Bilan des régionales 2015

La droite gagne donc 7 régions… Démontrant au passage que les triangulaires ne sont pas obligatoirement favorables au PS…
Une victoire qui n’en est pas une… Pas celle espérée par eux en tout cas… quand le PS a appelé à voter pour la droite dans 3 régions au 2nd tour…

On pourrait même dire qu’en réalité il y a :
4 régions UMP UDI Modem
3 régions UMP+UDI Modem + PS + autres (mais sans élus de gauches)
3 régions PS et alliés
2 régions PS

A gauche

Le PS et ses alliés de 2nd tour ne gagne donc (ou plutôt conservent) que 5 régions.

* Le PS sauve donc les meubles même si comme déjà dis il disparait de 2 nouvelles régions.
Mis à part en Bretagne (où il a fait sans EELV) et en Bourgogne Franche Comté (où EELV comme FdG ont été éliminé dès le 1er tour il devra composer avec ses alliés de 2nd tour

* Le FDG est en réalité une des forces les plus affaiblies lors de ces régionales. Ses % et le retrait du PS (empechant toute fusion) l’avaient déjà fait disparaitre de nombreuses régions
Au 2nd tour 3 des 4 régions où il avait fusionné avec le PS et EELV au 2nd tour ont été gagné par la droite. Il y obtiendra donc très peu d’élus… et aucune responsabilité…
Seule le Languedoc Roussillon Midi Pyrénées peut lui permettre d’accéder à un exécutif régional…
Tout un symbole c’est la région où l’alliance EELV FDG a le mieux marché cette année.

* Pour EELV les choses sont un peu meilleurs mais le recul par rapport à 2010 est important… et accentué par le recul du PS…
il obtient peu d’élus là où la droite gagne (mais où il était encore présent) et sauve les meubles grâce à 3 des 5 régions conservé par le PS au 2nd tour :
Languedoc Roussillon Midi Pyrénées bien entendu…
Centre Val de Loire
et Aquitaine Poitou Charente Limousin
où ses élus devraient accéder à l’exécutif régional

Les élus régionaux FdG seront donc concentrés sur la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées
EELV sauve un peu plus les meubles. Grace à cette région là encore… mais aussi Centre Val de Loire et Aquitaine Poitou Charente Limousin
Ailleurs bien peu d’élus… et tous dans l’opposition…
Tout est dis je pense…
Et tout à construire et reconstruire…

 

Rappels sur le premier tour : 

Elimination du PS :
Le PS suite à ses résultats annonce donc son retrait dans plusieurs régions… et n’y aura aucun élu…
A noter que parfois d’autres (je pense à DLF) pourraient très bien y obtenir des élus en cas de fusion à droite ou à l’extreme droite…
Retrait déjà acté en Nord-Pas-de-Calais – Picardie et PACA… et souhaité en Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine

 

Elimination du Fdg 
(ce qui doit amener celui ci à réfléchir sur ces stratégies dans ces régions… commentaire similaire à venir pour EELV comme le PS)
Dès le 1er tour :
Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine
Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes
Bourgogne – Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Pays de la Loire
Et élimination partout où il n’y aura pas de fusion au 2nd tour…
Bien entendu NPDC Picardie… et PACA… le FdG peut encore avoir probablement des élus en Normandie, Rhone Alpes Auvergne, Ile de France et Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées avec des stratégies très différentes au 1er tour

 

Elimination de EELV
Dès le 1er tour :
Bourgogne – Franche-Comté
Nord-Pas-de-Calais – Picardie
Et élimination partout où il n’y aura pas de fusion au 2nd tour…

 

Et avec le recul se dire que le Fdg aurait du chercher à partir “avec” et “derrière” EELV en Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine / Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes / Bretagne / Centre-Val de Loire / Pays de la Loire /
et que EELV aurait du faire de même en Bourgogne – Franche-Comté et NPDC-Picardie
La région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées va être tout un symbole pour la suite, du moins il faut l’espérer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *