Comparaison Motions Verts et autres histoires

Dans la suite logique du précédent article sur la présentation des 6 motions chez les Verts je me suis amusé à rentrer dans les détails tout en restant simple et parfois proche de la caricature. Ainsi au milieu du flot on peut rapidement déceler des différences entre les 6 motions, approfondissant ce qui avait déjà été remarqué précédemment.

* Point Majeur :

ADEP : Ecologiser la Gauche de la Gauche , altermondialiste, populaire… Proche avec l’Appel de Politis
Plus proche de Bové que de Hulot

RECV : rassembler les écologistes et réussir les Européennes . “Une fête du Tournesol”…
Proche de Dany, Mamère, …

UEUS : “il est mortifère pour les Verts de rendre “socialo compatibles” les programmes et les stratégies. Il faut cultiver nos spécificités et exister pleinement en tant qu’écologiste.
Plus proche des associatifs écolos que de Bové

UNIR : Congrès de l’union des écologistes fin 2009 suite à une AG des Verts déterminant la volonté majoritaire concernant l’avenir des Verts (se dissoudre…)
EEA : Une autonomie contractuelle (les verts sortiraient des exécutifs si ces accords n’étaient pas respectés).
(EEA est moins dur que UEUS concernant la gauche, et plus “exigeant” envers les écologistes non verts pouvant constituer des alliés)

OAI : créer la surprise en 2009… puis 2012… une majorité à gauche transformée par l’écologie. Ecologiser “La Gauche”.  Possibilité d’une primaire (à gauche) ouverte aux citoyens…
Refonder une gauche transformée par l’écologie…

* Les Européennes :

ADEP : un levier de la transformation des Verts, du rassemblement de la famille ecologiste anti libérale

RECV : Les Verts seront les garants de la cohérence du projet…
Dès fin 2008 “nous rassembler” dans les groupes locaux… Puis 1er trimestre 2009 assises nationales des écologistes pour valider programme et listes…

UNIR : construire une nouvelle force politique, dépassant les Verts… (réussir le congrès puis réussir les européennes)

EEA : Les Verts seront acteurs de la dynamique des comités locaux de campagne. L’élan crée par les prochaines échances se poursuivra donc apres les européennes pour travailler à l’élaboration d’un projet commun de long terme.

OAI : réussir les européennes…

* Le futur des Verts :

ADEP : Initier (pendant la campagne “européennes”) des Assises de l’écologie et de la transformation sociale

RECV : renforcer la place des sympathisants. Dès 2009 : une Fondation apportant savoir et expertise…
Au lendemain des Européennes : assemblée générale constituante d’une nouvelle force au sein la laquelle les Certs devront confirmer leur engagement et leur force

UEUS : création d’un “Think Tank” . Assises de l’écologie politique

UNIR : Congrès de l’union des écologistes fin 2009 suite à une AG des Verts déterminant la volonté majoritaire concernant l’avenir des Verts (se dissoudre…)

EEA : dans l’élan des européennes, les Assies de l’écologie seront un processus à la fois national et local qui s’inscrira dans la durée…
Après juin 2009 une confédération ou parlement pérenne de l’écologie doit être institué avec les défenseurs de l’environnement, les décroissants (…) pour prolonger la reflexion et l’action…
(Des signataires EEA mais pas seulement : ADEP, RECV… sont signataires d’un texte “Réussir la transcroissance des Verts en parti de l’écologie politique…” )
On parle ici aussi d’une Fondation (comme dans la majorité des motions)

OAI : Convention de l’écologie politique pour confirmer une coopération durable avec les réseaux associatifs, civiques, intellectuels. Puis constituer des Parlements régionaux de l’écologie pour réunir les acteurs.
Revivifier et élargir la Fondation Réné Dumont

* Les Régionales :

ADEP : CNIR élargi étant donné l’incertitude devant le mode de scrutin…

RECV : poursuivre la dynamique des Européennes pour être en position de force…

UEUS : listes autonomes

UNIR : listes autonomes dans la dynamique de l’union des écologistes… Position à confirmer le moment venu en fonction du mode de scrutin et suivant les résultats précédents…

EEA : listes autonomes , dans la suite des européennes…

OAI : (et cantonales) stratégies arretés par les adhérents dans chaque régiion au vu des bilans des équipes élues en 2004, des résultats aux européennes et du mode de scrutin…

* Les Législatives 

ADEP : AG extraordinaire étant donné les incertitudes sur le contexte…

RECV : Ne pas répéter les erreurs de 2007. Priorité à la création d’un groupe écologiste conséquent sans renversement d’alliance.

UEUS : n’en parlent pas, mais dans un paragraphe dit “présence autonome aux élections et capacité à conclure des contrats aptes à changer les politiques publiques… à sortir des exécutifs lorsque l’alliance n’est pas tenable…”

UNIR : rien ?

EEA : Les Verts prendront leurs responsabilités pour contribuer à la défaite de la droite en 2012, mais la radicalité ne se satisfera pas d’un accord automatique… Travailleront à une présence forte des Verts et de leurs alliés de l’écologie.

