Fonte des neiges et autres actualités

La contribution de la fonte des glaces à l’élévation du niveau des mers était de 0,38 mm/an (+/-0,19) entre 1961 et 1990, de 0,77 mm/an (+/-0,26) entre 1991 et 2000 et de 0,98 mm/an (+/-0,19) entre 2001 et 2004. Autrement dit, la vitesse de fonte a plus que doublé de 1961 à 2004… Partout les memes constats et on voit ici et là le temps être détraqué, encore plus cette année : extreme douceur en europe (et je vous parle meme pas de plus au nord est) , vents violents, tempetes de neige au USA… Mais sinon tout va bien… Dans le meme temps en France on attaque les petits semenciers et on protège les gros…

Après l’affaire purin d’ortie voici donc l’affaire kokopelli toujours relayé par Isabelle.
L’association Kokopelli défend, promeut, conserve les semences de variétés anciennes depuis de nombreuses années. Forte de 5500 membres, l’association Alésienne cultive, par le biais d’une douzaine de producteurs et de ses membres, plus de 2.000 variétés de fleurs, céréales et légumes anciens ; ce qui fait d’elle le plus important réservoir génétique français qui soit accessible à tous. Sur ses fonds propres, Kokopelli collecte, conserve, multiplie, les semences, héritées de 10.000 ans de sélection familiale constituant le plus ancien et peut-être un des plus précieux des patrimoines communs à l’ensemble de l’humanité.
Au mois de mars 2006, Dominique Guillet, président de l’association Kokopelli, a été relaxé par le tribunal d’Alès, du chef d’accusation : « vente de semences non inscrites ».

Suite de l’extrait :
L’état Français soutient des structures privées d’annexion du patrimoine et la justice française cautionne l’état dans ses dérives. En effet, la directive européenne 98/95 permet la création d’une liste de conservation des semences en risque d’érosion génétique. La France a transcrit cette directive, mais ne l’applique pas. En condamnant Kokopelli, l’état français exprime le dédain et le mépris avec lequel il traite la diversité génétique transmissible. La France, régulièrement sanctionnée par l’Europe pour non-respect des décisions communautaires (dernièrement encore, non transcription de la 2001-18, relative aux OGM), préfère gaspiller l’argent des contribuables en payant des pénalités, au lieu d’anticiper en favorisant la répertorisation de notre patrimoine génétique cultivé. Kokopelli assure une mission de salubrité publique. L’association devrait bénéficier, comme le prévoit le Traité de Rome et la FAO, de subsides publics.

Une réponse sur “Fonte des neiges et autres actualités”

  1. Pour la hausse de la montée des eaux, je relaie les paroles d’une copine qui avait interviewé un scientifique spécialisé sur cet aspect (je ne sais pas son nom). il disait en gros que l’effet de la hausse de la montée des eaux n’était pas du tout relayée à la hauteur des enjeux lorsque le changement climatique est abordé. Selui lui, les prévisions sont catastrophiques et il lui a conseillé de s’acheter une maison quelquepart pour elle et sa famille au cas où… Brr. C’est une question que je me pose de plus en plus : si j’arrive à acheter un jour quelquechose, ne serait-il pas bon d’investir dans une maison loin de tout avec quelques hectares ? Voir le billet de José, carnets de nuit, sur les nouveaux visages du capitalisme carnetsdenuit.typepad.com…
    Cela paraît fou d’en arriver à penser cela (avoir un refuge où on peut cultiiver au cas où) : lucidité ou paranoïa ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.