Démonte moi une centrale nucléaire

Sans aller dans un obscurantisme écologique « anti-tout » le simple coût du nucléaire, sur toute sa vie, pourrait et devrait nous faire réfléchir. En effet une centrale aujourd’hui construite devra être dans 30 à 40 ans démontée. Peut on s’engager pour des coûts futurs et quel est le prix de la facture ? Le nucléaire est il l’énergie peu couteuse, peu polluante et ultra performante qu’on nous présente ?

Mais commençons par l’interview de Pierre Radanne (merci à Muab’dib pour l’information ) : ex directeur de l’ADEME et membre fondateur des Verts. L’émission Co2 mon amour de France Inter est un bijou pour ceux qui s’intéressent à l’écologie. Celle de samedi dernier avec Pierre Radanne, que l’on peut écouter en ligne , est un joyau. (attention début de l’émission 5min apres mais émission très interessante : mondialisation, écologie, …)

Passons à présent au nucléaire et à ses coûts divers et variés. Je ne reviendrai pas sur les documents que j’ai déjà fourni et qui tendent à montrer qu’on peut produire plus, créer plus d’emplois avec les renouvelables pour le même cout ! J’en ai parlé ici et surtout ici . Avec 3 Milliards (prix d’1 EPR) on peut produire et créer plus d’emplois !!

Parlons du démontage. En effet une centrale nucléaire ça se démonte !! Au bout de 30 à 40 ans une centrale est en fin de vie.
Prenons la centrale de Brennilis, dans les Monts d’Arrée (Finistère), construite en 1963 et arrêtée définitivement en 1985.
Le chantier de la centrale de Brennilis va servir de modèle pour les prochaines déconstructions des 7 réacteurs mis à l’arrêt par EDF depuis 1967. D’ici 15 à 20 ans, 30 sites nucléaires vont êtres arrêtés et progressivement démantelés.
Mais voilà le hic : la facture prévisionnelle de la déconstruction du site de Brennilis s’éleve à 460 millions d’euros !
460 millions d’euros pour démonter une centrale !
30 sites à démonter, faisons une multiplication : 13 Milliards ! (en arrondissant largement en dessous du prix réel)
Avant de penser à construire de nouvelles centrales ne devrions nous pas penser aux couts futurs ? Au prix d’un démontage ?
Recherches, subventions, cout de la construction, sécurité lors du fonctionnement, déchets à traiter et à stocker, démontage : décidement le nucléaire cout beaucoup plus cher qu’on voudrait nous faire croire… Et on nous parle d’efficacité ? Alors qu’on peut produire plus et créer plus d’emplois avec le renouvelable !

__CORRECTION : http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/communiques/affiche.php?aff=142 : Le Réseau « Sortir du nucléaire » estime que les chiffres publiés en Grande-Bretagne concernant le démantèlement des installations nucléaires doivent servir de base de calcul pour avoir enfin un ordre d’idée pour la situation française.

La Nuclear decommissionning authority (NDA) a estimé à 100 milliards d’euros le coût du démantèlement de 20 installations britanniques.
Par comparaison, il apparaît que le coût du démantèlement sera au moins 5 fois supérieur au chiffre britannique, soit la somme inouïe d’environ 500 milliards d’euros__

2 réponses sur “Démonte moi une centrale nucléaire”

  1. En ce 20ème anniversaire de Tchernobyle, c’est sûr que le sujet est bien choisi. J’ai un avis partagé sur le nucléaire; non pas sur son coût mais sur la pollution qu’il engendre, les risques… J’ai lu un livre de Charpak dans lequel il dénonçait la diabolisation de la radioactivité, sur le fait que la radioactivité existait déjà dans la nature… Alors doit-on avoir peur du nucléaire ? Sincèrement, je ne sais pas trop… En tout cas, je n’ai pas envie de payer la facture du démontage des centrales.

  2. La radioactivité existe déjà dans la nature ? wahou il est trop fort le Charpak, il a du être attentif à ses cours de physique chimie : tout est radioactif en fait, la banane par exemple l’est beaucoup, s’est un phénomène naturel de par la physique des molécules. L’uranium (mais aussi d’autres éléments) est très radioactif et je ne souhaite pas à ce Charpak d’aller en récolter avec ses jolies mains. C’est naturel donc ce n’est rien ? On en reparlera quand le monsieur au bout de quelques années aura un cancer de par l’exposition à ce phénomène naturel : que cela soit via la nature (si il est extracteur d’uranium…) ou que cela soit par des déchets… Le soleil lui aussi au naturel mais je suppose qu’il se protège la peau pour éviter certains désagréments ?

Les commentaires sont fermés.