Des primaires de l’écologie ? 1


Comme vous le savez déjà je suis plutôt contre la candidature de Nicolas Hulot, mais surtout je suis contre le fait de se ralier sans condition à lui. Car j’attends toujours qu’on me prouve en quoi il serait meilleur, en quoi il rassemblerait mieux (…) et surtout est ce qu’il défendrait les idées de l’écologie, est ce qu’il irait jusqu’au bout (ces remarques sont valables pour Bové). Pourtant que faire si il décide d’y aller ? Je ne le considère pas comme un adversaire (sauf si il veut jouer des coudes) donc une seule solution me semble acceptable pour que tout le monde soit tiré vers le haut (si il veut y aller) : des primaires populaires de l’écologie…

Je vous rappele au passage que cette idée de rassemblement ne date pas d’hier. Ainsi en juillet dernier un appel à un rassemblement était déjà lancé.

Par contre oui ce serait difficile d’organiser cela, de faire face à la sympathie qu’entretient Hulot avec le public (…)
Mais quand serait il réellement et concrètement dans les urnes populaires ?
Ni la gauche, ni le PS, ni les collectifs (qui se disaient populaires) n’ont organisé ce type d’élection
Si Bové, Hulot ou d’autres (Lepage, …) veulent jouer le jeu de la démocratie , alors la Seule Solution acceptable serait un vote démocratique : des primaires de l’écologie, vécu de manière populaire : tout les sympathisants étant appelés à voter… (mais difficile à organiser en aussi peu de temps, voir non réalisable “malheureusement” : d’où une certaine méfiance envers cette solution qui tend à prouver que ceux qui réclament l’union tous derrière un tel ou un tel n’ont pas voulu y penser…)

Qui Voterait ?
Pour moi tout les électeurs inscrits voulant voter (avec une participation pécuniaire ou pas ?) : je suis globalement d’accord avec le texte datant du mois de juillet…
Comme le disait Corinne Lepage il y a quelques temps déjà : Quant à la candidature unique, je n’y suis pas opposée à deux conditions, l’organisation d’un vrai débat démocratique convenablement relayé sur les médias et un accord sur les électeurs potentiels. Comme le disait Serge July à propos de nicolas Hulot, faut-il faire voter tous les téléspectateurs de TF1?
Quand ?
Nous sommes à 100 jours. Et Nicolas annonce sa décision le 22 janvier (d’ailleurs le lendemain il sera à Paris Blogue t’il)
Aussi peu de temps ne permet malheureusement pas d’organiser sérieusement des débats, à moins que… A réfléchir…
Pour qui ?
Pour moi Dominique Voynet reste la meilleure candidate, mais si d’autres candidats veulent se présenter pourquoi pas, de Bové à Hulot… En passant par des moins connus…
Ces débats pourraient même un moyen d’entendre certaines personnes peu connus… Et d’aller vers un consensus, de réfléchir à après (…) en faisant en sorte de ne pas se tirer dans les pattes… (les primaires internes chez les Verts se sont bien passées)
Pour quoi ?
Choisir le meilleur représentant bien entendu mais pas seulement. Ce serait un moyen de faire participer les citoyens. Ce serait aussi un moyen de déterminer la suite des événements : les législatives par exemple… D’arriver à s’entendre vers un programme commun… Et d’éviter de refaire les erreurs de nos “amis” anti libéraux… Il ne s’agit pas de déterminer un Gagnant unique, qui s’imposerait à tous, lors de ses primaires MAIS la composition d’une équipe, le poids relatif de chacun (…) je reprends finalement une idée que j’avais eu pour des primaires à gauche.
C’est aussi sortir par le haut des jeux des négociations entre nous : personnellement je vois mal comment Hulot, Lepage, Voynet, les Verts, cap21 pourraient avec sérieux négocier entre eux quelquechose… Pour moi seule la démocratie, et pourquoi pas la participative, permettrait d’éviter des négociations faites n’importe comment…
Ce serait alors peut être ça la refondation des Verts et de l’écologie ? La participation des citoyens à cette refondation…

Un autre avantage c’est que si il y a primaire le travail des équipes de campagne de Dominique Voynet, comme Lepage, comme d’autres, pourront servir et ne partiront pas à la poubelle…
Je vous laisse imaginer, des tracts, des sites internet (…) tout un boulot qui se prépare depuis des mois, et qui partirait en fumée parce qu’il faudrait se ralier comme ça à Hulot ?

L’avantage c’est que ni le PS ni la gauche qui se disait populaire n’ont osé faire des primaires populaires. Ainsi l’écologie serait encore une fois au coeur pendant quelques semaines, et ce serait un test grandeur nature et populaire pour vérifier quel est le candidat idéal.
Il s’agit pas que les concurrents se voient comme des adversaires.

Sans ce type de méthode, si Hulot y va, nous aurons 3 candidats, et autant de divisions, Hulot amenant une division de plus (vers qui irait bien entendu quelques verts, queqlues cap21, mei… mais les partis existant continueraient d’être là…)

Passons à quelques trucs en bref :
Je suis très déçu par ces propos où le porte parole qui tombe dans la victimisation facile et dans ne touchons pas à l’icone Hulot. Apparement il n’a pas compris que Yann parle comme un ami et non comme tout la bande de faux amis mieleux qui tournent autour de Hulot… D’ailleurs je ne retrouve pas vraiment la plume de Hulot derrière ça à moins qu’il ait pris la grosse tête ?
comme le dit So Ann : Hulot est peut être plus proche de ceux qui lui disent ce qu’ils pensent que de ceux qui lui font tout simplement la Cour!

Je reviens enfin sur l’appel des 3 députés. on est tous d’accord pour l’union
mais c’est plutot du tous derrière sans condition (et Lepage comme Voynet n’auront plus qu’à se taire, alors que leurs campagnes sont pretes à démarrer et que les moyens vont être mis : du moins pour les Verts il y a eu du boulot qui permet de faire une bonne campagne !)
là tout ce que je vois c’est surtout des Verts qui veulent pas de Voynet et qui se servent de Hulot comme d’un pretexte bien pratique…

et alors même que depuis des mois ils n’ont guère participer pour faire avancer les Verts dans les sondages (…)
c’est amusant mais finalement ceux qui veulent de Hulot c’est ceux qui ont été plutot absents pour le moment pour “aider” 🙁
c’est décevant comme attitude
et c’est étonnant venant de Jean Luc alors qu’il y a encore quelques mois la candidate d’union entre tout les écolos était selon lui Voynet…


Commentaire sur “Des primaires de l’écologie ?

  • Metallah

    Corinne a dit dans Libé qu’elle n’allait pas se ralier
    et je retrouve une partie très interessante : La stratégie de campagne de Nicolas Hulot, les reports successifs de sa décision n’ont eu pour effet ­ voulu ou non ­ que de détruire les efforts de construction et de reconstruction de l’écologie politique en visant à en discréditer ses représentants politiques et en faisant échouer les assises de l’écologie que nous voulions organiser avec les Verts et l’Alliance au moment de la réunion des experts gouvernementaux du climat (Giec), prévue à Paris à la fin du mois de février.

Les commentaires sont fermés.