Ehma – David Schombert

Aujourd’hui deux artistes mais quatre albums. Je vous invite par ailleurs à écouter les autres albums composés par ceux ci.
Commençons par Ehma. Son piano et les notes qui en sortent sont électroniques et pourtant on pourrait se faire avoir devant la qualité des sonorités. Reposant, parfois mélancolique…

La plage de Blâne-est est d’ailleurs l’un de ces albums, calme, amenant la mélancolie, qui font remonter des souvenirs des fois lointains…

Passons à David Schombert. Nous écouterons deux albums : l’un plutôt électronique calme genre Jean Michel Jarre, l’autre plus électro nerveux mais ma fois très sympathique. David Schombert est un compositeur indépendant, on devine ses influences : Jarre, Vangelis, Kitaro…
Mais Schombert c’est encore plus que ça puisque nous pouvons lire sur son Cv (entre autre) : Sa musique est aussi utilisée pour un film sur le TéléThon, organisme de lutte contre les maladies génétiques. En 2002, il est choisi par le Ministère de la Culture parmi 10 autres compositeurs amateurs français utilisant les instruments électroniques pour figurer sur la compilation « Sounds of the UnderGround ». Le réalisateur américain Ishmael Hall choisit sa musique pour la bande originale d’un de ses films. Début 2004, il réalise la musique de l’exposition du peintre grec Théo Xenos à la Mairie de Paris.
Une de stars de Jamendo
On commencera avec l’album électro. ELECTRON est sacrément surprenant et attrayant même quand on n’aime pas l’électro. De l’électro Ambient aux rythmes et sonorités variés. Surprenant et bienvenue de la part de Schombert

Et on finit sur un album plus proche de Jarre et compagnie, calme et électronique…

Une réponse sur “Ehma – David Schombert”

  1. J’avais omis de dire (ou de redire) à quel point je trouve qu’Ehma fait une musique apaisante et agréable à écouter.

    Par contre, l’électro, je ne suis toujours pas cliente…

Les commentaires sont fermés.