90 jours et Hulot

A 90 jours du premier tour, Nicolas Hulot a donc annoncé qu’il renonçait à être candidat. Mais il ne renonce pas pour autant au Pacte Ecologique et au combat qui est le sien. Ce matin donc je me suis connecté sur internet et j’ai regardé son annonce et son discours. Nicolas Hulot reste un excellent communicant et un virtuose de la mise en scène. Il a également su reprendre dans son discours l’essentiel de ce qu’il fallait dire à ce moment précis. J’en retiens pour ma part un point : la confiance. La Confiance en l’homme, et en l’action politique. Ainsi Nicolas veut rester cet homme qui fait confiance en l’homme. Merci Nicolas et je vais de ce pas signer ton Pacte Ecologique que je fais mien : et j’encourage chacun à faire de même, chacun doit apporter à présent sa pierre car ce Pacte n’est que le début d’un ouvrage que j’accomplirai pour ma part à côté de Dominique Voynet et les Verts (et la remise en route des jeunes Verts de Limoges)… Voici son discours :

La déclaration de Nicolas Hulot
envoyé par marianne2007
Hier soir je regarde le site du pacte : les 500000 signatures n’étaient toujours pas là… Aille… On est donc loin de ce que j’aurai souhaité
Ce matin je me réveille, j’écoute les infos, aille, le 22 janvier restera dans les mémoires : un grand homme s’est éteint : l’Abbé Pierre. C’est l’événement du jour avec l’annonce de Nicolas Hulot. Un 22 Janvier 2007 qui restera dans les mémoires, à 90 jours précisément du premier tour des élections…
Je me connecte sur internet quelques minutes avant l’annonce
Les 500000 signatures sont tout justes dépassés… (et Ce Soir, quelques heures après, plus de 10000 signatures les ont rejoint prouvant ainsi que la démarche de Nicolas Hulot était la bonne : ainsi beaucoup ne souhaitait pas signer pour un candidat probable mais pour un pacte)A 10h et quelques je me connecte donc et j’écoute l’annonce et le discours de Nicolas Hulot. Mon coeur bat. Quelquesoit sa décision je sais que la tache qui nous attend ensuite est immense : si il y va la candidature de Dominique Voynet sera affaibli mais pas impossible à porter , si il n’y va pas c’est un immense poid qui sera sur les épaules des Verts et de Dominique Voynet, plus encore que pour les autres politiques (d’ailleurs Nicolas nous fera un clin d’oeil à tous)
Le discours est long, mais bien ficelé, le suspense monte : il y va, il y va pas, il y va oui il y va c’est pas possible il y va…
Il est dur envers les politiques mais réaliste. Tout laisse à penser qu’il va y aller… Puis à quelques secondes de son annonce on sent l’émotion monter (fictive ou réel, Nicolas est un homme de télé, je dirai pour ma part qu’elle était réelle ou alors c’est un excellent comédien…)

Là j’ai compris : il n’y va pas… Il s’arrete… Et déclare après avoir repris son souffle quelques instants qu’il n’y va pas…

C’est mon second applaudissement.
2 ou 3 autres applaudissements, devant mon écran, suivront, mécaniquement. Nicolas Hulot parle, et il parle bien !

J’adhère pleinement à ta déclaration Dominique , Nicolas par certains propos dans sa déclaration à prouver son excellence en communication Mais aussi sa sagesse…
Un point que je retiens, même plusieurs, c’est qu’en se retirant il a confiance en l’homme, aux hommes, confiance en l’action politique… il met un poids énorme sur les épaules des politiques, et encore plus sur celui des Verts et donc sur ta candidature…

Par son discours il a éclairci ce que je souhaitais qu’il éclaircisse (la majorité des choses : au delà de sa simple candidature)

