Environnement : la France mauvaise élève…

Cette semaine, semaine du développement durable et pourtant la France est loin d’être un exemple… La France multiplie les contentieux avec Bruxelles. La France « est l’État le plus condamné » pour non-respect des directives européennes en matière d’environnement… Pour sa quatrième édition, qui débutait ce lundi, la Semaine du développement durable réunit 1.400 initiatives…

Le développement durable devient donc une notion importante même si chacun essaye de la détourner… Le terme « développement durable » est apparu pour la première fois en 1987 dans le rapport Brundtland des Nations unies. Il qualifiait alors ce concept de « développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la possibilité, pour les générations à venir, de pouvoir répondre à leurs propres besoins ». Le principe avait été repris lors du Sommet de la Terre à Rio en 1992.

Dans chaque ville, dans chaque région, vous avez certainement pu constater ou non les efforts développés pendant cette semaine consacré au développement durable.
Parallèlement le gouvernement, pourtant de droite, essaye de corriger le tir, obligé car les directives européennes tardent à s’appliquer voir sont bafoués…
Villepin dit http://fr.news.yahoo.com/31052006/5/villepin-veut : vouloir le lancement d’un « plan d’action d’envergure » pour faire de l’environnement « un moteur de la croissance ».
Il dit aussi : « Nous devons nous donner les moyens de garder une longueur d’avance » : heu… mais bien sur… faudrait déjà rattraper notre retard…

http://fr.biz.yahoo.com/01062006/155/environnement en effet Bruxelles nous a condamné à plusieurs reprises : Alors qu’elle a adopté une charte de l’Environnement qu’elle a érigée au niveau constitutionnel, la France ne respecte pas ses engagements européens environnementaux et paye le prix de cette inconséquence par de lourdes amendes à Bruxelles…
Une dizaine d’affaires environnementales en cours pouvant valoir l’équivalent de 109 millions à 1,2 milliard d’euros.
Le gouvernement s’interesse à l’environnement quand il est touché au porte monnaie…

Et on finit avec le programme des jours prochains : http://www.fantasy.fr/news/actu/1337.html : Le 5 juin aura lieu la journée mondiale de l’environnement alors que du 15 au 17 juin se tiendra pour la première fois à Paris Le salon des énergies renouvelables…

4 réponses sur “Environnement : la France mauvaise élève…”

  1. Les verts ont abandonné l’écologie sur l’autel des compromissions avec le PS. Ils ont fait perdre beaucoup de temps au pays, si bien que nous sommes quasiment les plus mauvais élèves d’Europe en matière d’environnement.
    Par sectarisme. Par gauchisme. Par cette stratégie d’alliance dont on voit aujourd’hui qu’elle amène à 2 ou 3% d’intention de vote : un ECHEC, il faut le reconnaître.

    Corinne LEPAGE de son côté a pris l’option et le risque de ne conclure aucune alliance, de ne s’embarquer dans aucun mauvais compromis. Au centre de l’échiquier, elle représente l’avenir : doite et gauche ne s’opposent plus tant que ça : le clivage est ailleurs. Dans la participation démocratique, dans une économie écologiquement viable, dans la fin du carrièrisme politique et l’implication de la société civile…

    CAP 21 préfèrera n’avoir peu ou pas de candidats élus plutôt que d’y parvenir en sacrifiant l’environnement ou la santé publique… Un choix auxquels les verts n’ont jamais pu se résoudre.

  2. tu te repetes Alexis 😉 , tu reprends exactement le discours que tu as tenu sur un autre blog où je t’ai répondu je crois (c’est quoi déjà l’adresse ?) , et finalement ça ressemble fort à un discours pré digéré c’est dommage car personnellement je souhaite cette union élargi des écologistes… Il est faux de dire que les Verts n’ont rien fait, par comprimission au niveau national peu a été fait, mais rien n’aurait été fait il faut en avoir conscience, … quand au niveau local les exemples d’actions des Verts ne manquent pas je pense… et ce n’est pas fair play de ne pas les reconnaitre…

  3. Oui, excuse moi, j’ai en effet mi à peu près le même message sur 2 ou 3 blogs proches des verts… C’est aussi ubn moyen de voir les contre arguments… et la réactivité dans les débats sur la toile.