OAI : pour réussir l’alternance en 2012, débats publics avec les partenaires, après les européennes… Dans le but de mettre l’écologie au coeur d’un projet commun de gouvernement. Construire une alliance gagnante pour les législatives et les présidentielles…

* Les Présidentielles 

ADEP : AG extraordinaire étant donné les incertitudes sur le contexte…

RECV : présence éventuelle d’un candidat écolo préparé par la direction nationale. En fonction des résultats électoraux et suivant l’accord législatif…

UEUS : création d’une dynamique écologiste du rassemblement (les militants s’exprimant dans des Assemblées Générales Stratégiques)

UNIR : préparer dans le cadre du rassemblement des écolos, les conditions d’une candidature de l’écologie…

EEA : le rassemblement… prépare… la possibilité d’une candidature de l’écologie

OAI : idem que législatives, débats avec les partenaires,… pour réussir l’alternance en 2012… Et possibilité de Primaires Ouvertes aux citoyens…

On le voit les possibilités de majorité sont multiples tout comme les points de convergence…
Ainsi si l’autonomie contractuelle est un point important , le coeur d’une majorité serait naturellement EEA-UEUS + éventuellement ADEP (favorable à plus d’ouverture à la gauche de la gauche) . La relation avec le PS ou d’autres à gauche serait également un point pouvant cliver.

Si le clivage se situait sur les Européennes nous aurions d’un côté les plus favorables “RECV-UEUS-UNIR” (avec chacun leur spécificité notamment dans jusqu’où dans l’ouverture) , les moins favorables ADEP-OAI (plus favorable à l’écologisation des différentes gauches) , et EEA tentant de maitriser les ardeurs d’ouvertures (et de grand n’importe quoi parfois) des uns et des autres pour amener des européennes cohérentes tout en rassurant tout le monde…

L’avenir des Verts pourrait aussi être un point où il y a clivage : dissolution, transcroissance, écologisation de certaines gauches, …
La future majorité sera à priori élue pour 3 ans. Ce qui nous amène directement en veille de présidentielle. Les succès ou non de cette majorité seront déterminantes pour les choix faits en 2011 et donc pour 2012 : européennes, cantonales, régionales, capacité à se rénover…

Mais d’autres textes seront également débattus dimanche prochain, parmi ces textes , je vous invite notamment à lire “Pour une fête du tournesol avec tous les écologistes !” , “Charte entre les Verts et les Jeunes Verts” , Réussir la transcroissance des Verts en parti de l’écologie politique…

Un dernier mot ? :

J’ai signé et je voterai EEA considérant que des membres notoires de ma tendance ont bravé les tempêtes internes, et ont fait en sorte que la majorité des choix démocratiques au sein du parti soit respecté. C’est pour moi la seule motion qui arrive à trouver l’équilibre nécessaire entre autonomie, besoin d’ouverture, respect de la démocratie interne et dont la plupart des membres ne cherche pas à jouer “en externe” “contre les verts” . Bien entendu un défaut vient immédiatement chez beaucoup d’entre nous, moi y compris, un manque d’ouverture (façon gardien du temple vert) et un scepticisme envers les stratégies trop ouvertes…
Toutefois pour moi je pense que EEA est la motion la plus capable à rassembler les Verts, à condition de respecter nos différences, nos diversités (en terme de stratégie) et que chacun y met du sien…
Je pense également que la majorité des militants, et signataires des motions, sont sincères dans leurs stratégies propres, intimement convaincu qu’elle est la meilleure pour les Verts comme pour l’écologie… et je pense même que EEA est la motion la plus capable à rassembler (en fixant des règles !) le “bon” de tous…
Du bon j’en trouve partout :
ADEP : qui veut écologiser la Gauche de la Gauche, travailler avec les syndicats, les mouvements sociaux… Dont certains membres ont pu préféré Bové aux Verts… Mais dont je ne partage pas les “pratiques” (jouer en externe, …) et les “antilibéraux” ont montré leur limite (plus rouge que vert, malgré la présence d’écolos) (Oui les Verts pourraient être le coeur de ce type d’union mais c’est peu réaliste…)
RECV : trés enthousiasme pour les Européennes (trop parfois), cherchant des modes de rénovation sans brusquer chacun…
UNIR : heu… , humour : en fait je ne vois pas trop 😉 , rénover les Verts (voir les dissoudre ?) même si je ne partage pas les pratiques
UEUS : dont des membres ont été parmi les “premiers” à souhaiter et soutenir une union large des écologistes, trop large, trop tôt et peu réaliste parfois (car il fallait que Bové comme Hulot, comme d’autres évoluent politiquement de leurs côtés) . Volontiers autonomiste et critique envers la gauche productiviste, fier d’être écolo mais peut être pour certains trop “environnementalistes” parfois (reste de Ni Ni voir Et Et)
OAI : qui veut écologiser la Gauche (et notamment le PS) , Oui les Verts pourraient être au coeur de tout ça, mais c’est peu réaliste…

Je suis volontier caricatural mais c’est un peu l’idée… Du “bon”que je trie et qui pourrait constituer un pot pourri de ce qu’il faut garder dans notre diversité… Connaissant peu à peu les rouages verts, quelques personnalités, les pratiques, les poids, notre image en externe (comme en interne auprès des militants ne votant pas) , je souhaite bien entendu une motion EEA arrivant en tête, et je souhaite bon courage à tout mes camarades…

Une pensée sur “Comparaison Motions Verts et autres histoires”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *