Critique des professions de foi

J’espère que vous avez enfin reçu les professions de foi de tout les candidats. Il serait temps… Je vous propose une petite critique rapide et au fil de la lecture. J’ai les professions de foi devant moi je vais donc les prendre une à une et tenter de faire une critique sommaire…

On commence avec du lourd c’est Le Pen qui est en haut de ma pile… Simple et efficace : un gigantesque Votez Le Pen avec la photo du leader du FN (dont le nom et le logo a disparu…) . De l’autre côté une parodie de l’appel de de Gaulle du plus mauvais goût… Je ne m’attarde pas

On continue avec du beau monde. Sarkozy… J’ouvre et là je constate que le petit Nicolas veut être président. Si Si. Il le dit au moins 6 fois : je veux être le président de, je veux être le président… je veux être le président… Oui c’est bon on a compris Nicolas… On remarquera là encore l’absence du logo UMP… Je ne rentrerai pas dans les détails, mais notons qu’il fait partie des professions de foi où il parle beaucoup trop : pas envie de lire…

Laguiller : reste dans le classique. Une photo type avis de recherche un texte assez long mais pas trop. Une présentation sobre. On sent tout de même que c’est sa dernière élection…

Nihous de CPNT : ah lui au moins il affiche la couleur. Evidemment pas mon préféré électoralement. Mais un papelar pas trop mal fichu. Pas trop long, bien découpé, lisible, des propositions phare… Bon par contre si on rentre dans le détail pas mal de conneries : notamment le « limiter le cumul des mandats… » suivi d’un « obliger les parlementaires à avoir un mandat local » pour soit disant garder un contact quotidien (sauf que dans la pratique certains délèguent et donc soit ils sont surtout maire ou surtout député, et du coup une des 2 fonctions passent un peu à la trappe… trop souvent)

On passe à De Villiers : ni trop long ni trop court, il fait plutôt bien le tour, et gros point positif il parle de « ses » actes : c’est super important de parler du concret… On notera également la présence des soutiens (c’est pas mal ça aussi). Bien entendu je rentre pas dans le détail de ce qu’il dit…

Segolène Royal : dans un premier temps on peut être choqué par la photo qui a été choisie, et par l’apparente absence du logo socialiste (en fait on finit par le trouver avec d’autres ) . Pas trop long, plutôt pas mal fichu, ça reste du Ségolène, faut aimer .

Passons à Dominique Voynet : un texte pas mal, le slogan, les soutiens (dont la « présence » de Nicolas Hulot), et grosse partie : le programme décliné de la façon la plus précise (c’est d’ailleurs la profession de foi où le programme est le plus précis et « long » : c’est certainement même « trop » long même si c’était plutôt bien découpé, mais écrit un peu petit je me demande si tout le monde lira…) : je regrette finalement un peu ce trop plein de programme et l’absence d’exemple de réalisation concrète sur le terrain par les Verts même si il est vrai c’est une présidentielle (même si on revient sur les réalisations de Dominique dans un petit texte)

Gerard Schivardi nous propose de lire le journal… C’est long c’est long… d’ailleurs ça me fait penser à son affiche…

Buffet fait comme d’autres cités plus haut elle cache le PCF. La PDF (profession de foi) est pas si mal fichue, découpée originalement avec des pourquoi il faut battre la droite, des propositions (mais pas trop) et du texte… Elle ne refait pas l’erreur de Hue en 2002 qui avait cité trop longuement un programme (programme qui n’était pas si mal après relecture d’ailleurs…)

Bayrou cache quand à lui l’UDF, et même d’une façon surprenante, dans le texte nous offre la copie d’un Chirac de 95 (la fracture sociale) mais en pire : on pourrait presque croire que Bayrou est de gauche (voir socialiste) . On y croirait… On voit même pas qu’il est de droite… Mais un gros défaut : les 18 points déclinés sous la forme du « Je » , je veux ceci, je ferai cela, je, je, je… mince François se transforme en Nicolas il faut dire que le petit Nicolas étant parti vers la droite il y a un sacré espace à prendre hehe…

Bové fait dans le jaune, bleu et rouge et finalement nous offre une PDF pas si mal fichu… ça reste très classique, et très Bové (avec les 125 propositions trop pot pourri des collectifs) mais finalement il rentre rapidement dans le vif avec la déclinaison des propositions. Simple et efficace

On finit avec Besancenot qui fait dans l’humour de facteur : le facteur sonne toujours deux fois… mouai… Suis alors un long texte (trop long surement même) où on y mêle quelques propositions. Pas sûr qu’on les lira…

2 réponses sur “Critique des professions de foi”

  1. Pour ma part je me suis attaché à regarder qui parlait écologie et environnement et le mettait en avant et qui n’en parlait que peu (ou pas du tout).
    Regardez bien… ça mérite le détour…

  2. a la simple lecture des PDF, ma préférée est… Dominique ! la plus colorée, la plus variée, celle ou il y a plus de photo.. décidement… je crois savoir pour qui je vais voter !!

Les commentaires sont fermés.