Alors Oui de nombreuses personnes ne voudront pas voter Verts, même pour certains qui sont écologistes ils auraient préféré Hulot, ou préfèrent Bové, ou encore Lepage, le MEI, le GE et toutes sortes…
ne les braquons pas non plus…
Je crois qu’il faut travailler avec tout le monde : disons clairement et simplement : citoyens même si vous ne voulez pas voter Verts et que vous avez vos raisons , aidez le peuple de l’écologie, suivez les traces de Nicolas Hulot, … allez dans les associations et les partis que vous “préférez”, et discutez débattez avec eux… débattez également sans à priori avec les Verts, sans forcément adhérer à tout…
Maintenant là voilà la mission, au delà de persuader de voter Verts…

Il faut maintenir la pression écologiste : citoyens regardez autour de vous, et même si vous ne souhaitez pas voter Verts, ce qui peut se respecter, aidez l’écologie, maintenez la pression sur tout les partis, aidez les associations que vous pouvez aider, faites en sorte que tous, au delà des clivages, nous nous retrouvions sur des décisions fortes à prendre et non sur du consensus mou…

France Gamère (Génération Ecologie, candidate à l’élection présidentielle) :
« Je pense que c’est très dommage pour l’union des écologistes. J’espère toujours que quelque part il y aura une mise en synergie de nos forces. Ce que je souhaite, c’est que Nicolas Hulot soutienne toujours sa mission et, bien entendu, moi je maintiens ma candidature tout en restant ouverte aux débats avec les deux autres candidates.
C’est un peu triste : je le vis comme une trahison. C’est comme si après l’appel du 18 juin, De Gaulle avait dit « je reviens après la guerre ». Je crois que c’est mal parti pour une union des écologistes. J’espère que mes deux collègues qui ont été ministres vont comprendre que les Français souhaitent peut-être voir de nouveaux visages, de nouvelles énergies. Je souhaite pouvoir discuter avec elles.
C’était une occasion unique de mettre toutes nos forces en synergie. Je vais continuer à travailler pour pouvoir créer une synérgie. »
Gamerre une fois de plus fait du pied à Lepage et Voynet (que devient Antoine et le MEI dans tout ça ?) : après la lettre qu’elle avait fait à Dominique je suspecte GE en très mauvaise posture face à l’UMP…
Je reprendrais également certains des propos de Nicolas que l’on retrouve dans ce chat et dans son discours : pour moi les phrases les plus fortes, j’ai applaudis pour certaines d’entre elle…
Je dirais simplement que le succès du Pacte Ecologique est implicitement le succès de tous ceux qui patiemment et parfois dans l’ingratitude, depuis des décennies, ont ensemencé les consciences. Je pense notamment aux milliers de petites associations qui oeuvrent dans l’ombre pour le respect de l’environnement, mais aussi aux élus écologistes qui sur le terrain, localement et régionalement, souvent avec courage et assiduité, s’opposent aux logiques aveugles qui font l’impasse sur le facteur écologique.

Le Pacte écologique, c’est un désir de réconciliation, un devoir de nous humaniser, d’absoudre le passé pour nous concentrer sur l’avenir. Cet avenir si incertain parce qu’il dépend en partie de nous.

Le Pacte écologique, c’est une volonté de cesser de réduire la politique à quelque chose de mesquin et de vulgaire. Cette logique de partis qui s’affrontent plutôt que de se compléter et qui cherchent à s’exclure.

Le Pacte écologique, c’est une requête pour mettre fin au « théâtre des apparences », à cette société où les jeux de rôles se substituent en permanence aux débats de fond.

Le Pacte écologique, c’est l’affirmation de cette lassitude envers un monde politique trop prompt à l’affrontement où la consigne préempte souvent la conscience. Ce monde où l’on s’obstine à exalter nos bas instincts, à dénoncer nos faiblesses, nos incohérences, pour mieux nous diviser, plutôt qu’à faire jaillir et valoriser ce que nous avons de beau et d’utile en nous et de nous rassembler sur ces énergies positives.

Par delà le Pacte lui même, je demande aux dirigeants politiques de ne plus mépriser le peuple de l’écologie d’autant qu’il est probable que celui-ci se confonde bientôt, sous le joug des évènements climatiques, avec le peuple tout court

Je leur demande, dans cette esprit, de recevoir avec la même attention qu’ils nous ont portée les ONG environnementales, et notamment celles regroupées dans l’Alliance pour la planète, pour évaluer également leurs propositions.

C’est une leçon politique. En refusant d’aller dans le bain politique, il fait de la politique. Et donne une leçon politique à tous.
C’est bien joué : car c’est un devoir moral qui pèse à présent sur les épaules de tout les politiques, et les autres !
Enfin je regrette simplement que Nicolas Hulot n’ait pas pointé du doigt la duplicité des médias… Il a bien pointé du doigt les politiques, mais pas assez les médias (dont il fait parti, cela expliquant ceci peut être même si les rapports avec TF1 furent apparement difficiles ces mois derniers)… Et les questions que les journalistes lui ont posé suite à son discours prouvent que ces journalistes n’ont pas compris grand chose à l’esprit du pacte (pire que les politiques je pense)

Petit ajout (il y en aura d’autres) :
Yann Wehrling revient sur les Verts, leurs histoires (…)

Entretien yann wehrling semi def
envoyé par europeus

14 réponses sur “90 jours et Hulot”

  1. Merci pour ces impression perso Metallah! Moi je n’ai pu le suivre en direct sauf par textos interposés… J’ai regardé hier soir l’intégralité de son discours, et même si je l’avais lu avant son émotion au moment de donner sa décision était assez grande! Et touchante! Moi aussi j’ai applaudi et nous avons signé lundi le pacte! Au boulot maintenant pour en effet continuer à mettre la pression! Sanctionner aussi les médias (hier Demorand qui demande à Voynet pourquoi elle ne décolle pas dans les sondages – alors que les médias ont un grand rôle quand même la dedans! (Elle passerait autant que Sarko ou Sego les débats auraient une autre dimension! Mais aussi Guy Carlier vengeant Demorand ce matin c’était d’une petitesse impressionante!). Enfin oui donc contre les médias. Après en effet, il faut que les gens continuent à comprendre l’importance écologique! Quant à Bové, tu m’excuseras, mais moi je ne vois pas ce qu’il vient faire dans le débat écolo: certes, avec sa lutte contre les OGM. Avec sa position anti-libérale, mais sur le reste, je ne vois vraiment pas!… Faut qu’on m’explique…:-)

  2. Donc, si je comprends bien, vous avez attendu son annonce de non-candidature pour signer le Pacte…
    Les bras m’en tombent.
    Je viens juste de prendre mon adhésion chez les Verts et jusqu’à présent, je suivais le débat sur l’écologie de loin en loin et je n’ai pas l’habitude de vos bisbilles et tripatouillages. Il faut que je m’engage un peu plus pour apprendre qu’un écologiste ne signe pas un pacte écologiste parce que le mec qui en a eu l’initiative n’est pas encarté. Même si vous aviez peur qu’il soit candidat, en quoi ça vous empêchait de signer ? C’est pas important, un acte pareil, pour montrer qu’il y a une unité écologiste minimale ?
    Moi j’avais d’abord signé le Pacte et lorsque j’ai su qu’Hulot ne serait pas candidat et parce que je veux que ça bouge plus, j’ai décidé d’adhérer au parti des Verts, même si j’aurais été drôlement embêtée de la supplémentaire fragmentation écolo lors du scrutin.
    J’apprends donc que beaucoup de Verts, sans attendre le jour du vote, se font un devoir de démontrer que fragmentation écolo il y a, et des plus rudes, mon colon !
    Bon, ça ne m’empêchera pas de continuer sur mon chemin de découverte écologique chez vous, mais je garde les yeux ouverts…

  3. ce n’est pas tant sa candidature qui me génait pour ne pas signer, mais des “imprécisions” : d’ailleurs j’ai fais la promotion de son Pacte à côté de ça… Et par son discours il a été bien au delà des précisions que j’attendais… Si vous suivez mon blog (mais on peut en discuter par mail aussi, ou msn si vous avez) vous verrez que je suis pas sectaire : je fais souvent mienne des choses que je peux entendre chez Corinne Lepage, et j’ai apprécié l’interview de Bayrou… ça pourra en choquer mais c’est comme ça… J’aurai bien sur pu signer les yeux fermés dès le premier jour mais ce minimal était trop minimal à mon gout : le discours de Hulot par contre est pour moi historique et je ne le cache pas je suis troublé par certains points dans son discours

  4. oui metallah utilise abondamment le site du forum de hulot pour faire sa propre pub, celle de son site, sans grand intérêt.

    c’est du moi moi moi (moi et metallah), ça s’appelle l’ego.

    garde les yeux grands ouverts cendrine, t’en auras besoin. !!!

  5. et bien mon (ma) jefounet si je devais faire le tour de tes propres propos je crois que… enfin bref… Lis donc mon blog , discute avec moi par msn, au lieu de critiquer sans savoir : tu veux pas et bien tant pis tu es libre, je t’en voudrais même pas, chacun est libre, Mais après faut pas accuser les autres de sectarisme quand on préfère faire la vierge effarouchée en se voilant dans une pureté… est ce que je t’ai jugé ? donc tu me juges pas, du moins tant que tu me connais pas, c’est du respect… et pour info je ne fais pas la pub de mon site Mais des informations dont je me fais régulièrement le rapporteur ! et toi ? (ajout : c’est bon on a discuté par msn, Merci !! et désolé si mes mots ont été dur)

  6. jefounet, je viens de faire un tour sur le forum du Pacte et s’il est vrai que la présence de metallah est forte, je ne vois pas où est le problème à partir du moment où il n’est pas la pour vendre des chaussettes.
    Il se donne à fond, me paraît sincère, renseigné, sensible et pas sectaire, je te promets que c’est ce qui ressort vu de l’extérieur, parce que s’il y a quelqu’un qui vient de l’extérieur, c’est bien moi !
    Il me semblerait plutôt fatigué des querelles qui ne produisent que perte de temps et moi qui suis nouvelle, j’ai l’impression de n’en avoir que trop perdu.
    En fait on est dans un pays malade de l’âme, trop avide d’Unité mais qui paradoxalement produit de la fragmentation en pagaille, or je ne vois pas pourquoi une multitude de petits et grands groupes ne pourraient pas collaborer au même projet de mutation écologique sans forcément vouloir se fondre dans une unité béate.

  7. Je reviens juste pour préciser que, dans mon premier commentaire, lorsque je parle de la nécessité de montrer l’unité des écologistes, c’est d’une union dans la volonté écologiste et dans le sentiment d’appartenance à cette cause que j’évoque surtout, peu importe que celle-ci s’exprime à travers plusieurs groupes distincts du moment qu’on n’assiste pas à des guéguerres perpétuelles qui donnent finalement l’impression que c’est le pouvoir pour lui-même qui compte.

  8. Cendrine,
    Je n’ai pas signé le Pacte initialement – même si je m’étais engagée dès le début de l’action de Nicolas Hulot au printemps dernier (pour les gestes à faire!) parce qu’en effet, je ne voulais pas que ma signature puisse être interprétée comme une force pour sa candidature! Ce Pacte est un bon début, mais pas suffisant pour le long terme! Donc j’applaudis maintenant son choix! C’était la meilleure façon de peser dans la politique!
    Enfin, question unité, je crois que Metallah, grégoire, Isabelle et moi même avons quand même lancer l’appel citoyen pour l’écologie!

