Alors ces journées d'été des Verts ?

Bové, Hulot, Cohn Bendit, les médias n’avaient que cela à la bouche. Les retours presse sont plutôt bons (même si on évite souvent de dire qu’il n’y avait pas que ça). Alors ces journées d’été ? Petit retour pour ma première participation… Vous saurez presque tout ou presque, en espérant que cela vous donne envi d’assister aux prochaines journées d’été. Même si je n’ai pas pu suivre le programme que je m’étais fixé.

Arrivé à Toulouse le jeudi matin je rencontre presque tout de suite mes amis verts du Limousin (Cyril Cognéras, Dominique et Roger Normand…) : on part de Limoges et on retrouve les mêmes 😉 .  On se sentirait déjà chez soit. Je rencontre également rapidement quelques jeunes verts participant à l’accueil.

Puis je vais assister à ma première plénière : La Ville solution européenne au XXI° siècle

L’urbanisme étant mon dada en ce moment je suis comblé : beaucoup de généralité nécessaire et en conclusion : il n’y a pas Une Solution que l’on peut copier coller, mais des solutions, des expériences et une globalité des solutions écologiques.
Cela moi nous manquons certainement d’une meilleure communication sur l’Urbanisme Vert, d’une vraie commission urbanisme recoupant les travaux des autres commissions…

Je retrouve mes amis jeunes Verts, un casse croute rapide sur place puis certains d’entre nous partons déposer nos affaires à notre logement. Nous perdant un peu dans les jolies rues de Toulouse nous louppons le programme que nous avions prévu… Etant donné les nombreuses hésitations pas de regret : flaner est aussi un plaisir…

Vers 17h direction Les enjeux de la présidence française de l’Union européenne
Très interessant, notamment les propos de Aurélie Trouvé de Attac et de Stephane Lhomme de Sortir du Nucléaire (et lui il ne veut pas participer cette future liste Union Ecologie Diversité ? : désolé Dany mais j’aime pas trop l’expression “Europe Ecologie 😉 et je réfléchis à d’autres possibilités…)

Une fois sorti, rumeur court rapidement, Hollande est en train d’arriver (je le dis avec humour puisque le maire PS ne semblait pas le savoir) … La prochaine plénière réunira en effet des représentants de l’ex gauche pluriel.
Je mange rapidement avec des amis du Limousin.

Puis Plénière du soir.  Quelles solutions a l’urgence climatique et energétique ? quel nouveau pacte social ? Quelle construction européenne dans une forte mondialisation ? Quel avenir pour la démocratie et le débat public ?
Animé par Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du quotidien Le Monde, cofondateur et directeur de publication de Mediapart, premier quotidien d’information en ligne, indépendant
Avec : Cécile Duflot, secrétaire nationale ; Gustave Alirol, président de Régions et Peuples solidaires (RPS) ; Olivier Dartigolle, porte-parole du Parti communiste français ; François Hollande, premier secrétaire du Parti socialiste

Comme à son habitude Hollande fait du Hollande : répondre à 1/4 des “questions”, faire beaucoup d’humour notamment pour digérer ses mea culpa… Je me lasse…
Cécile Duflot et Gustave Alirol sont très nettement les meilleurs. Un autre style, un autre humour, du sérieux aussi et des pistes sur nos réciproques erreurs…
Pour moi Les Gauche auraient pu et du s’unir pour lutter ensemble pendant le Grenelle !! C’est une de nos dernières erreurs ! Mais la LCR préférait les retraites et le PS le pouvoir d’achat.
Olivier propose un enième texte et une énième rencontre : Non Olivier on doit aller au delà de textes unitaires ! Marre des photos de groupes…
Inquiet donc sur l’état de la gauche mais optimiste quand j’entends Cécile ou Gustave qui ont encore une belle énergie pour faire bouger les choses…

La soirée se poursuit en off, entre verts, jeunes verts… A boire et à manger puis direction le lit… Ma mémoire me joue même des tours…

