Bern et autres questions médiatiques

Décidement les médias, du moins certains médias, sont ma tête de turc du moment. Tout récemment je faisais un petit coup de gueule à Guy Carlier et je parlais également du rapport entre petits partis et médias . Mais cela va malheureusement bien plus loin que les conflits entre politiques et médias. Puisqu’apprement certains juges médiatiques ont décidé de ranger les humains dans des cases. Zara Whites est une ex star du X (le porno tout ça…) et alors qu’elle était invitée pour présenter http://www.petafrance.com/ et défendre la cause animale, monsieur Bern n’a pas voulu d’elle sur son plateau. Une ex star du Porno ne doit parlé que de Porno apparement…

J’ai découvert Zara Whites par hasard. Non je ne faisais pas de recherche sur ses ex activités pornographiques, j’avais tout simplement fais une recherche écolo. Car Zara Whites est écolo. Tout particulièrement sensible à la cause animale elle est également végétarienne et nous parle sur son blog de nombreux sujets d’écologie avec beaucoup de sensibilité.
Elle ne fait donc plus dans le Porno. Mais ça certains ne l’ont apparement pas compris.
Déjà à la sortie de son bouquin Bern n’avait pas voulu d’elle, et d’autres étaient plus interessés par son passé « sulfureux » « choc » « sexy » (?) que par sa vie présente où elle vit sa vie de femme (et de mère) et milite dans différents combats écologistes.
Et quand Zara Whites devait venir afin de présenter Peta France, l’ami Bern n’a pas voulu d’elle sur le plateau.
Certains se donnent le droit de penser à la place des téléspectateurs et des lecteurs. D’imaginer ce qu’ils souhaitent voir ou entendre. Et quand la personne ne répond pas comme ils le voudraient eux, ils censurent (…)

Eve Angeli avait déjà eu l’occasion de s’énerver très justement sur ce sujet : Quand je suis montée à Paris pour enregistrer l’émission ON A TOUT ESSAYE sur france 2 je m’attendais à ce que le débat pour les animaux soit malheureusement , encore une fois , tourné en dérision par certains chroniqueurs . Mais à ma grande surprise les attaques ont bel et bien fusé sur le plateau mais pas de la personne à laquelle je m’attendais…
Pour info Eve Angeli a sorti un calendrier sexy pour soutenir Peta ( qui oeuvre contre la maltraitance des animaux )…

Dans un autre registre, qui rejoint finalement un précédent article; Les Sans Culotte 85 ont quand à eux remarqué ce même problème en reprenant l’exemple de Dominique Voynet :

Puis viennent les tant attendues questions de fond. « Pouvons-nous savoir ce que vous pensez du retrait de Nicolas Hulot ? Vous devez être heureuse ! » « Pas du tout ! Je veux juste dire qu’il s’est largement appuyé sur des idées forces que nous défendons depuis plus de trente ans. » « Pourtant, le fait qu’il soit parti ne semble pas infléchir les sondages, vous culminez toujours à 2%. Comment l’expliquez-vous ? » Agacée, Dominique Voynet répond du tac-au-tac : « C’est quand même incroyable que ce soit vous qui me posiez cette question, vous les médias qui fabriquaient de toutes pièces ces cotes de popularité. Je suis ici pour parler de sujets concrets et de mon programme, pas pour commenter les sondages. » Visiblement réveillée, la meute croit se montrer impertinente en en remettant une couche : « Comment expliquez-vous que les Verts aient du crédit au niveau local et pas au niveau national ? » « Je ne répondrai plus à ce genre de questions. » Une position de sincère ras-le-bol sûrement interprétée comme de la langue de bois. Nos confrères retrouvent leur punch. Et le ridicule qui malheureusement entoure cette profession. Ainsi, ce confrère de la télé très inspiré : « Vous culminez à 2%, vous espérez faire plus non ! » Hilarité générale des collègues face à tant de stupidité. Visiblement excédée, Dominique Voynet coupe court à la conférence de presse. « Bon, je vois que des sujets de fond vous intéressent toujours, c’est agréable ! » Même pas honteux de tant de médiocrité, les confrères remballent le matos pour aller s’en griller une sur le trottoir.

5 réponses sur “Bern et autres questions médiatiques”

  1. dis, j’étais en train de (finalement) faire mon article des freemen, et que voilà, tu avais fait cet article…ce serait de la telepathie? En tous cas, merci du fond du coeur, ça me touche profondement!

  2. oui oui je suis télépathe 😉 , j’avais cet article en réserve depuis quelques temps et en recroisant par hasard le site de Eve Angeli j’y ai repensé et ça ma décidé

  3. Je suis tout à fait d’accord avec toi… le fait de mettre les gens dans des cases n’est vraiment pas normal… Faut soutenir zara pour qu’elle puisse continuer de représenter PETA france sans que des gens s’occupent de son passé…

  4. N’ayez pas l’air de débarquer de la lune non plus !? Les émissions que vous citez (Bern, Ruquier etc…) sont des émissions certes d’actualité, mais surtout de divertissement!!! Les médias (pour la plupart) c’est essentiellement images, casting et audimat. Donc reprocher à certains médias d’être ce qu’ils sont n’est-il pas un peu vain ? En tout cas aussi pertinent que de reprocher à la pluie de mouiller (hou là…je me suis dépassé :)) ?
    Bref, quoiqu’il en soit, et sans jeter la pierre à Zara, quand on s’expose sur le devant de la scène médiatique dans des shows au départ très catalogués (porno pour Zara, chansonnette et TVréalité pour Eve Angeli, etc…), n’est-il pas un peu de mauvaise foi par la suite de s’étonner d’avoir une étiquette médiatique qui colle un peu trop à la peau ? Etiquette, en plus, qui a servi les intéressé(e)s à un moment donné…
    Bref, le fonctionnement de certains médias est certainement regrettable, mais il n’a rien d’une surprise. Ses règles sont connues et sues de tous.
    Donc soit on les accepte, soit on va dans d’autre émissions et/ou d’autres médias plus respectueux de leur contenu que de leur audimat.
    En tout cas il me semble un peu facile de jouer les candides…
    😉

  5. pas tout à fait d’accord Noun, car au milieu de ces émissions de divertissement tu as tout de même des animateurs qui font du divertissement (avec les recettes audimat et compagnie) tout en étant « respectueux ». On peut même avoir des surprises avec des animateurs que je n’aime pas particulièrement mais qui sont « humains ». Ce n’est pas seulement la « qualité » des émissions qui est pointé du doigt ici mais surtout l’humanisme et l’intelligence de certains « animateurs » (la remarque est valable pour des journalistes). Il ne s’agit pas de jouer aux candides, d’être surpris, mais tout simplement de le dénoncer, puisque eux se donnent le droit d’être « Juge » je ne vois pas pourquoi on ne devrait pas les « Juger ». C’est peut être un perte de temps mais à côté de ça nous avons des « humains » (je ne citerai pas certains exemples qui me viennent en tête lointain, ou plus récent…)

Les commentaires sont fermés.