  9. Merci Cendrine pour tes commentaires. Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant l’unité : on peut faire ensemble sans fusionner ou se faire tous derrière… Regardons par exemple l’Alliance pour la Planète et pourtant sauf erreur les associations ont souvent été divisé (la question Hulot a d’ailleurs apparement divisé mais ils sont passés au delà heureusement…)… Je dirai même que maintenant nous devons être vigilant et soutenir tout ce qui va dans le bon sens et tapper gentiment sur les doigts : par exemple si Corinne dit une bétise sur Dominique on l’a rappele à l’ordre et inversement… au delà de nos préférences… Avec 2 candidates on a peut être la chance d’avoir droit à 2 fois plus de temps de parole d’une certaine manière (ça rattrapera…) et si en plus chacune est gentille avec l’autre ça peut créer quelquechose… d’ailleurs je tiens à les féliciter quand Corinne parle de Dominique, et Dominique parle de Corinne d’une façon élogieuse c’est à dire sans se mettre des batons dans les roues : bravo c’est ça que nous attendons ! Par contre carton rouge quand Corinne remet sur le tapis des approximations : sur les ogm par exemple… Nous avons pas le temps de nous lancer ce genre de piques (car ensuite faut y répondre…) : concentrons nous plutot sur ce que nous pouvons porter… Sans ignorer nos différences (dont il faudra débattre avec respect)

  10. Oui, sans ignorer les différences, mais quand on est habité par une telle cause (c’est un peu pompeux, comme mot, mais je crois que c’est le plus juste), on ne peut que progresser.
    Je continue à découvrir et je lis, je lis, je lis (le bouquin de N. Hulot sur le Pacte et "L’économie verte expliquée à ceux qui n’y croient", que je vais recevoir sous peu) et je mets en pratique, epu à peu, je me rends compte que c’est pas si difficile et que ça permets de commencer à se regarder en face dans les miroirs, que ça permet de regarder son propre enfant de 7 ans en face…

  11. J’oubliais aussi de préciser tout à l’heure: regardez le nombre de signatures au pacte qui a fortement augmenté depuis lundi! Preuve que la décision d’Hulot a été cruciale pour de nombreuses personnes aussi!
    Pour la part je ne suis pas adhérente d’aucun parti, mais suis une forte sympathisante des Verts. J’essaie de regarder plus loin que les querelles internes qui existent vraiment partout, quel que soit le parti, quel que soit les associations, les regroupements! Pour moi les Verts sont ceux qui ont le programme le plus humain et le plus écologique qui soit! Même si Lepage fait aussi de très bonnes propositions, son positionnement social n’est pas forcément celui que je préfère.
    Enfin, je suis justement en train de lire le bouquin de Pascal Canfin et tu vas voir il est très bien! Je pense aussi que les propositions d’Hulot n’innovent en rien par rapport au programme des Verts mis au point depuis bien plus longtemps!:-) Hulot l’allège juste pour le rendre plus abordable, en ne pronant pas de changement radical!

  12. 540777 signataires ! soit environ 40000 en 4 jours (10000 par jour au lieu d’une stagnation autour des 5000) : mais pendant ce temps là les journalistes tentent de sacrifier Voynet sur l’autel du Pacte Ecologique… (parallèlement à ce que j’avais prévu également pour Royal, et des sondages toujours aussi incohérents : continuez continuez : Voynet varie entre 0.5 et 3 : c’est cohérent de telles variations… hum hum)

  13. Merci pour ce post Metallah. Pour ma part, j’ai signé le pacte, appelé à le signer pour l’Union qu’il représente, la masse. comme dit Hulot "Le peuple de l’écologie". je ne l’ai pas associé à sa candidature. Et je confirme : il ne me semble pas que Metallah soit sectaire ou perso… Plutôt très investi et prêt à débattre quelques soient les chapelles, non ? ! @+

  14. Merci 🙂 enfin c’est arrangé avec mon agresseur on a pu discuté… Et les hasards font bien les choses des fois… Pour revenir à Hulot : Il reste 90 jours avant les élections le jour où Hulot s’est retiré (le 22 janvier)… 90 jours avant nous étions quelques jours avant le lancement du Pacte Ecologique (il a été lancé le 7 Novembre) … Soit un peu tout petit peu plus de 90 jours après son annonce de Juillet (on pourrait également de ses rencontres aux journées d’été avec les Verts puis Cap21) … Quel timing 🙂

Les commentaires sont fermés.