Le Vendredi Matin on commence avec Crise alimentaire mondiale : quels rôles pour l’Europe ?
Très interessant Bové est bien en forme et moi qui ait été longtemps critique envers lui j’apprécie certains propos. Il se colorise en Vert, reprend nos propositions…
Lipietz (qui comme moi a défendu le Oui en 2005) me lasse rapidement : désolé Alain si tu me lis mais à trop revenir sur le TCE puis le TME ça en devient lassant. Ce qui est fait est fait tournons la page, avançons, … Que cela soit par une Constituante (Bové, Attac…) ou une solution Plan A+ (Onesta) ou autrechose encore (en proposant dès la campagne européenne des amendements pour une futur bras de fer Parlement / Conseil )
Je finis par sortir de la salle, moi qui ait défendu le Oui souvent avec les arguments de Alain.
(Plus tard la dernière plénière Bové Cohn Bendit Duflot me fera nettement apprécier les propos de Bové, qui vont dans le même sens que des propos qu’avaient tenu Cécile Duflot : chacun a cru bien faire croyant sincèrement que le Oui ou le Non changerait les choses… )

Je vais ensuite au débat Quelle place pour les Jeunes écologistes ?
Jeunes Verts, Utopia, Fac Verte, Chiche, Velorution Toulouse apportent leurs jeunes graines et leurs solutions diverses… On retiendra les réflexions de Gaël Roustan (Fac Verte) : chacun apporte d’une manière différente ses diverses graines, s’adressant à différentes personnes de façon parfois différente.
Que cela soit les Jeunes Verts, mouvement de jeunesse des Verts. Utopia qui se veut plutôt interparti, Fac Verte qui est plutôt un syndicat étudiant, Vélorution qui est un “collectif” où chacun pose son étiquette pour un “buzz” sur un thème particulier, ou Chiche l’ancêtre des Souris Vertes et Jeunes Verts et qui veut rester mouvement de jeunesse de l’écologie politique sans être associé à un parti précis.
L’occasion pour moi de rencontrer également Fabien que je connaissais par internet.

Nous mangeons rapidement et je vais assister avec un peu de retard à Rénovation des Verts / 1er volet : Modification de l’organisation interne
L’occasion pour parler des Jeunes Verts, de parler des pratiques de Ecolo (Belgique) , de la rénovation des Verts… J’écoute attentivement ce qui va et ne va pas chez les Verts, je fais le parallèle avec les Jeunes Verts, je réfléchis également sur comment prendre en compte ces qualités défauts pour un meilleur travail entre Verts et Jeunes Verts

Je rejoins ensuite mes camarades Jeunes Verts sur l’herbe où nous rencontrons quelques membres des Souris Vertes de Amiens et Lyon. Ces groupes avaient fait scission il y a quelques années. Discussions très interessantes pour trouver des solutions à une union, nous devons aller beaucoup plus loin et rapidement. Travailler collectivement dans la diversité et dans le respect de chacun. Les dures lois des négociations également…

Puis direction rapide repas avec mes amis du Limousin.

Le Vendredi soir j’assiste à la réunion de ma tendance dans un amphi bien plein : Espoir en Actes. On sent l’émotion de Cécile Duflot. Je reste plus que satisfait de ma signature 🙂 mais aussi de certains rapprochements entre sensibilités. Bref même si on entend beaucoup sur les “divisions” au sein des Verts je cerne mieux la nécessité de l’union dans la diversité. De l’apport (y compris dans le programme) de nos différences… J’ai beaucoup apprécié les propos de Stéphane Sitbon Gomez ou encore Jérome Gleize.
On aura pu remarquer également que EEA semble s’être élargi depuis la dernière fois : des ex signataires UE ou EP par exemple nous ayant rejoint…

Plus tard je rejoins les Jeunes Verts, et notamment l’équipe avec laquelle je me présente à l’exécutif fédéral des Jeunes Verts pour travailler une dernière fois sur notre texte (et Oui on travaille jusqu’à la dernière minute chez les jeunes verts) . L’occasion de relire nos textes (motion et texte de mise en application)
Finissant tard et discutant jusqu’à tôt le matin je préfère ne pas dormir : ce qui explique peut être mon état tout le samedi 😉 n’est ce pas ?

