèrent s’amuser du côté folklorique du cannabis et des homos sans même chercher à comprendre qu’elle est la cohérence dans tout ça… (oui je vous assure elle existe et je ferai en sorte à travers ce blog de continuer à vous expliquer pourquoi)

5 réponses sur “Gauche Pot Pourri Vs Ecologie Politique”

  1. mouarf Suny 😉 ben toi t’es nulle part, en effet je ne vais pas t’afficher comme ça sans ta permission , surtout que je n’ai pas forcément beaucoup de photos de toi 😉 Bravo que tu passes un de ces 4 sur msn qu’on se fasse des séances … et au fait c’est quand la prochaine fois que tu descends à Limoges 😉

  2. Bonjour et merci pour cet intéressant article que j’ai trouvé à partir d’un commentaire que vous avez laissé surle blog de Corinne.

    Je risque une précision : je ne crois pas que Corinne LEPAGE revendique une "idéologie" du centre ou d’ailleurs. Elle a simplement répété à maintes reprises qu’elel refusait que lécologie ou l’environnement soient confisqués par un côté ou par un autre… ce qui me semble être profondément juste et non centriste!

    Alexis

  3. Tout a fait Alexis mais il y a une différence entre ce qu’elle dit vouloir , une écologie citoyenne sans clivage dira ton et les propositions qu’elle fait… Et dans ses propositions il y a un certain « centrisme », il y a beaucoup de chose emprunté au centre. ce n’est pas pour autant une critique… La critique serait plutôt dans le fait que Corinne, mais surtout certains au sein de cap21 (rappelons honnetement que les réseaux chiraquiens y fonctionnent ou y ont fonctionné du moins historiquement), qui enferme cap21 dans une vision centriste et qui se refuserait par exemple à travailler avec l’extreme gauche ou une gauche trop à gauche dira t’on. J’ai même entendu certains préferer travailler de la droite à la gauche mais surtout pas avec les « communistes ». Ce défaut, cette critique, cette espèce de forteresse on la retrouve également chez les écolos gauche de gauche au sein des Verts (ou plus loin si on prend certains alternatifs), faire de l’écologie mais que entre soit et en refusant « l’autre ». Tu dois savoir je suis sur qu’il aurait été préférable d’avoir une politique européenne allant de la gauche communiste au centre droit mais que finalement c’est l’alliance des gros blocs PPE-PSE qui a vu le jour… Tout ça parce que les communistes refusaient de travailler avec certains trop à droite et vice versa… Tout ça pour dire que je fais al différence entre les très bonnes choses qu’elle dit à propos de briser les clivages tout ça mais que je pointe le doigt que dans ses propositions est bien cela ressemble à du centrisme écolo (meme si beaucoup de proposition sont bien et qu’il est à noter que Corinne , après avoir été proche du rpr, puis de l’udf se gauchise de plus en plus, ce qui est une bonne chose évidemment)

Les commentaires sont fermés.