    pour te répondre : je n’ai pas écrit que les Verts n’ont rien fait. Je sais qu’une partie de leur action a porté ses fruits, et c’est bien. Mais il n’empèche qu’aujorud’hui l’écologie se retrouve marginalisée. Sur le plan politique, les VERTS représentent 2% d’intention de vote. On peut pas parler de succès.
    Sur le plan de l’action publique : sur beaucoup de grands enjeux, la France traîne les pieds : recherche et développement des énergies renouvelables, urbanisation et déplacements, protection des ressources vitales (eau, air, alimentation…) etc…

    Si la pluparty des partis "verdissent" leur programme, ce n’est que du marketing. Aucun n’est désireux d’amorcer véritablement le virage de l’économoie écologique.
    Enfin, à mon avis, le parti des "Verts" pèchent souvent par son catastrophisme. Même s’il y a souvent des raisons de s’inquiéter, l’incapacité de monter un cap ou des projets qui répondrait à ces problèmes crée une anxiété sans créer d’espoir.
    Pour moi, c’est mettre le cap sur l’économie écologique qui porte un espoir de réponse.

    Je te rejoins enfin sur un candidat unique… mais il faudrait une personalité hors des champs des partis à mon avis. Je ne vois en fait qu’un Nicolas HULOT pour relever ce défi. Malheureusement, il semble qu’il ne veuille pas se lancer…
    Sinon, qui pourrait fédérer?

  4. te te te, attention de ne pas confondre intention de votes et réalité électorale. Tout d’abord si tu suis les sondages (meme si c’est pas forcément une bonne chose) tu auras peut être remarqué qu’un Mamère est plus séduisant d’une Voynet (l’effet marée noire ?). Ainsi Mamère était monté il y a quelques mois à 10% voir 12 ce qui n’est pas rien… si à côté de ça on regarde les réalités électorales on voit bien que les Verts ces dernières années ont plutot été félicité, pas assez, mais les dernières cantonales et régionales donnent des scores relativement bons… je suis tout à fait d’accord avec toi concernant le fait que beaucoup verdisse leurs programmes par marketing et qu’il faudra voir si ils appliquent ce qu’ils disent. on peut d’ailleurs le voir actuellement puisque Sarkozy peut avoir de très bons discours d’un côté et faire tout le contraire de l’aurte… je suis tout à fait d’accord sur le catastrophisme ambiant chez beaucoup trop de Verts, d’ailleurs si tu as suivi Voynet est quand même beaucoup plus gai que notre ami Cochet… Et pour ma part je te rejoins encore une fois, ce qu’il manque surement c’est ces lignes directrices. Le but n’est pas de faire de l’environnementalisme et que de l’écologie… ni de faire tout autrechose… (les deux ont été repproché aux Verts)… Non maintenant les Verts (ou tout les écolos) doivent non plus faire un pot pourri mais plutôt faire un programme cohérent, montrer pourquoi tel ou tel point et abordé… Il ne faut plus lancer des idées dans le vent, mais plutot essayer de les coordonner et de donner une cohérence à l’ensemble… l’économie écologique ?? disons que tu fais parti de ceux qui pensent que l’économie peut être en accord avec l’écologie, une idée qu’on retrouve plutot du coté de l’aile droite des verts, et qu’on retrouve chez cap21… Je suis tout à fait d’accord avec cette idée même si je freine tout de même un peu : l’économie ne pourra pas tout régler là encore ! Ne tombant pas dans le piège de penser que l’économie si elle était écologique ira dans le bon sens… L’Etat a aussi son rôle à jouer et je pense que certains libéraux écolos vont peut être un peu trop vite en pensant que l’économie peut rimer tout le temps ave cl’éocnologie… Oui l’économie rime avec écologie, du moins l’etat doit y aider, mais ne nous arretons pas là… car Total et compagnie font très bien de l’écologie : ce sont des grands pétroliers mais à coté ce sont eux qui font dans l’eolien et dans le photovoltaique… Les laisser controler ce secteur à eux seul n’est guère mieux… un Nicolas Hulot ? oui en effet cela se pourrait mais il a été bien trop copain copain avec un Chirac faux cul à de trop nombreuses reprises… et d’ailleurs apparement lui il voudrait plutot convaincre tout les partis… Un Bové ? trop à gauche… Il faudra de toute façon lui mettre le nez dans la merde à celui là et le mettre en face de ses contradictions… A mon avis on pourrait très bien élargir les choses en allant de l’extreme gauche au centre droit, en regroupant tout les écologistes et là dire clairement : Bové, Hulot, Pocrain, …. tout les candidats éventuels chez les Verts, cap21, GE, MEI… maintenons on arrete de rigoler et on se fait une petite primaire entre écologistes…

Les commentaires sont fermés.