Samedi Matin AG Des Jeunes Verts. Quelques sympathisants (et bientôt adhérents ?) sont dans la salle.
Ordre du jour long. Bilan de l’année. On vote également beaucoup. Notamment pour donner le droit de vote aux adhérents de Amiens et Lyon que nous avions invité (Mais qui ne sont pas venus). On fait le tour de nos bons points et de nos erreurs…
L’occasion de revenir notamment sur “Jeunesse Sans Ogm” .
Des plus anciens constatent que nous sommes plus nombreux dans la salle que d’habitude.
Comme on peut difficilement faire le tour de tout ce qui a été dis je finirai par la conclusion : le vote des motions : celle de l’équipe dont je fais parti est arrivé largement en tête. Puis 4 votes pour la composition de l’exécutif.
Secrétaires fédérales : parité oblige ! Un vote masculin un vote féminin : Rémi Guerber et Cyrielle Chatelain.
Un vote sur le trésorier : Vincent Bocquet.
Un vote sur le reste de l’équipe : Marie, Sarah, Kenny et moi.
Une équipe soudée et dynamique. Très diverse également : situation géographique, proximité avec des sensibilités des Verts (on pourrait même dire que 7 proximités de sensibilités sont représentés) , …

L’union dans la diversité : tiens c’est encore une fois une expression qui revient.

J’ai donc été élu au poste de Fundraiser dans le nouvel exécutif fédéral pour 2008-2009 : en français et plus clairement “chercheur de fond”. A moi de trouver comment financer au mieux les Jeunes Verts en préservant leur autonomie, leur indépendance, les bonnes pratiques dans le respect des différences et surtout le respect de nos adhérents…
Les Européennes seront un instant clé !

Peu de temps après Quel avenir pour les jeunesses de gauche et les nouveaux mouvements sociaux ?
Rémi défend parfaitement nos idées et se débrouille comme un chef ! (oups j’ai dis chef ? 😉 ) . Cyrielle intervient également plusieurs fois avec talent.

Et voilà enfin et rapidement Le médiatique et attendu : Un projet écologiste européen
Plénière de clôture :  Avec Cécile Duflot, secrétaire nationale ; François Alfonsi, représentant de Régions & Peuples Solidaires (RPS) et Porte-parole du parti de la Nation corse ; José Bové, syndicaliste paysan, porte-parole de Via Campesina ; Dany Cohn-Bendit, député européen vice-président du groupe Les Verts/Alliance libre européenne ; Nicolas Hulot, président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (message vidéo)

Cécile Duflot se débrouille très bien pour nous défendre face aux “tentations d’OPA” de Hulot (discrète, méthodique et patiente) et notre camarade Dany (plus rentre dedans mais nécessaire coup de pied dans la fourmilière.
François Alfonsi revient plusieurs fois sur les thèmes communs aux Verts et à RPS : La Diversité est un mot clé ! Rappelons que Uni dans la Diversité est la devise européenne. Devra mieux être peut être la devise de probable Union Ecologiste (Verts, RPS, Associatifs, Ecocitoyens…)
Jové Bové fait plusieurs fois des Mea Culpa nécessaires : Bravo José ! En politique c’est difficile de dire que l’on a fait des erreurs !

Je partais très sceptique face à cette union Mais les pistes qui se dessinent sont déjà plus séduisantes. Nous devons resté prudents (sur les pratiques, la forme…) Mais il est à présent nécessaire de faire un pas en avant : et ce pas en avant doit venir des Verts. Nécessaire aussi d’y associer nos amis sceptiques (je suis passé de sceptique à prudent 😉 ) . De trouver des solutions respectueuses de nos diversités…

Côté plus pratique : l’expression “Europe Ecologie” me gène . Malheureusement Dany l’a tellement repété que nous serons peut être obligé de le garder ? (Un peu comme NPA répété plus d’une fois)
Reflexion à mener
Je suis également géné par le fait que Dany soit élu depuis longtemps (cumul dans le temps). Allez Dany faisons un pari ! Tu nous dis : on va faire 10 % voir 15 % voir plus  ? Et si tu étais second sur la liste IDF ? Au risque de ne pas être élu, mais au “risque” aussi d’être élu si nous faisons un très bon score en IDF. Prend ce risque ! Prenons le ensemble. Tu es presque certain d’être élu si tu réussi le pari.
Quid de la participation des “eco citoyens” : primaire populaire ? (plutôt que création de comité de soutien local)
Ayons de l’imagination !!

Voilà les journées vont vers leur formidable conclusion : Fête ! avec les Les Bombes 2 Bal
L’occasion de danser (un tout petit peu : étant mort 😉 )

Je repars pour Limoges le Dimanche Matin, levé assez tôt j’en profite pour discuter avec quelques verts autour du distributeur de café…
Mes premières journées d’été des Verts furent un bon moment ! Que dire de plus ?

2 réponses sur “Alors ces journées d'été des Verts ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *