13 ans en 1968

Ah mai 1968, quelle belle époque, et dire qu’elle en a traumatisée… Je parle notamment des personnes à droite qui aujourd’hui, puisqu’ils ont du mal à parler de leurs bilans, et ne peuvent plus utiliser l’excuse Jospin, nous remettent un coup de Mai 68… Si il y a des délinquants c’est à cause de Mai 1968… Je me demande juste de quels côtés étaient certaines personnes à droite (je vous laisse chercher).
Et oui pas facile d’être adolescent en 1968, comme ce cher Nicolas Sarkozy… L’acné, les malheurs sentimentaux, les problèmes de taille (voir ses copains grandir et monter au front pendant qu’on est condamné à manger du saumon sous plastique…)
Pauvres adolescents… Si vous avez eu des peines de coeur en 1968 vous êtes surement devenus des ministres de droite

2 réponses sur “13 ans en 1968”

  1. En mai 68, je n’ai pas eu l’occasion d’aller casser mon biberon sur le casque d’un CRS… et c’est pour ça que je ne suis pas devenu ministre !
    Aucun regret à avoir, donc…
    Drôle de raisonnement tout de même : si le nez de Cléopâtre avait été plus court, la face du monde en eût été changé… et si le petit Nicolas avait mangé plus de soupe, le paysage politique d’aujourd’hui en eût été bouleversé ! Mais où Métallah va-t-il chercher tout ça ? ah ah ah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.