Deux Soeurs et May

Cette semaine deux films que l’on ne pourra qualifier de “navets”. Oui je sais vous allez être déçu jusqu’à présent je vous avez présenté quelques perles… Mais là il s’agit de films à voir car pouvant rapidement être considéré comme Culte ! Deux soeurs : film coréen fantastique et bien mené. May film dramatico horrifique avec un coté tragique… Lisez donc la suite >

Commençons par Deux Soeurs. Merci à Laurent alias Phoebus et Arnaud alias Loki, deux anciens joueurs de Metallah qui l’avaient conseillé. Il s’agit à première vue et à priori d’un film de fantome asiatique mais la façon dont il est abordé est moins classique qu’habituellement. Nous suivons donc deux soeurs de retour de l’hopital qui reviennent dans leur demeure familial où leur belle mère entretient avec elles des rapports tendus. Rapidement un fantome fait son apparition…
L’ambiance pesante, la sobriété, le jeu des couleurs forment un tout qui instaure un climat très particulier… Attention le film est lent mais le réalisateur maitrise son sujet. Tellement bien que vous serez forcément surpris par les interprétations que vous en aurez et la fin pleine de surprises. On sombre d’ailleurs dans de l’horreur sur la fin. Et comme le film est très bien maitrisé graphiquement plusieurs visualisations peuvent vous amener à apprécier encore plus ce film en découvrant certains indices peuplant celui ci…
« Deux soeurs » a obtenu le grand prix 2004 de Gerardmer

Passons à May. Un film tragique et qui peut avoir un point commun avec le précédent : un graphisme maitrisé, chose très importante finalement pour un film où l’ambiance fait la différence…
May est une jeune femme. Son visage en soit n’est pas laid ni même lmagnifique. Pourtant il émane d’elle quelquechose de très particulier. Une beauté de femme enfant attachant et troublant. Séduisant. Merci Angela Bettis pour son interprétation : vous pouvez d’ailleurs retrouvé cette actrice dans un remake de Carrie et d’autres films dont certains semblent prometteur. Je m’égare mais tant qu’à faire de parler actrice vous trouverez aussi dans May la délirante et déridante Anna Faris (Scary Movie)

Mais revenons au film. May est donc une jeune femme solitaire. Atteinte d’un strabisme à l’oeil depuis sa naissance elle n’a pour une amie qu’une poupée… Mais un jour croisant un homme elle décide d’essayer de nouer des liens avec lui… Mais May (désolé) va peu à peu sombrer dans la folie car l’apprentissage de l’amour pour elle n’est pas aisé : chaque scène allant crescendo vers l’horreur (au sens gore mais aussi au sens dramatique…)

Un film sur la solitude, sur l’acceptation et le rejet, un drame psychologique et horrifique où l’on suit cette jeune femme touchante mais monstrueuse car sombrant dans la folie… Se faire accepter quand on est rejeté mais tomber peu à peu malgré tout dans un engrenage menant vers l’horreur…

Une pensée sur “Deux Soeurs et May”

  1. Pour ceux qui auraient encore des doutes: NON ce n’est pas Vanessa Paradis sur l’affiche de MAY, quant au film je m’en souviens très bien, notamment d’une bande blanche au milieu de l’écran, NON, là encore vous vous trompez. Pour revenir au film, vous vous rendrez vite compte que cette May souffre d’un terrible déséquilibre mental, mais on se demande toujours jusqu’où ira sa psychose. Vous le découvrirez si vous arrivez à aller jusqu’au bout de la bande b.. euh du film bien entendu. Une bonne analyse psychique, ou comment un être humain peut sombrer à cause de l’amour.

    2 soeurs: rien de spécial à rajouter, si vous aimez ce genre de films vous serez comblé, quant aux néophytes, le film vaut le coup d’être tenté même si il est préférable d’éviter une pause WC au milieu du film.

Les commentaires sont fermés.